Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Transport aérien Ces signaux faibles qui inquiètent les compagnies aériennes européennes
L'édito

Ces signaux faibles qui inquiètent les compagnies aériennes européennes

Romain Guillot
23 AVR. 2019 | 356 mots
Ces signaux faibles qui inquiètent les compagnies aériennes européennes
Photo © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Le transport aérien européen entame depuis quelques jours l'une des saisons les plus solides de son histoire et pourtant une série d'indicateurs va amener les compagnies aériennes à adopter une certaine prudence.

Les résultats trimestriels récemment publiés par le groupe Lufthansa ont fait l'effet d'une bombe, mais les symptômes sont évidemment connus de tous depuis quelques mois : une surcapacité en Europe qui pèse toujours sur le yield, le cours du carburant à nouveau à la hausse, et toujours cette menace grandissante liée aux indemnités de la fameuse directive EU261.

Certes, le report du Brexit au 31 octobre a été un soulagement provisoire, mais d'autres incertitudes planent encore sur le transport aérien du continent avec le risque d'une nouvelle crise financière mondiale d'un niveau au moins égale à celle de 2008, ou encore les potentiels effets de la guerre économique menée par les États-Unis vis-à-vis de la Chine et bientôt peut-être aussi contre l'Europe.

Et si la rentabilité des compagnies aériennes européennes n'a pas atteint le niveau de celles de leurs consoeurs américaines ces dernières années, elles ont aussi multiplié les accords salariaux catégoriels et se sont lancées pour la plupart dans d'importants programmes d'investissement pour renouveler leur flotte, avec des livraisons d'avions neufs qui devraient pratiquement croître d'un tiers cette année.

Le plan de sauvetage d'Alitalia sera peut-être enfin connu dans quelques jours et il sera sans doute lourd de sens, confirmant encore que le trop grand fractionnement du transport aérien européen reste aussi fortement lié à des volontés nationales venant finalement à l'encontre de la création de valeur pour le continent, ce qui a été aussi illustré par la guerre de pouvoir menée entre la France et les Pays-Bas pour le cas Air France-KLM en février dernier.

La consolidation du transport aérien européen va très certainement se poursuivre, mais cette fois la prochaine vague de rapprochements entre compagnies se fera assurément sans intervention étatique.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les articles dans la même thématique
Le sauvetage d'Alitalia passera aussi par Atlantia Le sauvetage d'Alitalia passera aussi par Atlantia
Ferrovie dello stato a choisi son troisième et dernier partenaire pour la reprise d'Alitalia le 15 juillet et il s'agit d'Atlantia. La société des chemins ... Lire la suite
Air France-KLM : nombre de passagers en hausse de 3,4% en juin, Afrique-Moyen-Orient en recul
Le nombre de passagers transportés en juin par le groupe Air France-KLM a augmenté de 3,4% en juin, le trafic avec l'Amérique restant très porteur contrairement à la zone Afrique-Moyen-Orient en recul, a annoncé ... Lire la suite
L'avancée poussive de l'Eurodrone L'avancée poussive de l'Eurodrone
C'est ce qu'on appelle un tacle en bonne et due forme. Le président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces ... Lire la suite
26 JUIN 2019 Confort à bord
Lufthansa révèle son nouveau siège de Premium Economy Lufthansa révèle son nouveau siège de Premium Economy
Lufthansa est prêt à passer à la nouvelle génération de Premium Economy. Le groupe a publié une image du nouveau siège qui équipera cette partie ... Lire la suite
IL Y A 15 MINUTES
Le Pilatus PC-21 : l'âme d'un chasseur
IL Y A 18 HEURES
Des MRTT intégrés à l'EATC
IL Y A 18 HEURES
Textron laisse le Silvercrest de Safran sur le carreau
IL Y A 19 HEURES
Panne de Galileo: "trop tôt" pour dire quand le système sera rétabli (agence)
IL Y A 23 HEURES
50 ans d'Apollo 11 : Les événements incontournables pour fêter le premier pas de l'Homme sur la Lune
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus