Se connecter      Rechercher un article      Newsletter      Alertavia      S'ABONNER
À la Une  |  ALERTAVIA  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  Emploi    EN
 
Actualité aéronautique Industrie & Technologie Vision et persévérance ont fait du Jumbo Jet un cinquantenaire
L'édito

Vision et persévérance ont fait du Jumbo Jet un cinquantenaire

Romain Guillot
05 FEV. 2019 | 392 mots
Vision et persévérance ont fait du Jumbo Jet un cinquantenaire
© Boeing
Il aura tout simplement révolutionné le transport aérien. Le Boeing 747 fête cette semaine ses cinquante ans, le Jumbo Jet décollant pour la toute première fois le 9 février 1969 depuis les installations géantes de Paine Field, un moment inoubliable pour les milliers des spectateurs venus assister à l'événement. Il faut dire que si l'on a aujourd'hui l'impression que le Jumbo Jet a toujours été présent, le 747 était tout simplement deux fois et demie plus gros que tout autre avion commercial de l'époque.

Pourtant, l'aventure du 747 n'a pas été un long fleuve tranquille même si aujourd'hui l'ensemble du programme est un véritable succès commercial. Les déboires de la mise au point de la motorisation de lancement, à savoir les JT9D de Pratt & Whitney, suivis du premier choc pétrolier en 1973, ont bien failli emporter l'avionneur américain dans les limbes de l'histoire.

Mais si la génération des 747-400 a de loin été celle qui a connu le plus grand succès (694 exemplaires toutes variantes confondues sur les 1548 exemplaires livrés*), il est particulièrement utile de rappeler que Boeing n'a eu de cesse de faire évoluer son Jumbo Jet au cours des deux premières décennies. Version cargo, version SR (Short Range) pour le marché japonais, versions à masse accrue -100B puis -200, version SP (Special Performance) à fuselage raccourci de 14,6m pour accroitre son rayon d'action, version combi, modification SUD (Stretched Upper Deck) qui préfigurera ensuite la série -300... Le succès du Boeing 747 ne doit incontestablement rien au hasard et on comprend que la persévérance de l'avionneur américain a décidément payé.

C'est peut-être la leçon que doit retenir Airbus aujourd'hui alors que l'avenir de l'A380 pourrait être définitivement compromis suite aux récentes négociations en cours avec Emirates. À seulement quelques années d'une solution de remotorisation qui pourrait complètement relancer le programme, l'arrêt du Super Jumbo européen aura à coup sûr la faveur des marchés, tout comme celle de son éternel concurrent Boeing. Mais avec un transport aérien qui double de taille tous les quinze ans, la vision ne doit elle pas l'emporter sur la raison ?

(*) au 31 décembre 2018
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Sur le même thème
Le nouveau vaisseau amiral de Boeing en péril ? Le nouveau vaisseau amiral de Boeing en péril ?
Les derniers articles Industrie & Technologie
IL Y A 16 HEURES
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
On le sait, la position du motoriste Rolls-Royce est particulièrement délicate depuis le début de la pandémie et les perspectives de reprise concernant le marché des gros-porteurs ne ...
21 SEPT. 2020
Airbus dévoile ses concepts d'avion à hydrogène, ZEROe
Airbus montre qu'il travaille à un avion zéro émission. Ou plutôt trois. Le 21 septembre, l'avionneur européen a dévoilé trois concepts d'avion « vert », utilisant à chaque ...
18 SEPT. 2020
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine
Industrie & Technologie ATR fait voler son ATR 72-600F Le premier ATR 72-600F, le premier appareil d'ATR à être spécifiquement conçu pour les activités cargo (et non modifié), a réalisé ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Toute l'actualité aéronautique en France cette semaine Rétrospective : le point sur les programmes d'avions commerciaux
Le Flying-V de TU Delft et KLM a volé Enter Air s'engage à nouveau pour le Boeing 737 MAX
Rostec rend le Superjet encore plus russe Rolls-Royce détecte des criques de fatigue sur certains Trent XWB
Avec le nouveau King Air 360, la légende de Beechcraft continue Airbus annonce une perte nette de 1,9 milliard d'euros au premier semestre mais se dit prêt pour traverser la crise
IL Y A 16 HEURES
Aeromexico opte sur des accords PBH pour louer ses équipements au juste prix
IL Y A 16 HEURES
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
IL Y A 16 HEURES
Safety Line s'allie à SITA
IL Y A 20 HEURES
Martin Drew va diriger l'activité cargo et logistique du groupe Etihad
IL Y A 21 HEURES
L'Italie impose un test aux voyageurs venant de Paris et d'autres régions françaises
Rolls-Royce, futur talon d'Achille d'Airbus ?
Pendant la crise, IPECA reste en première ligne pour accompagner les salariés de l'aéronautique
Les articles les plus lus
L'Airbus A321P2F commence à voir grand
L'ATR 72-600F a pris son envol
French bee reçoit son quatrième Airbus A350
Rétrospective : l'été aéronautique en France
Le gouvernement pourrait revoir le calendrier de sa commande de 30 Rafale avec Dassault
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2020 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT