Actualité aéronautique Industrie & Technologie Ryanair: les personnels de cabine appelés à la grève le 28 septembre dans 5 pays européens

Ryanair: les personnels de cabine appelés à la grève le 28 septembre dans 5 pays européens

AFP
Publié 13/09/2018 | 823 mots

Les personnels de cabine de la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair sont appelés à la grève le 28 septembre dans cinq pays européens, selon un mot d'ordre lancé jeudi par un collectif syndical lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

Les pays concernés sont la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Espagne et le Portugal.

Après un été de pourparlers avec la direction de la compagnie, "rien n'a bougé, rien n'a changé. Ryanair continue à ne pas respecter les lois locales et les lois européennes", a affirmé Didier Lebbe, du syndicat belge CNE/LBC, affilié à la Confédération des syndicats chrétiens.

Il a expliqué que ce mot d'ordre concernant hôtesses et stewards pourrait être étendu aux pilotes dans certains de ces pays.

Ce responsable syndical belge, le premier à prendre la parole devant la presse, a aussi laissé planer la menace d'"une grève par mois jusqu'à ce que ça change".

Une précédente grève organisée dans cinq pays européens le 10 août, en pleine période de congés estivaux, avait entraîné quelque 400 annulations de vol, affectant plus de 55.000 passagers.

Dans un communiqué diffusé peu avant la conférence de presse, le directeur du marketing de Ryanair Kenny Jacobs a déclaré que la compagnie ne prévoyait "qu'un faible nombre d'annulations de vols" le 28 septembre et "l'échec" de la grève.

Ryanair subit une agitation sociale inédite depuis un an, avec des milliers de vols annulés, des grèves dans plusieurs pays et une contestation endémique chez ses pilotes, hôtesses et stewards.

Mais le 28 septembre, il s'agira du "plus gros mouvement de grève jamais connu" par la compagnie, avaient menacé la semaine dernière les syndicats réunis à Bruxelles (CNE de Belgique, Ultrasporti et Filt-CGIL d'Italie, SITCPLA et Uso d'Espagne, SNPVAC du Portugal et FNV des Pays-Bas).

Ces organisations continuent de réclamer en priorité des contrats de travail relevant du pays de résidence des employés.

Les syndicats italiens majoritaires au sein des personnels navigants de Ryanair ont signé jeudi un accord préalable à une convention collective prévoyant des contrats de travail de droit italien.

Cette convention collective d'une durée de trois ans "sera un contrat de travail collectif de droit italien placé sous la tutelle des tribunaux du travail italien", précisent les syndicats Fit Cisl, Anpac et Anpav dans un communiqué.

Selon Yves Lambot (CNE), Ryanair "promet pour 2022 la transformation des contrats en contrats nationaux", mais "c'est beaucoup trop tard pour nous (...) 2022 ça va faire partie des obligations qui sont demandées par la Commission européenne".

- "Un mal nécessaire" -

L'annonce de ce mouvement intervient au lendemain de nouvelles déclarations fracassantes du directeur général de Ryanair, Michael O'Leary, qui a prévenu qu'il ne comptait pas "s'écraser" devant les syndicats qui font grève.

En Allemagne mercredi, un mouvement social de 24 heures à l'appel de syndicats allemands de pilotes et de personnel de cabine a entraîné la suppression de 150 vols Ryanair au départ et à destination de ce pays.

Ces salariés allemands exigent, outre l'augmentation de leurs salaires, la mise en place d'un salaire minimum, des contrats locaux et non irlandais et la prise en compte de la totalité des heures effectuées, y compris avant et après le décollage de l'appareil.

D'une manière générale, les syndicats reprochent à la compagnie sa politique d'emploi, le recours à des contrats précaires et au dumping social. L'entreprise rejette ces accusations, affirmant mieux payer ses pilotes que ses concurrents, ce que ces salariés démentent.

Lors d'une conférence de presse mercredi à Londres, M. O'Leary a regretté les derniers mouvements d'arrêt du travail chez Ryanair, mais jugé qu'il s'agissait d'un mal "nécessaire" que la compagnie devait combattre pour pouvoir conserver son modèle à bas coût.

Le transporteur irlandais a connu une croissance considérable avec un bénéfice en 2018 prévu à plus de 1,25 milliard d'euros.

Toutefois, signe d'une sérénité toute relative, Ryanair a décidé de tenir éloignés les médias de l'assemblée générale de ses actionnaires prévue le 20 septembre et qui pourrait être l'occasion pour les syndicats de se faire entendre en marge de l'événement.

Depuis sa déclaration d'intention historique de décembre 2017, Ryanair n'a reconnu officiellement des syndicats qu'au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne et en Irlande. Aucun accord n'a été entériné dans les autres pays où elle est présente.

Les articles dans la même thématique
Des « mesures correctives » pour les T-6 américains
L'US Air Force annonce vouloir lancer prochainement toute une série de « mesures correctives » sur sa flotte de T-6, afin de pallier aux défaillances constatées dans le système d'oxygène. Après plus de six mois d'investigation, ... Lire la suite
17 SEPT. 2018 Avions commerciaux
ATR se choisit Stefano Bortoli comme président exécutif ATR se choisit Stefano Bortoli comme président exécutif
A la suite du départ surprise d'Eric Schulz de la direction commerciale d'Airbus et son remplacement au pied levé par Christian Scherer, ATR s'est retrouvé ... Lire la suite
14 SEPT. 2018 Avions commerciaux
Le premier A220-100 de Delta fait son roll-out à Mirabel Le premier A220-100 de Delta fait son roll-out à Mirabel
Airbus et Delta Air Lines ont célébré le 14 septembre le roll-out du premier A220-100 de la compagnie américaine. L'appareil est en effet sorti pour ... Lire la suite
« Technicité et relations clients à long terme », la recette du succès aéronautique de Saft pour ses 100 ans « Technicité et relations clients à long terme », la recette du succès aéronautique de Saft pour ses 100 ans
Il y a presque 100 ans, le 22 novembre 1918 précisément, naissait à Romainville, en banlieue parisienne, la Société des Accumulateurs Fixes et de Traction ... Lire la suite
13 SEPT. 2018 Avions commerciaux
Christian Scherer remplace Eric Schulz comme directeur commercial d'Airbus Christian Scherer remplace Eric Schulz comme directeur commercial d'Airbus
Airbus a annoncé le 13 septembre que son directeur commercial Eric Schulz quittait ses fonctions « pour des raisons personnelles ». La nomination de son ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Christian Scherer remplace Eric Schulz comme directeur commercial d'Airbus L'ABE NG monte en puissance
Les montées en cadences des monocouloirs d'Airbus et Boeing patinent Boeing présente le nouveau train d'atterrissage du 737 MAX 10
L'actualité de l'été dans l'Industrie aéronautique et spatiale Bombardier valide le Q400 de 90 places
09h29 Le Brésil prêt à commercialiser sa base spatiale en 2019
18/09 L'achat de 24 Eurofighter par le Qatar devient effectif
18/09 Qatar Airways publie une perte de 69 millions de dollars
18/09 La nouvelle bataille de l'Atlantique Nord
18/09 Un Il-20 russe a été abattu par la défense anti-aérienne syrienne (armée russe)
17/09 Benjamin Smith prend ses fonctions à la tête d'Air France-KLM
74 Alertes depuis 7 jours, 313 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 18 HEURES
CHORUS AVIATION a annoncé une opération de location avec avec PHILIPPINE AIRLINES portant sur trois Bombardier Q400 (...)
18 SEPT. 2018
CATHAY PACIFIC et BOEING ont décidé de faire don du tout premier 777 au Pima Air & Space (...)
17 SEPT. 2018
Le premier AIRBUS A380 destiné à la compagnie japonaise ALL NIPPON AIRWAYS (MSN 262, Trent 900) a décollé (...)
17 SEPT. 2018
Les Pays-Bas ont signé un accord avec les Etats-Unis pour moderniser leur flotte de 28 AH-64 Apache. Le (...)
17 SEPT. 2018
SUMMIT AVIATION, société MRO basée à Middletown (Delaware), va utiliser le logiciel Q-Pulse FAIR de la société britannique (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

La nouvelle bataille de l'Atlantique Nord
« Technicité et relations clients à long terme », la recette du succès aéronautique de Saft pour ses 100 ans
JE M'ABONNE       INDUSTRIE   TRANSPORT AÉRIEN   DÉFENSE   MRO & SUPPORT   ESPACE   PASSION   AGENDA   EMPLOI
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus