Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Formation des pilotes de 737 MAX : le régulateur américain ne va pas assez loin, selon le Canada

Formation des pilotes de 737 MAX : le régulateur américain ne va pas assez loin, selon le Canada

AFP
18 AVR. 2019 | 396 mots

Le ministre canadien des Transports a demandé mercredi que tous les pilotes du nouveau Boeing 737 MAX bénéficient d'une formation sur simulateurs, et non simplement sur un ordinateur comme le prévoit dans certains cas l'agence fédérale de l'aviation américaine (FAA).

"Nous avons dit clairement que la sécurité serait notre principal guide pour décider d'une reprise des vols" de ces avions, cloués au sol pour une durée indéterminée depuis deux accidents qui ont fait 346 morts en moins de cinq mois, a déclaré Marc Garneau lors d'un point-presse à Montréal.

"Les simulateurs sont leur meilleur moyen, en terme de formation, pour voir précisément ce qui se passerait dans la réalité et pour y réagir correctement", a-t-il insisté. "De notre point de vue, il n'est pas question de simplement passer une heure sur un Ipad", a-t-il ajouté, prenant ses distances avec le régulateur aérien américain avec lequel le Canada collabore habituellement.

La veille, la FAA avait jugé "acceptables" certains changements, notamment en matière de formation des pilotes, apportés par Boeing au 737 MAX à la suite de deux accidents, d'Ethiopian Airlines le mois dernier et de Lion Air en Indonésie en octobre 2018, qui ont conduit à l'immobilisation de cet appareil dans le monde entier.

Le constructeur américain a notamment modifié son système anti-décrochage connu sous le nom de Maneuvering Characteristics Augmentation System (MCAS).

Pour avoir une certification de vol sur 737, les pilotes doivent suivre 21 jours ou plus de cours et de vols sur simulateur sous la supervision d'un instructeur.

Pour passer du modèle NG au MAX, un supplément de formation sur un ordinateur ou une tablette est requis ainsi qu'une revue des différents manuels.

Le 19 mars dernier, M. Garneau avait déjà prévenu que le Canada ferait son propre examen des changements qu'apportera Boeing à ses avions 737 MAX avant de les autoriser à voler à nouveau.

La compagnie Air Canada a par ailleurs annoncé qu'elle maintiendrait ses 24 avions 737 MAX immobilisés au sol jusqu'au 1er juillet au moins, expliquant ne pas savoir quand les appareils seront à nouveau autorisés à voler.

Les articles dans la même thématique
19 JUIL. 2019 Avions commerciaux
L'immobilisation du 737 MAX pèse lourdement sur les comptes de Boeing
Le constructeur aéronautique Boeing a annoncé jeudi que les déboires de son avion vedette 737 MAX allaient amputer son chiffre d'affaires et bénéfice avant impôts du deuxième trimestre à hauteur de 5,6 milliards de ... Lire la suite
12 JUIL. 2019 Avions commerciaux
Départ du responsable du programme Boeing 737
Eric Lindblad, responsable du programme 737 dont le MAX, quitte le constructeur aéronautique américain Boeing qui est englué depuis mi-mars dans une crise sans précédent à la suite de deux accidents rapprochés ayant fait ... Lire la suite
03 JUIL. 2019 Avions commerciaux
Accidents 737 MAX : très critiqué, Boeing verse des millions aux proches des victimes
Le géant aéronautique américain Boeing, critiqué de toute part et confronté à une grave crise de confiance, a annoncé mercredi le versement de 100 millions de dollars aux familles des victimes des deux accidents de ... Lire la suite
27 JUIN 2019 Avions commerciaux
Boeing 737 MAX : La FAA identifie un nouveau dysfonctionnement sur le MCAS Boeing 737 MAX : La FAA identifie un nouveau dysfonctionnement sur le MCAS
Le nouveau projet d'American Airlines pour une reprise des vols de ses Boeing 737 MAX en septembre risque d'être remis en question. Alors que la ... Lire la suite
IL Y A 1 HEURE
Le Silvercrest, ou l'itinéraire d'un moteur maudit
IL Y A 19 HEURES
Le Silvercrest pourra-t-il se remettre de sa déconvenue américaine ?
IL Y A 22 HEURES
Safran acquiert la start-up française Neelogy
22 JUIL. 2019
L'Inde lance sa deuxième mission lunaire, Chandrayaan-2
20 JUIL. 2019
50 ans après Apollo 11, décollage de trois astronautes pour l'ISS
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus