Actualité aéronautique MRO & Support Quelle place pour l'Europe dans le monde de la MRO ?
L'édito

Quelle place pour l'Europe dans le monde de la MRO ?

Léo Barnier
Publié 16/10/2018 | 379 mots
Quelle place pour l'Europe dans le monde de la MRO ?
© Sabena Technics
« Pendant longtemps, on a dit qu'il n'y avait pas d'avenir pour la maintenance aéronautique en Europe, qu'il s'agissait d'une zone non-compétitive », déclarait Gilles Foultier, vice-président exécutif de Sabena Technics lors du salon ADS Show fin septembre. Alors que c'est désormais au tour de MRO Europe de se tenir à Amsterdam (les 17 et 18 octobre), nous pouvons nous interroger sur les capacités des sociétés du Vieux Continent à exister dans le monde de la MRO.

Certaines tendances bien ancrées laissent à penser que la part de l'Europe va se diluer dans la forte croissance actuelle du marché de la maintenance, qui devrait augmenter de 50 % sur les dix prochaines années. Cela ne serait que le miroir de ce qui se passe pour les flottes d'avions, où l'Asie prend irrémédiablement le pas sur l'Europe.

Pourtant, ce même Gilles Foultier n'hésite pas à affirmer qu'il constate actuellement une inversion de tendance, avec un retour des avions en Europe à commencer par les longs-courriers.

Plusieurs raisons apparaissent pour expliquer ce phénomène. Tout d'abord, les zones low cost peinent à absorber la forte croissance de leurs compagnies domestiques et ne peuvent donc prendre en compte aussi facilement la demande extérieure. C'est d'autant plus vrai qu'elles font face à la pénurie de personnels qualifiés qui touche toute la MRO.

Sur le plan technologique, les avions évoluent et demandent de moins en moins de travail, à l'instar des 787 et des A350. Or, l'externalisation vers des pays low cost s'avère peu rentable en dessous de 20 000 heures de maintenance. Ils demandent en revanche de plus en plus de compétences avancées, qui ne sont pas à la portée de n'importe quelle société.

Enfin les sociétés européennes ont une carte à jouer grâce à l'innovation, avec l'intégration du big data, de l'intelligence artificielle ou encore de la fabrication additive, afin d'améliorer sensiblement la disponibilité des appareils à moindre coût.

Ces perspectives ne seront néanmoins pas accessibles à tous, et le marché européen devrait continuer à se consolider autour d'OEM, de grands groupes aériens et de quelques sociétés indépendantes, les seuls disposant des ressources humaines, industrielles et technologiques indispensables.
Léo Barnier
Journaliste spécialisé
Industrie & Technologie, Equipements, MRO


Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
IL Y A 22 HEURES MRO & Support Recherche & Technologie
Le pôle ALPHA-RLH veut structurer l'innovation photonique dans l'aéronautique Le pôle ALPHA-RLH veut structurer l'innovation photonique dans l'aéronautique
Hervé Floch n'en doute pas une seconde, la photonique est une source d'innovations de rupture pour l'aéronautique. Le directeur général du pôle de compétitivité ALPHA ... Lire la suite
MRO : GKN Aerospace se lance sur le marché des gros-porteurs MRO : GKN Aerospace se lance sur le marché des gros-porteurs
Fokker Techniek a livré un Airbus A330 à Air Europa après une visite de maintenance en base effectuée dans son centre de MRO et de ... Lire la suite
Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure » Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure »
La co-localisation (pour la dernière fois) des salons Helitech et MRO Europe, à Amsterdam en octobre, était l'occasion parfaite pour rencontrer Olivier Le Merrer, le ... Lire la suite
08 NOV. 2018 Maintenance moteur
MRO : les ateliers de réparation de moteurs en surchauffe en Asie MRO : les ateliers de réparation de moteurs en surchauffe en Asie
Les problèmes de montée en cadences des motoristes sur les réacteurs de nouvelle génération ne sont pas la seule cause d'apparition de planeurs de par ... Lire la suite
07 NOV. 2018 Maintenance équipement Equipements
Thierry Tosi : « Rockwell Collins propose des solutions flexibles, avec des taux de croissance très importants » Thierry Tosi : « Rockwell Collins propose des solutions flexibles, avec des taux de croissance très importants »
Rockwell Collins est un fidèle des salons de MRO. Présent actuellement au salon MRO Asia Pacific à Singapour, l'industriel venait de clôturer la mouture européenne. ... Lire la suite
Dans la rubrique MRO & Support, la Rédaction vous recommande
MRO : Pratt & Whitney Canada poursuit le développement de ses solutions prédictives MRO : JetBlue reprend le contrôle de ses coûts de maintenance
MCO aéro : Comment l'État souhaite « voler main dans la main » avec les industriels MRO : AFI KLM E&M et GMF AeroAsia concluent leur partenariat stratégique
Thales applique la maintenance prédictive à l'électronique militaire Air France est prête à lancer le programme de rénovation de ses Airbus A330
16h02 EasyJet confirme 17 Airbus A320neo et continue de se préparer au Brexit
15h57 Feu vert pour la mise en service du Rafale F3-R
11h10 Jeju Air commande une cinquantaine de Boeing 737 MAX
19/11 L'ACJ320neo a décollé pour la première fois
19/11 Le pôle ALPHA-RLH veut structurer l'innovation photonique dans l'aéronautique
19/11 Garuda prend le contrôle du groupe Sriwijaya
IL Y A 34 MINUTES
Le Pentagone a attribué un contrat de 489,92 millions de dollars à Northrop Grumman pour livrer trois RQ-4 (...)
IL Y A 1 HEURE
L'aéroport singapourien de SELETAR a ouvert son nouveau terminal passager le 19 novembre. La nouvelle installation est prête (...)
IL Y A 6 HEURES
JEJU AIR a commandé quarante 737 MAX 8 auprès de BOEING, contrat qui est assorti d'options sur dix (...)
IL Y A 22 HEURES
Le gouvernement belge a approuvé le lancement des négociations entre le ministère de la Défense et le gouvernement (...)
IL Y A 23 HEURES
FASTJET a réussi à prendre une série de mesures pour lever des fonds et augmenter ses fonds propres (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

L'Airbus A321, véritable couteau suisse du transport aérien d'aujourd'hui
Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus