Actualité aéronautique Espace Retour sur Terre de trois astronautes de l'ISS

Retour sur Terre de trois astronautes de l'ISS

AFP
Publié 04/10/2018 | 442 mots

Deux astronautes américains et un cosmonaute russe sont revenus sur Terre jeudi, dans les steppes du Kazakhstan, après avoir passé presque six mois en orbite à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

Le vaisseau Soyouz MS-08 de Drew Feustel et Ricky Arnold de la Nasa, et Oleg Artemiev de l'agence spatiale russe Roskosmos, a touché terre près de la ville de Jezkazgan à 17H45 (11H45 GMT), a indiqué Roskosmos.

Tout sourire, Oleg Artemiev a été le premier à sortir du module Soyouz, se dépêchant d'avaler un énorme morceau de melon offert par les équipes de secours.

Les trois hommes avaient décollé du cosmodrome de Baïkonour le 21 mars dernier.

C'est le premier retour sur Terre d'un vaisseau Soyouz depuis la polémique ayant suivi la découverte d'un minuscule trou dans un autre vaisseau Soyouz, le MS-09, amarré à l'ISS, qui avait provoqué une dépressurisation de la station orbitale.

Le directeur de Roskosmos, Dmitri Rogozine, a écarté la piste du défaut de fabrication et évoqué publiquement l'hypothèse d'un sabotage, parlant d'un possible "acte prémédité" sur Terre ou dans l'espace. L'hypothèse a été démentie depuis par plusieurs responsables spatiaux russes.

Le quotidien Kommersant, citant un membre de la commission d'enquête créée par Roskosmos, avait assuré que l'hypothèse d'un acte délibéré effectué par un astronaute américain dans l'espace était "prioritaire".

Drew Feustel avait jugé "embarrassantes" ces accusations et la Nasa a refusé mercredi d'accréditer l'hypothèse d'un sabotage. Une sortie dans l'espace d'astronautes est prévue en novembre pour obtenir plus d'informations.

La station spatiale internationale reste un des rares exemples de coopération entre la Russie et les Etats-Unis, d'autant que les fusées russes Soyouz sont les seules capables d'expédier des cosmonautes sur l'ISS depuis l'arrêt des navettes américaines.

Avant d'embarquer à bord du Soyouz, Drew Feustel a passé le commandement de la Station spatiale internationale à l'astronaute allemand Alexander Gerst, qui devient le second européen à diriger la station.

Il n'y a plus désormais que trois scientifiques à bord de l'ISS: Alexander Gerst, l'Américaine Serena Aunon-Chancellor et le Russe Sergueï Prokopiev. Ils seront rejoints dans une semaine par Nick Hague de la Nasa et Alexeï Ovtchinine de Roskosmos, dont le décollage est prévu le 11 octobre.

La Station spatiale internationale vole depuis 1998 à 28.000 km/h, 400 kilomètres en orbite au-dessus de la planète.

dr-cr/tbm/nm/mr

Les articles dans la même thématique
20 SEPT. 2018 Satellites
Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances » Ryan Reid (Boeing) : « Avec O3b mPOWER nous faisons un bond en avant en termes de performances »
Présent à Paris à l'occasion de la World Satellite Business Week, organisée par Euroconsult du 10 au 14 septembre, Ryan Reid, le directeur des Constellations ... Lire la suite
20 SEPT. 2018 Vols habités
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX Nouveau visage pour le BFR de SpaceX
C'est un Elon Musk quelque peu fatigué et hésitant qui s'est présenté le 18 septembre au siège de SpaceX, à Hawthorne (Californie). Il était pourtant ... Lire la suite
19 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX, l'ISS avant la Lune SpaceX, l'ISS avant la Lune
En dix ans, SpaceX s'est imposé comme le principal pourvoyeur de lancements spatiaux. Pas moins de dix-huit Falcon 9 ont ainsi décollé en 2017. En ... Lire la suite
14 SEPT. 2018 Vols habités
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé
Une annonce en février 2017, puis plus rien. C'était à croire que SpaceX avait renoncé à son projet d'envoyer des touristes spatiaux en orbite lunaire. ... Lire la suite
La menace fantôme La menace fantôme
À notre grande surprise, Florence Parly a récemment révélé au grand public l'existence d'une tentative d'espionnage du satellite militaire Athena-Fidus par la Russie au cours ... Lire la suite
Dans la rubrique Espace, la Rédaction vous recommande
Nouveau visage pour le BFR de SpaceX SpaceX, l'ISS avant la Lune
SpaceX est toujours en course pour la Lune avec un premier client privé Deux contrats pour Ariane 6, dont le premier commercial
Vers une nouvelle stratégie spatiale militaire Eté chargé pour les moteurs d'Ariane 6
19/10 Air France parvient à un accord avec la majorité de ses syndicats
19/10 Pas de croissance pour Aeromexico en 2019
19/10 Le porte-avions Charles de Gaulle dans l'océan Indien en 2019 (Parly)
19/10 Avion de combat du futur: Airbus veut un leadership sur le Scaf
19/10 MRO Europe : les contrats de maintenance d'équipements
19/10 MRO : Sine Draco s'attaque aussi à la conversion d'Airbus A321 en appareils tout-cargo
IL Y A 22 HEURES
S7 TECHNICS a mis en place des capacités de lavage des moteurs Cyclean dans sa station de Moscou-Domodedovo, (...)
19 OCT. 2018
AIR FRANCE a conclu un accord salarial avec différentes organisations syndicales représentant 76,4% des suffrages exprimés aux dernières (...)
19 OCT. 2018
NORTHROP GRUMMAN et AIRBUS ont finalisé un accord de coopération et de recherche (CRA) d'une durée de trois (...)
19 OCT. 2018
LOCKHEED MARTIN a nommé Stephanie Hill vice-présidente exécutive adjointe, Rotary and Mission Systems (RMS). Elle est remplacée en (...)
19 OCT. 2018
(MRO Europe) AERFIN et NORDAM ont étendu leur accord stratégique pour y inclure la consignation, l'échange et la (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Quelle place pour l'Europe dans le monde de la MRO ?
Philippe Mhun, Airbus : « L'objectif est d'avoir 100 compagnies et 10 000 avions connectés à Skywise fin 2019 »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus