Actualité aéronautique Espace Mission réussie pour Soyouz qui place en orbite un satellite météorologique

Mission réussie pour Soyouz qui place en orbite un satellite météorologique

AFP
Publié 07/11/2018 | 561 mots
Mission réussie pour Soyouz qui place en orbite un satellite météorologique
© ESA

Une fusée Soyouz qui a décollé mardi soir de Guyane a placé « avec succès » en orbite polaire Metop-C, un satellite météorologique pour Eumetsat, l'organisme européen responsable du développement des systèmes météos satellitaires, a annoncé Arianespace dans un communiqué.

Soyouz s'était arraché du sol mardi à 21h47 locales (00h47 GMT - 01h47 mercredi heure de Paris), pour la 19ème fois, depuis son pas de tir situé dans la commune de Sinnamary au nord-ouest de Kourou, a constaté l'AFP. La fusée a ensuite suivi une trajectoire qualifiée de « nominale ».

La séparation du satellite a eu lieu comme prévu un peu plus d'une heure après le décollage.

Metop-C est le troisième et dernier satellite d'un programme dédié à la météorologie appliquée, selon Arianespace.

Metop-A et Metop-B, lancés par Starsem depuis Baïkonour au Kazakhstan, respectivement en 2006 puis en 2012, sont toujours opérationnels, a précisé la société qui commercialise les lancements.

Les satellites Metop permettent notamment d'effectuer des prévisions météorologiques de 12 heures à 10 jours à l'avance.

La mission de Metop-C, développé et construit par Airbus Defence and Space, sera de « renforcer, d'optimiser et de compléter » les capacités des deux autres satellites de la série, a indiqué Arianespace.

D'une masse totale au décollage d'un peu plus de 4 tonnes, Metop-C, conçu pour opérer cinq ans, aura une orbite passant par les pôles à 811 kilomètres d'altitude avec, à son bord, neuf instruments dont le français IASI.

Cet instrument « mesure outre la température et l'humidité de l'atmosphère, plus de 25 composants atmosphériques avec une très grande précision et il participe à la surveillance du climat », avait indiqué le Centre national d'études spatiales (CNES).

« Avec le lancement de ce troisième et dernier satellite du programme EPS (Eumetsat Polar System), Arianespace accompagne une nouvelle fois Eumetsat et l'Europe dans l'amélioration des prévisions météorologiques et le suivi du climat à l'échelle mondiale, pour une meilleure vie sur Terre », a noté Arianespace dans un communiqué à l'issue de la mission.

Ce lancement est le huitième de l'année pour Arianespace en Guyane et le deuxième en 2018 avec le lanceur Soyouz depuis son pas de tir de Sinnamary.

A ce stade de huit lancements depuis le début de l'année, 50% des lancements d'Arianespace ont été réalisés au profit du marché commercial, l'autre moitié pour des partenaires institutionnels européens, précise la société.

Le précédent lancement d'une fusée Soyouz, le 11 octobre dernier depuis Baïkonour, s'est soldé par un échec.

Le vol vers la Station spatiale internationale de Nick Hague et Alexeï Ovtchinine avait été interrompu deux minutes après le décollage, déclenchant l'éjection automatique de la capsule avec les deux hommes.

Selon les conclusions de la commission d'enquête, rendues publique jeudi dernier, le dysfonctionnement qui a causé l'accident serait dû à une « déformation » d'un capteur lors de l'assemblage de la fusée à Baïkonour.

Les articles dans la même thématique
20 SEPT. 2018 Satellites
Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances » Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances »
Présent à Paris à l'occasion de la World Satellite Business Week, organisée par Euroconsult du 10 au 14 septembre, Ryan Reid, le directeur des Constellations ... Lire la suite
20 SEPT. 2018 Vols habités
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX Nouveau visage pour le BFR de SpaceX
C'est un Elon Musk quelque peu fatigué et hésitant qui s'est présenté le 18 septembre au siège de SpaceX, à Hawthorne (Californie). Il était pourtant ... Lire la suite
19 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX, l'ISS avant la Lune SpaceX, l'ISS avant la Lune
En dix ans, SpaceX s'est imposé comme le principal pourvoyeur de lancements spatiaux. Pas moins de dix-huit Falcon 9 ont ainsi décollé en 2017. En ... Lire la suite
14 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé
Une annonce en février 2017, puis plus rien. C'était à croire que SpaceX avait renoncé à son projet d'envoyer des touristes spatiaux en orbite lunaire. ... Lire la suite
La menace fantôme La menace fantôme
À notre grande surprise, Florence Parly a récemment révélé au grand public l'existence d'une tentative d'espionnage du satellite militaire Athena-Fidus par la Russie au cours ... Lire la suite
Dans la rubrique Espace, la Rédaction vous recommande
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX SpaceX, l'ISS avant la Lune
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé Deux contrats pour Ariane 6, dont le premier commercial
Vers une nouvelle stratégie spatiale militaire Eté chargé pour les moteurs d'Ariane 6
20/11 Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
20/11 EasyJet confirme 17 Airbus A320neo et continue de se préparer au Brexit
20/11 Feu vert pour la mise en service du Rafale F3-R
20/11 Jeju Air commande une cinquantaine de Boeing 737 MAX
19/11 L'ACJ320neo a décollé pour la première fois
19/11 Le pôle ALPHA-RLH veut structurer l'innovation photonique dans l'aéronautique
IL Y A 5 MINUTES
AIRBUS GROUP annonce la nomination de Michael Schöllhorn au poste de Directeur des opérations. L'actuel COO de BSH (...)
IL Y A 7 MINUTES
BOEING annonce que le premier 777X destiné aux essais en vol a été assemblé, la phase de jonction (...)
IL Y A 18 HEURES
Le Pentagone a attribué un contrat de 489,92 millions de dollars à Northrop Grumman pour livrer trois RQ-4 (...)
IL Y A 19 HEURES
L'aéroport singapourien de SELETAR a ouvert son nouveau terminal passager le 19 novembre. La nouvelle installation est prête (...)
20 NOV. 2018
JEJU AIR a commandé quarante 737 MAX 8 auprès de BOEING, contrat qui est assorti d'options sur dix (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus