Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Nouveaux largages pour Bombardier
L'édito

Nouveaux largages pour Bombardier

Romain Guillot
07 MAI 2019 | 335 mots
Nouveaux largages pour Bombardier
L'usine de Belfast de Bombardier dédiée à la production des voilures de la famille A220. Photo © Bombardier
Bombardier réduit une nouvelle fois la voilure. Seulement 6 mois après l'annonce de la cession de son programme Q400 à Viking, l'avionneur canadien a décidé de se séparer des activités de production d'aérostructures implantées à Belfast (Irlande du Nord) et à Nouasseur (Maroc) pour se concentrer sur celles présentes sur le continent américain.

La logique sous-jacente semble particulièrement judicieuse, Bombardier ayant tout à gagner à faire monter les enchères sur une partie de son activité devenue non essentielle, mais rentable, et alors même que le programme A220 commence à monter en cadence. L'usine de Belfast a d'ailleurs des atouts technologiques indéniables, à l'instar du procédé d'infusion de résine (RTI) pour la voilure tout composites de son ex-CSeries. Cette cession peut aussi avoir du sens pour Airbus si elle participe à la réduction nécessaire des coûts de production du programme A220.

Pourtant, la reprise des activités de Bombardier n'est pas des plus simples, alors que le sort même de l'Irlande du Nord est toujours lié à l'éternel Brexit. Si l'organisation militante MNI (Manufacturing Northern Ireland) joue son jeu en indiquant que de grands industriels aéronautiques chinois sont déjà sur les rangs, seul le Britannique GKN Aerospace figure finalement comme un prétendant logique aujourd'hui, du moins tant que les répercussions liées au retrait du Royaume-Uni de l'UE ne seront pas établies. Or la politique industrielle menée par Melrose, propriétaire de GKN, depuis l'année dernière n'est pas non plus des plus rassurantes.

On l'aura compris, si l'annonce de Bombardier fait sens, le moment choisi peut le paraître beaucoup moins. Le groupe canadien ne manquait pourtant pas d'occasions depuis la reprise du programme CSeries par Airbus l'année dernière, ayant plusieurs fois bien exposé sa stratégie visant à se recentrer sur ses avions d'affaires.

Il ne reste finalement qu'à attendre de nouvelles annonces stratégiques, sans doute par le biais de nouveaux largages.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les articles dans la même thématique
05 JUIL. 2019 Avions d'affaires
Bombardier tente de relancer le Learjet 75 mais abandonne le Learjet 70 Bombardier tente de relancer le Learjet 75 mais abandonne le Learjet 70
Le marché de Bombardier semble se réduire comme peau de chagrin. Alors qu'il a revendu progressivement tous ses programmes d'avions commerciaux ces deux dernières années, ... Lire la suite
04 JUIN 2019 Avions commerciaux
Le programme Q400 refonde De Havilland Le programme Q400 refonde De Havilland
Le biturbopropulseur régional Q400 ne fait plus partie du catalogue de Bombardier. Conformément à ce qui avait été annoncé en novembre, l'avionneur canadien vient de ... Lire la suite
Bombardier se renforce à Londres avec F/LIST Bombardier se renforce à Londres avec F/LIST
Plus que des points sur les programmes en cours, Ebace est devenu depuis quelques années l'occasion pour les constructeurs de parler des améliorations de leur ... Lire la suite
10 MAI 2019 Avions commerciaux
La fin des avions commerciaux de Bombardier La fin des avions commerciaux de Bombardier
Quel avenir pour la production des avions de la famille CRJ de Bombardier ? C'est la grande question qui se pose désormais pour le groupe ... Lire la suite
IL Y A 5 HEURES
AkzoNobel acquiert le Français Mapaero, spécialiste des peintures aéronautiques
IL Y A 6 HEURES
Galileo, le "GPS européen", redémarre après une panne de six jours
IL Y A 9 HEURES
La Turquie éjectée du programme F-35
IL Y A 11 HEURES
ANA réaménage douze de ses Boeing 777-300ER et lance le siège Fusio de Safran
IL Y A 12 HEURES
Le Pilatus PC-21 : l'âme d'un chasseur
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus