Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Industrie spatiale     Vols habités     Missions     Lanceurs     Satellites    
Actualité aéronautique Espace Nouveau vol d'essai réussi pour la fusée de Blue Origin

Nouveau vol d'essai réussi pour la fusée de Blue Origin

AFP
23 JAN. 2019 | 375 mots

La fusée de la société spatiale américaine Blue Origin a réussi mercredi son dixième vol d'essai au Texas, atteignant une altitude approximative de 107 km, au-dessus de la frontière de l'espace.

Il faudra encore qu'elle réalise des tests avec des humains à bord avant de commencer ses vols touristiques.

La fusée New Shepard est relativement petite, avec un premier étage de 18 mètres de hauteur, au sommet duquel se trouve une capsule où un jour six passagers-astronautes s'attacheront pour un voyage de 11 minutes au-dessus de la frontière de l'espace, fixée par convention internationale à 100 km.

Mercredi, la capsule ne contenait que des expériences scientifiques parrainées par la Nasa - elles ont pu profiter de trois à quatre minutes de microgravité pendant le vol.

New Shepard est réutilisable: le premier étage est revenu automatiquement se poser à la verticale sur le pas de tir, un peu plus de sept minutes après le décollage.

Puis la capsule, qui s'était détachée du premier étage à environ 75 km pour entrer seule dans l'espace, est aussi revenue sur Terre, sa chute ralentie par trois parachutes.

"Un jour incroyable!", s'est exclamée Ariane Cornell, directrice commerciale chez Blue Origin, qui commentait la mission en direct sur internet.

L'altitude maximale exacte atteinte mercredi sera confirmée ultérieurement par Blue Origin à partir des instruments de bord. La fusée avait déjà atteint l'espace l'an dernier.

Blue Origin doit maintenant tester la fusée avec des humains à l'intérieur.

"Nous visons avant la fin de l'année", a dit Ariane Cornell, "mais comme nous l'avons déjà dit, nous ne sommes pas pressés".

Blue Origin a montré des images de la future capsule qui accueillera des passagers, avec six grands hublots, "les plus grands hublots de l'histoire de l'espace", a dit Ariane Cornell.

Les billets ne sont pas encore en vente, contrairement à Virgin Galactic, la grande concurrente de Blue Origin pour le tourisme spatial, mais qui est elle aussi toujours en phase d'essais.

Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
IL Y A 16 HEURES
Réforme des retraites : le SNPL appelle à manifester le 16 septembre
IL Y A 21 HEURES
Norwegian cède ses actifs bancaires pour lever de l'argent frais
17 AOUT 2019
Grève à Transavia France : 95% du trafic assuré dimanche
16 AOUT 2019
Le Spaceport America de Virgin Galactic est désormais opérationnel
16 AOUT 2019
Rapport final sur l'accident d'An-12 à Gao
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus