Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Transport aérien Vinci réclame plusieurs centaines de millions d'euros à l'Etat pour l'arrêt du projet Notre-Dame-des-Landes

Vinci réclame plusieurs centaines de millions d'euros à l'Etat pour l'arrêt du projet Notre-Dame-des-Landes

AFP
15 AVR. 2019 | 419 mots

Candidat à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), Vinci réclame "plusieurs centaines de millions d'euros" à l'Etat en guise de compensation à l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes dont il devait être le concessionnaire, a déclaré dimanche la ministre des Transports.

Confirmant que l'Etat négocie avec le groupe de BTP une indemnité liée à l'abandon du projet de nouvel aéroport, Elisabeth Borne a déclaré sur France 3: "Nous ne sommes a priori pas d'accord sur les montants, mais on prendra nos responsabilités sur ce dossier".

"Ils (Vinci, ndlr) ont parlé de quelques centaines de millions d'euros, tandis que nous parlons de quelques dizaines" de millions, a-t-elle précisé, avant d'ironiser: "Nous aurons une discussion passionnante".

Interrogée pour savoir si Vinci serait "un bon candidat" à la reprise d'Aéroports de Paris (ADP), une privatisation vivement contestée par l'opposition, elle a déclaré : "C'est effectivement un groupe qui a une grande expérience aéroportuaire".

"Mais il y en a d'autres, et évidemment cela ne va pas se faire comme ça de gré à gré, il y a aura une consultation pour choisir le meilleur candidat", a-t-elle immédiatement ajouté.

Récusant que le choix du groupe de BTP pourrait faire figure de "compensation à l'abandon de Notre-Dame-des-Landes", comme l'ont affirmé des députés de l'oppostion lors de vifs débats sur la privatisation jeudi à l'Assemblée, la ministre a affirmé: "Cela ne marche pas comme ça".

"On a un contrat à Notre-Dame-des-Landes, sur lequel on est en train de travailler à la résiliation, et par ailleurs il y aura une procédure sur Aéroports de Paris, évidemment avec toutes les garanties de transparence", a-t-elle déclaré.

Définitivement adopté par la parlement dans une ambiance tendue, le projet de loi Pacte prévoit de supprimer l'obligation pour l'État de détenir la majorité du capital d'ADP (actuellement 50,63%).

Cette privatisation fait l'objet d'un bras de fer: quelque 250 parlementaires ont enclenché la procédure d'un référendum d'initiative partagée (RIP), pour tenter d'empêcher le gouvernement de "vendre la poule aux oeufs d'or", certains y voyant un "cadeau à Vinci".

Le groupe Vinci gère dans douze pays (Royaume-Uni, Portugal, Cambodge, Japon...) 46 aéroports, dont 12 en France, parmi lesquels ceux de Lyon-Saint Exupéry, Rennes Bretagne, Toulon-Hyères et Nantes-Atlantique.

Les articles dans la même thématique
11 OCT. 2019 Aéroports
Vinci Airports: trafic en hausse de 6,9%,
Vinci Airports a annoncé vendredi une hausse de 6,9% du trafic passagers au troisième trimestre dans les 46 aéroports qu'il gère, en notant un recul à Gatwick et à Belfast sous l'effet de la ... Lire la suite
31 JUIL. 2019 Aéroports
L'activité de Vinci est solide sur tous les plans
Vinci, géant français du BTP et des concessions, a annoncé mercredi une hausse supérieure aux attentes de ses revenus et de son bénéfice net semestriels, portés par l'acquisition de multiples aéroports et par une ... Lire la suite
14 MAI 2019 Aéroports
Vinci affiche ses ambitions à Londres-Gatwick Vinci affiche ses ambitions à Londres-Gatwick
Vinci Airports a pris possession mardi de l'aéroport de Gatwick à Londres, un investissement de trois milliards d'euros qui lui permet de monter en ... Lire la suite
14 MAI 2019 Aéroports
Vinci finalise l'acquisition de Londres-Gatwick
Vinci Airports a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition de l'aéroport de Londres Gatwick, une transaction conclue en décembre pour 2,9 milliards de livres sterling (3,22 milliards d'euros)."Vinci Airports finalise aujourd'hui l'acquisition de la majorité ... Lire la suite
IL Y A 3 HEURES
MRO Europe 2019 : Collins Aerospace signe un contrat majeur avec Lufthansa Technik sur les atterrisseurs des Airbus A380
IL Y A 3 HEURES
MRO Europe 2019 : Airbus et Delta lance une alliance basée sur la plateforme digitale Skywise
IL Y A 6 HEURES
StandardAero accompagne le retour d'ATR aux Etats-Unis avec Silver Airways
IL Y A 6 HEURES
MRO Europe 2019 : Lufthansa Technik et GE Aviation inaugurent Xeos
IL Y A 7 HEURES
Swiss cloue sa flotte d'Airbus A220 au sol
MRO Europe 2019 : Business as usual?
« La crise du MAX montre une chose : les fondamentaux d'Air Canada sont sains », Jean-François Raudin
 
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus