Actualité aéronautique Industrie & Technologie Un incubateur de start-up aéronautiques installe un centre à Paris

Un incubateur de start-up aéronautiques installe un centre à Paris

AFP
Publié 21/03/2019 | 415 mots

Starburst Accelerator, premier incubateur mondial dédié aux start-up de l'aéronautique et du spatial, a inauguré jeudi un nouveau centre d'innovation pour mettre en relation jeunes pousses et décideurs, entrepreneurs et financiers.

"Nous inaugurons un nouveau concept de hub, un bâtiment de 2.000 m2 et de sept étages, qui accueille l'Innovation Defence Lab, l'agence d'innovation de la Direction Générale de l'Armement (DGA) et du Ministère des Armées, Ariane Works, un regroupement du CNES, de l'Agence spatiale européenne (ESA) et d'ArianeGroup qui travaille sur des projets en rupture, des industriels, une vingtaine de start-up et nous-mêmes", a déclaré François Chopard, le patron et fondateur de Starburst.

Créé en 2013 à Paris, l'accélérateur travaille avec Airbus, Boeing, la Nasa, l'US Air Force ou le Cnes (Centre national d'études spatiales), les groupes Raytheon, Safran, Thales, BAE Systems ou Panasonic Aviation, mais aussi des compagnies aériennes, ou encore des fonds d'investissement.

Starburst s'est développé dans les principaux centres aéronautiques mondiaux avec des bureaux à Los Angeles, San Francisco, Singapour, Montréal et Munich.

Son nouveau centre, situé dans le 15ème arrondissement, est "stratégiquement positionné au coeur du hub français du spatial, de la défense et de l'aéronautique" où se retrouvent donneurs d'ordres, start-up technologiques et programmes d'accélération et de rencontres, explique l'incubateur.

Son objectif est de "donner tous les moyens à ses partenaires de s'extraire du carcan des modèles traditionnels et de créer les innovations (..) de demain".

Une sélection de plus de 30 start-up intègrera Starburst pour développer des innovations technologiques de pointe, précise-t-il.

"Toutes les technologies aéronautiques et spatiales sont des technologies duales, et on se rend compte que les financements +early stage+ pour les tester viennent de la défense", souligne François Chopard.

Starburst Accelerator accompagne tous les ans une vingtaine de start-up à travers le monde, dont cinq ou six sont françaises, poursuit-il.

Parmi elles, le spécialiste des autopilotes pour drones Hionos, ou Internest, qui développe un système de capteurs et de logiciels pour des atterrissages de haute précision pour drones et hélicoptères. Il a également soutenu EVA, pour Electric Visionary Aircrafts, qui développe un drone passager pouvant avoir des applications logistiques ou militaires.

Les articles dans la même thématique
17 AVR. 2019 Avions d'affaires
Comac se lance dans le VVIP avec le CBJ Comac se lance dans le VVIP avec le CBJ
Comme Airbus, Boeing, Sukhoi ou Embraer avant lui, Comac s'attaque au marché de l'aviation d'affaires. Le 16 avril, lors du salon ABACE 2019 à Shanghai, ... Lire la suite
L3 et AVX présentent leur concept d'hélicoptère co-axial L3 et AVX présentent leur concept d'hélicoptère co-axial
L3 Technologies et AVX Aircraft ont levé le voile sur leur concept d'hélicoptère, proposé dans le cadre du programme FARA (Future attack reconnaissance aircraft) mené ... Lire la suite
L'incertain rêve américain de l'E175-E2 d'Embraer L'incertain rêve américain de l'E175-E2 d'Embraer
Si l'E195-E2 tient le haut de l'affiche en ce mois d'avril, le flou règne autour de l'E175-E2. Depuis le troisième trimestre 2018, le plus petit ... Lire la suite
16 AVR. 2019 Avions commerciaux
Triple certification pour l'E195-E2 d'Embraer Triple certification pour l'E195-E2 d'Embraer
La famille des E-Jets de deuxième génération signe la passe de deux. Le 15 avril, Embraer a annoncé la certification de type (TC) de l'E195-E2, ... Lire la suite
Dassault se détache de SABCA
A l'occasion de la publication de ses résultats annuels, SABCA (Société anonyme belge de constructions aéronautiques) a annoncé la volonté de Dassault Aviation Belgique (filiale à 100% du Groupe industriel Marcel Dassault) de se séparer ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Aménagement cabine : Pourquoi Airbus a étendu son Customer Definition Centre aux A320 et A330 Les autorités éthiopiennes présentent le rapport préliminaire sur l'accident du 737 MAX
La Chine s'engage sur 300 Airbus L'Onera se renforce dans la lutte contre le givre
Heli-Expo 2019 : Airbus Helicopters passe la cinquième sur le H145 Sikorsky lance les S-92A+ et S-92B à Heli-Expo 2019
16h15 Cinquantième rotation au-dessus des pays baltes
16h00 Entretien avec Johan Lundgren, PDG d'easyJet
15h23 Une « bonne année » 2018 pour l'industrie aéronautique française, prudente face à la concurrence
15h10 Rencontre franco-allemande pour les deux armées de l'air
12h57 La plateforme Skywise d'Airbus s'étend désormais à l'amélioration opérationnelle des flottes
11h53 Deux ans après, la privatisation de l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry est devenue un succès unanimement reconnu
IL Y A 7 MINUTES
AIR MAURITIUS a réceptionné son premier A330-900, un appareil loué auprès d'ALC. L'avion immatriculé 3B-NBU et baptisé Aapravasi Ghat, est configuré en 28 sièges en classe affaires et 260 sièges en classe économique. Un deuxième exemplaire de l'A330neo est attendu par la compagnie mauricienne dans les prochains jours. Ils remplacent deux A340-300 en leasing.
IL Y A 9 MINUTES
MEGGITT a signé un accord à long terme avec OEMSERVICES pour le support après-vente de composants aux opérateurs du Moyen-Orient, d'Afrique et de Russie & CEI. Selon cet accord, OEMSERVICES agira en tant que fournisseur de services intégré pour les produits produits par MEGGITT et agira en tant que guichet unique pour la MRO avec ses centres de service dédiés et sa ligne directe 24/7 pour les AOG.
17 AVR. 2019
La ligne d'assemblage final H135 inaugurée par AIRBUS HELICOPTERS à Quingdao, en Chine, est prête à débuter ses opérations. Le premier roll-out d'un appareil est attendu au second semestre 2019. Les capacités de départ sont affichées à 18 hélicoptères par an, avec la possibilité d'augmenter par la suite. L'implantation d'une FAL en Chine fait suite à la signature d'un contrat en 2016 prévoyant l'achat de 100 H135 pour le marché chinois.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Data Analytics : la bataille entre OEM et sociétés de maintenance va s'intensifier
Entretien avec Johan Lundgren, PDG d'easyJet
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus