Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Transport aérien Ethiopian Airlines maintient sa confiance à Boeing malgré le crash

Ethiopian Airlines maintient sa confiance à Boeing malgré le crash

AFP
25 MAR. 2019 | 363 mots

Ethiopian Airlines garde sa confiance dans le constructeur américain Boeing malgré le crash d'un de ses 737 MAX 8 le 10 mars, le deuxième en cinq mois, qui a conduit à l'immobilisation de ce modèle à travers le monde, a affirmé lundi le PDG de la compagnie aérienne.

"Que ce soit clair: Ethiopian Airlines croit en Boeing. C'est notre partenaire depuis de nombreuses années", affirme Tewolde GebreMariam dans un communiqué.

"Malgré la tragédie, Boeing et Ethiopian Airlines continueront d'être liés à l'avenir", ajoute-t-il.

Le Boeing 737 MAX a été vendu à plus de 5.000 exemplaires dans le monde et seuls 376 d'entre eux ont été livrés à ce stade, selon le constructeur. Ethiopian Airlines doit encore en recevoir 29, indique la compagnie sur son site internet.

Cette prise de parole du patron d'Ethiopian Airlines intervient trois jours après que la compagnie indonésienne Garuda eut annoncé son intention de renoncer à une commande de 49 appareils de ce modèle, car "les passagers de Garuda ont perdu confiance" dans le 737 MAX 8, selon un porte-parole de la compagnie.

Le vol ET302 reliant Addis-Abeba à Nairobi s'était écrasé le 10 mars quelques minutes après le décollage de la capitale éthiopienne, causant la mort de 157 personnes. Fin octobre, 189 personnes avaient trouvé la mort quand un 737 MAX 8 de la compagnie aérienne Lion Air s'était abîmé en mer en mer de Java.

S'appuyant sur l'analyse des boîtes noires de l'appareil, la ministre éthiopienne des Transports a évoqué des "similarités claires" dans les deux accidents.

Des premiers éléments de l'enquête sur Lion Air ont mis en cause un dysfonctionnement du système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, dit "MCAS".

Lancé dans une course contre la montre pour éviter une longue immobilisation du 737 MAX, Boeing a fini de développer un correctif du système anti-décrochage MCAS, ont indiqué samedi à l'AFP des sources proches du dossier. Le constructeur devrait présenter le correctif aux trois compagnies américaines clientes de cet avion.

Les articles dans la même thématique
12 SEPT. 2019 Avions commerciaux
Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial Le Boeing 737 MAX pourrait revenir par étapes dans le ciel mondial
Six mois après son immobilisation au sol à la suite de deux accidents ayant fait 346 morts, le Boeing 737 MAX pourrait retourner dans ... Lire la suite
Boeing accuse une nouvelle chute de ses livraisons, Airbus s'envole
La crise du 737 MAX continue à faire des dégâts chez Boeing: le constructeur aéronautique a accusé un plongeon de 42,6% de ses livraisons sur les huit premiers mois de l'année, en raison de ... Lire la suite
10 SEPT. 2019 Avions commerciaux
Boeing assure que l'incident du 777X n'affecte pas sa conception
L'avionneur américain Boeing a assuré mardi que les problèmes rencontrés récemment lors de tests de pressurisation du 777X n'auront pas de conséquences sur la conception de ce long courrier appelé à remplacer l'emblématique 777."A ... Lire la suite
07 SEPT. 2019 Avions commerciaux
777X : Boeing a rencontré des problèmes lors des essais de pressurisation
Déjà englué dans la crise du 737 MAX, Boeing a rencontré des problèmes techniques jeudi soir lors des tests de son futur long courrier 777X avec des inspecteurs de l'agence fédérale de l'aviation (FAA), ... Lire la suite
20 SEPT. 2019
Rolls Royce met plus de temps que prévu à résoudre les problèmes du Trent 1000
20 SEPT. 2019
Vers une capacité autonome de ravitaillement en vol des Caracal
20 SEPT. 2019
Mitsubishi Aircraft Corporation s'installe au Québec
20 SEPT. 2019
XL Airways se place à son tour en redressement judiciaire
19 SEPT. 2019
Le premier KC-130J de l'armée de l'air s'est posé à Orléans
Quelles évolutions du marché pour Airbus ?
Enea Fracassi, Corsair : « en 2021, nous aurons une flotte homogène, efficace, entièrement composée d'A330 »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus