Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Défense Les affres de l'affrètement aérien en OPEX

Les affres de l'affrètement aérien en OPEX

Helen Chachaty
24 JUIN 2019 | 814 mots
Les affres de l'affrètement aérien en OPEX
© Defense.gouv.fr
Montages financiers et administratifs douteux, manque de transparence, sous-traitance, sécurité des vols et des personnels... sont autant d'épines dans le pied de l'état-major des armées dans la gestion de l'affrètement (aérien et terrestre) en opérations extérieures, alors que le député François Cornut-Gentille a récemment publié un rapport sur le sujet.

Selon le document, l'externalisation des moyens d'affrètement en OPEX, tout type confondu (aérien, terrestre, maritime), s'est monté à 81,12 millions d'euros pour le transport stratégique, 39,54 millions pour le transport intra-théâtre.

Dans son rapport, François Cornut-Gentille met en exergue les déficits capacitaires - hélicoptères lourds, avions de grande capacité, pour ne citer qu'eux - qui sont « la résultante soit des priorités de l'état-major en matière d'acquisition d'équipement, soit d'une disponibilité défaillante de certaines flottes ».

Pour mémoire, entre 2015 et 2017, les missions de transport aérien externalisées pour l'opération Barkhane étaient réparties entre quatre opérateurs : SNC Lavalin (Mi-8), ICS (An-26) jusqu'en avril 2015, Dynami (Beechcraft 1900D) et Daher (Beechcraft 199D et An-32), pour un total...
Il vous reste 87% de l'article à lire
L'accès à la totalité de l'article est réservé à nos abonnés qui ont souscrit une formule d'abonnement annuelle, ou aux détenteurs d'un porte-monnaie (crédits actu).

Déjà abonné? Je m'identifie

OU
S'abonner

Un accès illimité à nos contenus.


À la carte

Cet article : 1 crédit


Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
IL Y A 54 MINUTES
Le Pilatus PC-21 : l'âme d'un chasseur
IL Y A 18 HEURES
Des MRTT intégrés à l'EATC
IL Y A 19 HEURES
Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
IL Y A 19 HEURES
Panne de Galileo: "trop tôt" pour dire quand le système sera rétabli (agence)
17 JUIL. 2019
50 ans d'Apollo 11 : Les événements incontournables pour fêter le premier pas de l'Homme sur la Lune
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus