Actualité aéronautique Espace Finalement, la Nasa va continuer à chercher son rover martien Opportunity

Finalement, la Nasa va continuer à chercher son rover martien Opportunity

AFP
Publié 30/10/2018 | 414 mots

La Nasa a changé d'avis et annoncé qu'elle continuerait à tenter de renouer le contact avec son véhicule Opportunity, tombé en panne depuis qu'une tempête de poussières a recouvert Mars en juin.

Le 30 août, l'agence spatiale américaine s'était donné 45 jours supplémentaires d'écoute active, via des messages fréquents envoyés par son réseau de communications spatiales, avant de passer en mode d'écoute passive, ce qui aurait de facto signifié, pour les fans d'Opportunity, un abandon.

Mais les scientifiques et ingénieurs de la Nasa entretiennent l'espoir qu'une mince couche de poussières recouvre depuis la dissipation de la tempête les panneaux solaires du robot, et puisse être balayée par les vents qui surgissent habituellement entre novembre et janvier sur la planète rouge.

« Après examen de la campagne d'écoute, la Nasa va continuer sa stratégie actuelle pour tenter de reprendre le contact avec Opportunity jusque dans un avenir proche », a indiqué lundi soir le Jet Propulsion Laboratory (JPL), en Californie, qui est la base des opérations du rover, dans un message sur son site internet.

« Les vents pourraient s'intensifier dans les prochains mois à l'endroit où se trouve Opportunity sur Mars, ce qui pourrait balayer la poussière des panneaux solaires. L'agence réévaluera la situation en janvier 2019 », ajoute le JPL.

Jusqu'au 10 juin dernier, Opportunity était l'un des deux rovers actifs sur Mars, avec Curiosity, arrivé en 2012. Les batteries d'Opportunity sont alimentées par les rayons du soleil, tandis que Curiosity a un petit générateur nucléaire, ce qui lui a permis de continuer à opérer sans problème.

Quand la tempête de poussières a commencé sur Mars, la nuit est tombée pendant des mois, et il est probable qu'Opportunity ait consommé toute l'énergie restante de ses batteries.

La Nasa sait exactement où il se trouve, dans la vallée de la Persévérance. L'un des trois satellites américains en orbite autour de Mars l'avait repéré sur une photo prise le 20 septembre.

« Oppy », à qui de nombreux admirateurs et geeks de l'espace envoient des voeux de rétablissement sur Twitter et d'autres réseaux sociaux, avait atterri en 2004, et a largement dépassé sa durée de vie programmée de 90 jours.

Les articles dans la même thématique
20 SEPT. 2018 Satellites
Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances » Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances »
Présent à Paris à l'occasion de la World Satellite Business Week, organisée par Euroconsult du 10 au 14 septembre, Ryan Reid, le directeur des Constellations ... Lire la suite
20 SEPT. 2018 Vols habités
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX Nouveau visage pour le BFR de SpaceX
C'est un Elon Musk quelque peu fatigué et hésitant qui s'est présenté le 18 septembre au siège de SpaceX, à Hawthorne (Californie). Il était pourtant ... Lire la suite
19 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX, l'ISS avant la Lune SpaceX, l'ISS avant la Lune
En dix ans, SpaceX s'est imposé comme le principal pourvoyeur de lancements spatiaux. Pas moins de dix-huit Falcon 9 ont ainsi décollé en 2017. En ... Lire la suite
14 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé
Une annonce en février 2017, puis plus rien. C'était à croire que SpaceX avait renoncé à son projet d'envoyer des touristes spatiaux en orbite lunaire. ... Lire la suite
La menace fantôme La menace fantôme
À notre grande surprise, Florence Parly a récemment révélé au grand public l'existence d'une tentative d'espionnage du satellite militaire Athena-Fidus par la Russie au cours ... Lire la suite
Dans la rubrique Espace, la Rédaction vous recommande
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX SpaceX, l'ISS avant la Lune
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé Deux contrats pour Ariane 6, dont le premier commercial
Vers une nouvelle stratégie spatiale militaire Eté chargé pour les moteurs d'Ariane 6
17h45 Airbus salue les avancées du programme SCAF
17h41 Belfast, première touchée par les suppressions de postes chez Bombardier
17h37 Hop! va sortir ses turbopropulseurs de sa flotte d'ici l'été 2020
11h17 Boeing assemble le fuselage du premier 777X d'essais en vol
10h49 Les études de démonstrateurs pour le SCAF seront lancées en 2019
20/11 Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
IL Y A 2 HEURES
BOMBARDIER annonce la suppression de 490 emplois sur son site Belfast, soit 12 % de ses salariés en (...)
IL Y A 3 HEURES
Le premier NH90 Sea Lion destiné à la marine allemande a achevé la phase de qualification au sol (...)
IL Y A 6 HEURES
LUXAIR a choisi l'huile turbine Turbonycoil 600 de NYCO pour sa flotte de Boeing 737NG et Bombardier Q400. (...)
IL Y A 8 HEURES
AIRBUS GROUP annonce la nomination de MICHAEL SCHOLLHORN au poste de Directeur des opérations d'Airbus Commercial Aircraft. L'actuel (...)
IL Y A 8 HEURES
BOEING annonce que le premier 777X destiné aux essais en vol a été assemblé, la phase de jonction (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus