Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
Actualité aéronautique Espace Un premier Chinois sur la Lune "dans une dizaine d'années" selon Pékin

Un premier Chinois sur la Lune "dans une dizaine d'années" selon Pékin

AFP
24 AVR. 2019 | 410 mots

La Chine enverra une première mission habitée sur la Lune "dans une dizaine d'années", a annoncé mercredi le plus haut responsable des programmes spatiaux chinois, alors que les Etats-Unis visent un retour sur le sol lunaire dès 2024.

"La Chine ambitionne de bâtir une station de recherche scientifique dans les régions du pôle sud de la Lune et de réaliser des missions lunaires habitées dans une dizaine d'années", a déclaré le directeur de l'Administration nationale de l'espace, Zhang Kejian, cité par l'agence de presse Chine nouvelle.

Pékin évoque depuis de nombreuses années une mission habitée sur la Lune mais aucune date précise n'a jamais été fournie, les experts tablant habituellement sur une date postérieure à 2025.

L'annonce de M. Zhang survient alors que le pays a réussi en tout début d'année une première mondiale: l'alunissage d'une sonde sur la face cachée de la Lune.

Le régime communiste mise largement sur ses programmes spatiaux pour glorifier les progrès technologiques du pays au cours des dernières décennies, dans une course avec l'Occident qui évoque la rivalité spatiale soviéto-américaine pendant la guerre froide.

Les propos du haut responsable chinois surviennent ainsi moins d'un mois après l'annonce par Washington d'un retour d'astronautes américains sur la Lune dès 2024, au lieu de 2028 comme initialement prévu.

Les Etats-Unis ont été les premiers et les seuls à envoyer des hommes sur la Lune entre 1969 et 1972.

M. Zhang a annoncé par ailleurs que Pékin prévoyait d'envoyer l'an prochain sa première sonde à destination de Mars.

Outre la sonde actuellement présente sur la face cachée de la Lune, la Chine prévoit aussi d'envoyer à la fin de cette année un autre engin chargé de rapporter sur Terre des échantillons lunaires, a-t-il déclaré.

Témoin de la dimension politique de ces missions, M. Zhang a précisé que des échantillons lunaires seraient conservés à Shaoshan (centre), la ville natale de Mao Tsé-toung, le fondateur du régime communiste.

La Chine a envoyé un premier homme dans l'espace en 2003 et a réussi son premier alunissage d'un engin spatial 10 ans plus tard.

Les articles dans la même thématique
03 JAN. 2019 Missions
La Chine se pose sur la face cachée de la Lune avec Chang'e-4 La Chine se pose sur la face cachée de la Lune avec Chang'e-4
Les ambitions spatiales de la Chine, notamment en direction de la Lune, ne sont un secret pour personne. Cela ne l'a pas empêchée de frapper ... Lire la suite
IL Y A 2 HEURES
Des MRTT intégrés à l'EATC
IL Y A 2 HEURES
Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
IL Y A 3 HEURES
Panne de Galileo: "trop tôt" pour dire quand le système sera rétabli (agence)
IL Y A 7 HEURES
50 ans d'Apollo 11 : Les événements incontournables pour fêter le premier pas de l'Homme sur la Lune
16 JUIL. 2019
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus