Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
BOURGET 2019  |  Toute l'actualité  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Crash du Rio-Paris : le SNPL souhaite la comparution de "tous les protagonistes"

Crash du Rio-Paris : le SNPL souhaite la comparution de "tous les protagonistes"

AFP
03 JUIN 2019 | 400 mots

Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a réclamé lundi que "tous les protagonistes", "sans exception", du dossier du crash du vol Rio-Paris d'Air France en 2009 "soient renvoyés devant le tribunal correctionnel".

"Il nous importe que toute la vérité soit faite sur les circonstances de l'accident et que toutes les responsabilités soient mises en lumière par les juges. Pour ce faire, il nous apparaît indispensable que tous les protagonistes du dossier, sans exception, soient renvoyés devant le tribunal correctionnel", déclare Vincent Gilles, vice-président du SNPL, cité dans un communiqué du syndicat.

Le 1er juin 2009, le vol AF447 s'était abîmé dans l'océan Atlantique. Les 228 passagers et membres d'équipage, de 34 nationalités différentes, avaient péri dans l'accident de cet avion Airbus A330, le plus meurtrier de l'histoire de la compagnie française. Air France et Airbus ont été mis en examen en 2011 pour "homicides involontaires".

Le 18 février dernier, les juges d'instruction chargés de l'enquête ont annoncé aux parties qu'ils avaient terminé leurs investigations. Le parquet de Paris doit prendre ses réquisitions, avant que les juges ordonnent un renvoi en correctionnelle ou un non-lieu pour la compagnie aérienne et le constructeur aéronautique, ou le renvoi d'un seul des deux mis en examen.

Le SNPL dit attendre "avec impatience" la tenue d'un procès. "Car, si l'enquête technique a permis d'aboutir très rapidement à la mise en oeuvre de correctifs techniques (changement des sondes Pitot notamment) et de nouvelles procédures pour les équipages (formation des pilotes), les conclusions successives des différents rapports d'experts ont suscité de nombreuses incompréhensions au sein de notre profession et des parties civiles", explique le syndicat des pilotes dans son communiqué.

Le point de départ de la catastrophe avait été le givrage en vol de sondes Pitot, qui avait conduit à un dérèglement des mesures de vitesse de l'Airbus A330 et qui avait désorienté les pilotes jusqu'au décrochage de l'appareil. Mais l'établissement des responsabilités dans cet enchaînement fatal fait l'objet d'une bataille d'experts. Les familles des victimes craignent de voir Airbus s'appuyer sur l'ultime contre-expertise, qui accable les pilotes, pour échapper aux poursuites.

Les articles dans la même thématique
Une nouvelle équipe à la tête du SNPL Air France
Une nouvelle équipe a été élue jeudi à la tête du SNPL Air France, premier syndicat de pilotes au sein de la compagnie française, alors que des négociations propres aux pilotes sont en cours ... Lire la suite
IL Y A 2 HEURES
Salon du Bourget : Toutes les annonces de commandes d'avions commerciaux
IL Y A 2 HEURES
L'aéroport d'Heathrow publie les plans de sa troisième piste
IL Y A 4 HEURES
Ariane 5 lancera jeudi deux satellites de télécommunications
IL Y A 5 HEURES
Bourget 2019 : Airbus, Daher et Safran s'allient pour faire voler EcoPulse
IL Y A 5 HEURES
Bourget 2019 : Safran Helicopter Engines obtient la certification du moteur du H160 et en attend d'autres
Bourget 2019 : Les avions régionaux à l'aube d'une révolution
Bourget 2019 : Olivier Andriès (Safran Aircraft Engines), « Nous avons proposé un nouveau moteur »
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus