Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Raytheon et United Technologies s'unisssent pour "partager les technologies" (vice-président Raytheon)

Raytheon et United Technologies s'unisssent pour "partager les technologies" (vice-président Raytheon)

AFP
18 JUIN 2019 | 599 mots

La fusion prévue entre Raytheon et United Technologies (UTC) doit donner naissance à un mastodonte de l'aéronautique et de la défense capable d'investir massivement dans la recherche-développement et de "partager les technologies" entre les deux groupes, plaide John Harris, vice-président de Raytheon chargé du développement commercial.

Q: Qu'attendez-vous de ce nouveau groupe Raytheon Technologies?

R: "Cette fusion permettra d'innover, avec 60.000 ingénieurs (pour 180.000 salariés), plus de 30.000 brevets et un potentiel de 8 milliards de dollars de dépenses en recherche et développement par an. Non seulement nous serons en mesure d'offrir de nouvelles capacités plus rapidement, mais nous continuerons d'être performants et de respecter les engagements envers nos clients. C'est aussi une opportunité de réduire nos coûts.

En annonçant cette fusion, nous avons dit que ce serait une entreprise dédiée à l'aérospatiale et à la défense. Elle aura quatre activités, celles issues de UTC -via Collins Aerospace (sièges d'avions, trains d'atterrissage, ndlr) et Pratt and Whitney (moteurs)- et celles provenant de Raytheon - les missiles et systèmes antimissiles; puis les activités spatiales, de renseignement et de services, ainsi que la cybersécurité.

Le chiffre d'affaires pro forma sera d'environ 74 milliards de dollars par an, réparti pour moitié entre la défense et le civil, et entre l'international et les Etats-Unis. Nous voyons donc un équilibre et une opportunité d'augmenter notre offre de produits.

Q: Comment comptez vous innover ?

R: "L'un des aspects les plus importants de cette fusion potentielle est la capacité de partager les technologies. Par exemple, en utilisant la compétence de Raytheon en matière de cybersécurité pour protéger les communications entre avions et participer à la modernisation du contrôle aérien (qui sont des spécialités de UTC, ndlr). Il y a aussi la possibilité de tirer parti de la technologie de Pratt and Whitney dans les matériaux à haute température utilisés à l'origine pour les réacteurs d'avions. Nous pourrons l'appliquer aux missiles hypersoniques."

Q: Pensez vous obtenir le feu vert des autorités de régulation pour la fusion, d'autant que des clients ou fournisseurs peuvent craindre que vous profitiez de votre poids pour exercer une pression sur les prix?

R: "Je n'ai pas entendu de client dire cela. Le gagnant dans tout ça est le client, qu'il s'agisse du gouvernement américain, d'un allié ou d'un pays ami. Nous prenons le temps de comprendre les inquiétudes des clients, de leur répondre pour qu'ils comprennent le bien-fondé de notre approche, afin que nous puissions obtenir les approbations nécessaires à la mise en oeuvre de ce projet.

Avoir une entreprise fusionnée nous permet de renforcer et d'étendre les partenariats (avec les fournisseurs, ndlr). Une bonne partie de notre succès est due à nos partenariats avec des fournisseurs européens. C'est pour cela que 50% d'entre eux sont en Europe. Cela nous permet de bien fonctionner non seulement aux Etats-Unis mais aussi sur le marché international. Nous voulons être sûrs de continuer à avoir des règles du jeu équitables et de pouvoir être concurrentiels.

Sur le marché international, nous sommes en concurrence non seulement avec des sociétés mais aussi avec des pays. Avoir une entreprise de cette taille (Raytheon Technologies) nous permettra d'apporter le type de solutions dont nos clients ont besoin.

United Technologies a réalisé un chiffre d'affaires record en 2019 United Technologies a réalisé un chiffre d'affaires record en 2019
Les derniers articles Industrie & Technologie
Boeing 787 : les premiers grands chantiers de modifications cabine démarrent Boeing 787 : les premiers grands chantiers de modifications cabine démarrent
C'était évidemment à attendre, alors que les tout premiers Dreamliner de Boeing sont désormais en service depuis 2011. La conférence de presse commune tenue par ... Lire la suite
Embraer respecte ses prévisions mais inquiète par ses perspectives Embraer respecte ses prévisions mais inquiète par ses perspectives
La tenue des prévisions de livraisons n'est pas une constante dans l'industrie aéronautique. Force est donc de reconnaître qu'Embraer a respecté les siennes en 2019. ... Lire la suite
19 FEV. 2020 Avions commerciaux
Le Twin Otter série 400 fête ses dix ans Le Twin Otter série 400 fête ses dix ans
Cela fait dix ans que le Twin Otter a redécollé. Viking a célébré le 16 février l'anniversaire du décollage du premier DHC-6-400 à Calgary. En ... Lire la suite
Air France compte sur l'Airbus A220 pour améliorer sa rentabilité Air France compte sur l'Airbus A220 pour améliorer sa rentabilité
« Nous allons renouveler la moitié de notre flotte à l'horizon 2025. » A l'occasion d'une visite de l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et ... Lire la suite
18 FEV. 2020 Avions d'affaires
Bombardier joue son salut sur l'aviation d'affaires Bombardier joue son salut sur l'aviation d'affaires
Bombardier restera donc un avionneur. Après s'être progressivement mais rapidement désengagé de l'aviation commerciale, le groupe canadien a annoncé le 17 février avoir signé un ... Lire la suite
IL Y A 6 HEURES
MRO Middle East : AMES double la surface de ses installations de Dubaï pour intervenir sur les carters de soufflante des GE90
IL Y A 7 HEURES
La compagnie aérienne JetBlue s'engage dans la finance verte avec BNP Paribas
IL Y A 11 HEURES
Après la ligne HS2, Boris Johnson attendu sur l'agrandissement d'Heathrow
IL Y A 23 HEURES
Réouverture des aéroports aux Canaries, la tempête de sable faiblit
23 FEV. 2020
Grève chez Hop! lundi : Air France assurera presque tous ses vols régionaux
Coronavirus : la somme de toutes les peurs
XL Airways met ses biens aux enchères : « le coeur de la vente, ce sont les pièces aéronautiques »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT