Actualité aéronautique Transport aérien Ethiopian Airlines et la Chine clouent leur flotte de Boeing 737 MAX 8 au sol

Ethiopian Airlines et la Chine clouent leur flotte de Boeing 737 MAX 8 au sol

Emilie Drab
Publié 11/03/2019 | 462 mots
 Ethiopian Airlines et la Chine clouent leur flotte de Boeing 737 MAX 8 au sol
© Ethiopian Airlines
Alors que l'enquête commence pour déterminer les circonstances de l'accident du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines au décollage d'Addis-Abeba, l'heure est à la prudence chez les compagnies opératrices de l'appareil. Appliquant le principe de précaution, Ethiopian Airlines, Cayman Airways et les transporteurs chinois, sur une directive de leur aviation civile, ont annoncé qu'ils clouaient leur flotte de 737 MAX au sol à partir du 11 mars.

La CAAC (Civil Aviation Authority of China) a souligné les deux similarités évidentes entre l'accident d'Ethiopian Airlines et celui de Lion Air en octobre 2018 pour justifier sa décision : dans les deux cas, un 737 MAX 8 était impliqué et l'accident est survenu quelques minutes à peine après le décollage. Aucun autre élément commun ne peut toutefois être mis en évidence à ce stade.

Plus de quatre-vingt-dix appareils sont concernés par cette interdiction de vol, principalement en service auprès des trois grands groupes chinois Air China (quinze appareils), China Eastern (onze chez Shanghai Airlines et trois chez China Eastern Airlines) et China Southern (25 chez China Southern Airlines et dix chez Xiamen Airlines).

Ethiopian Airlines a quant à elle quatre appareils dans sa flotte et Cayman Airways un seul. Tous resteront cloués au sol pour une durée indéterminée et dépendante de l'aptitude des autorités et de Boeing à garantir la sécurité des 737 MAX.

Ces interdictions de vol interviennent au lendemain de l'accident du 737 MAX 8 immatriculé ET-AVJ de la compagnie éthiopienne. L'appareil devait réaliser le vol 302 entre Addis-Abeba et Nairobi mais s'est écrasé six minutes après son décollage de la capitale éthiopienne, faisant 157 victimes (149 passagers et huit membres d'équipage). On ignore encore les circonstances de l'accident et une enquête a été ouverte pour les déterminer. Elle est dirigée par un comité composé de l'autorité éthiopienne de l'aviation civile, de l'autorité des Transports et d'Ethiopian Airlines mais le NTSB, la FAA, Boeing et GE y prennent part. Le NTSB a envoyé quatre enquêteurs sur place.

Ethiopian Airlines a indiqué que l'équipage avait demandé (et avait été autorisé) à faire demi-tour. La compagnie a également révélé les identités des deux pilotes. Le commandant de bord avait une expérience de plus de 8 000 heures de vol et son copilote de deux cents heures. Une première visite de maintenance avait été réalisée le 4 février sur l'appareil et la visite de routine avant le vol n'avait mis aucun problème en évidence. Livré en novembre 2018, il avait accumulé un millier d'heures de vol durant ses quatre mois d'opération.


Mise à jour de 13h : les deux enregistreurs de vol ont été récupérés.
Emilie Drab
Rédactrice en chef adjointe
Aviation civile, Transport aérien


Les articles dans la même thématique
EasyJet renonce à Alitalia EasyJet renonce à Alitalia
L'horizon ne semble pas plus clair pour Alitalia. A la suite des discussions avec Ferrovie dello Stato et Delta Air Lines sur la formation d'un ... Lire la suite
IL Y A 18 HEURES Compagnies aériennes régulières
Avianca repousse les livraisons de 35 A320neo et en annule dix-sept Avianca repousse les livraisons de 35 A320neo et en annule dix-sept
Dans la lignée de son plan de transformation, Avianca a renégocié son contrat A320neo avec Airbus. Il en résulte l'annulation de dix-sept appareils et le ... Lire la suite
IL Y A 20 HEURES Compagnies aériennes régulières
Swiss se prépare au lancement d'une Premium Economy Swiss se prépare au lancement d'une Premium Economy
Une quatrième classe va faire son apparition dans les long-courriers de Swiss. La compagnie a en effet révélé qu'elle se préparait à installer une Premium ... Lire la suite
Etihad publie une perte de 1,28 milliard de dollars Etihad publie une perte de 1,28 milliard de dollars
Etihad Airways reste dans le rouge. Après avoir lancé son plan de transformation en 2017, la compagnie du Golfe a stabilisé ses résultats en 2018. ... Lire la suite
Rwandair obtient le feu vert pour desservir la Chine Rwandair obtient le feu vert pour desservir la Chine
La Chine s'ajoute au réseau international en expansion de Rwandair. La compagnie a récemment obtenu de l'autorité de l'aviation civile chinoise (CAAC) les droits de ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Les aéroports français toujours en croissance mais face à de grands défis pour 2019 Les Etats-Unis clouent leur flotte de Boeing 737 MAX au sol et l'Ethiopie confie ses enregistreurs au BEA
Lufthansa commande 40 Airbus A350 et Boeing 787 et prévoit le retrait de six A380 Ethiopian Airlines et la Chine clouent leur flotte de Boeing 737 MAX 8 au sol
Un Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines s'écrase au décollage d'Addis-Abeba Une stratégie mais peu de mesures à la clôture des assises du transport aérien
08h06 Boeing autorisé à faire voler ses nouveaux 737 MAX pour les dispatcher sur ses sites
08h02 Le PDG de Boeing tente de rassurer ses clients et leurs passagers
18/03 Le pool MMF attend son premier A330 MRTT
18/03 EasyJet renonce à Alitalia
18/03 Corsair vendue au groupe d'investissement allemand INTRO Aviation
18/03 L'Australie se dote de G550
IL Y A 1 HEURE
La FAA autorise BOEING à faire voler ses BOEING 737 MAX entre RENTON et différents sites de l'avionneur à fin de stockage, le site de production des monocouloirs étant limité en surface de parking disponible.
IL Y A 2 HEURES
PAULO CESAR DE SOUZA E SILVA va quitter son poste de CEO d'EMBRAER au terme de son mandat de deux ans se terminant le 22 avril prochain. Cette décision fait suite à l'accord des actionnaires concernant le rapprochement de l'avionneur brésilien avec Boeing. Il restera cependant conseiller principal du conseil d'administration pour assurer cette transition. Son successeur sera nommé à cette même date et sera recruté à l'extérieur d'EMBRAER.
IL Y A 17 HEURES
La ROYAL AUSTRALIAN AIR FORCE va se doter de quatre G550 destinés aux missions de guerre électronique. Le programme d'acquisition annoncé par le ministre de la Défense Christopher Pyne a été rebaptisé MC-55A « Peregrine ». Il est doté d'une enveloppe de 2,46 milliards de dollars australiens - environ 1,5 milliard d'euros.
Retrouvez toute l'actualité aéronautique en bref sur Alertavia, la plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels.

Crise de confiance
Bruno Even (Airbus Helicopters) : « Il faut avoir une vision large de l'innovation, au niveau des produits et des services »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus