Actualité aéronautique Défense La menace fantôme
L'édito

La menace fantôme

Romain Guillot
Publié 11/09/2018 | 388 mots
La menace fantôme
Image d'artiste du satellite militaire franco-italien Athena-Fidus (Access on THeatres for EuropeaN Allied forces nations-French Italian Dual Use Satellite), la proie du satellite Loutch. Image © CNES
À notre grande surprise, Florence Parly a récemment révélé au grand public l'existence d'une tentative d'espionnage du satellite militaire Athena-Fidus par la Russie au cours de l'année dernière. Le satellite Loutch (Olimp-K) se serait en effet rapproché un peu trop près du satellite franco-italien afin d'intercepter ses communications.

Avec cette annonce, la ministre française des Armées a assurément voulu frapper un grand coup en insistant sur le fait que la France, pourtant en pointe dans le domaine spatial, n'était tout simplement pas protégée contre ce type de menaces. La récente loi de programmation militaire 2019-2025 consacre pourtant 3,6 milliards d'euros au renouvellement de la capacité des satellites de défense français, et l'on peut déjà penser qu'elle sera mieux protégée qu'aujourd'hui, mais aucune stratégie n'est pour l'instant définie contre un risque qui devient de plus en plus présent et alors que le champ de bataille devient quant à lui parallèlement de plus en plus numérique.

Les principales grandes puissances, alliées ou potentiellement hostiles, ont en effet beaucoup investi ces dernières années dans des moyens spatiaux plus agressifs, dotés de brouilleurs divers et d'une grande manoeuvrabilité. Il n'est par exemple plus rare de voir certains satellites classifiés disparaître après quelques manoeuvres orbitales. Que dire du programme de navette réutilisable X-37B de l'US Air Force ? Que penser des manoeuvres du satellite chinois SY-7 ?

C'est d'ailleurs dans ce sens que les États-Unis ont annoncé cet été la création de leur « Force de l'espace », un corps d'armée à part entière qui ne dépendrait donc plus de l'US Air Force et qui s'oriente clairement contre les moyens spatiaux développés par la Russie et la Chine aujourd'hui.

Évidemment, le renseignement n'est pas en soi une pratique hostile. Il est en revanche un véritable devoir de s'assurer de ne pas être épié, que ce soit par les murs d'une ambassade ou par des moyens spatiaux en prise avec nos satellites militaires. Mais si nous ne pouvons réellement reprocher à une grande puissance comme la Russie de nous espionner, elle vient peut-être d'offrir une nouvelle capacité de défense à la France. Et c'est bien là le principal.
Romain Guillot
Rédacteur en chef
Cofondateur du Journal de l'Aviation et d'Alertavia


Les articles dans la même thématique
IL Y A 21 HEURES Avions militaires Industrie de défense
Feu vert pour la mise en service du Rafale F3-R Feu vert pour la mise en service du Rafale F3-R
Le Rafale nouveau est arrivé. Suite à la qualification du standard F3-R par la Direction générale de l'armement le 31 octobre dernier, le Rafale nouvelle ... Lire la suite
Dernier round de négociations pour le programme A400M Dernier round de négociations pour le programme A400M
Le compte à rebours a débuté pour Airbus Defence & Space, l'OCCAR (Organisation conjointe pour la coopération en matière d'armement) et les pays clients de ... Lire la suite
Le réseau industriel du Rafale prend forme en Inde
Deux ans et presque deux mois après la signature d'un accord intergouvernemental entre la France et l'Inde pour la vente de 36 Rafale, le premier exemplaire destiné aux forces aériennes indiennes a effectué son premier ... Lire la suite
Rapport final sur l'accident du Merlin IV Rapport final sur l'accident du Merlin IV
Le Bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l'aéronautique d'État (BEA-É, anciennement BEAD-Air) a récemment publié le rapport final concernant l'accident du Fairchild SA227 Merlin ... Lire la suite
08 NOV. 2018 Forces armées
« La période de 2016 à 2023 verra se produire de très importants changements dans le segment du transport » « La période de 2016 à 2023 verra se produire de très importants changements dans le segment du transport »
Par le biais d'avions de liaison, de transport stratégique ou tactique, d'hélicoptères, la Brigade aérienne d'appui et de projection (BAAP) assure la capacité de projection ... Lire la suite
Dans la rubrique Défense, la Rédaction vous recommande
Antonov poursuit le contrat SALIS Les catapultes électromagnétiques s'invitent dans les discussions sur le futur porte-avions français
L'A330 MRTT Phénix déploie ses ailes Le partage industriel du SCAF attendu prochainement
Avec PEGASE, l'armée de l'air expérimente la projection à très longue distance L'actualité de l'été dans la Défense
11h17 Boeing assemble le fuselage du premier 777X d'essais en vol
10h49 Les études de démonstrateurs pour le SCAF seront lancées en 2019
20/11 Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
20/11 EasyJet confirme 17 Airbus A320neo et continue de se préparer au Brexit
20/11 Feu vert pour la mise en service du Rafale F3-R
20/11 Jeju Air commande une cinquantaine de Boeing 737 MAX
IL Y A 1 HEURE
LUXAIR a choisi l'huile turbine Turbonycoil 600 de NYCO pour sa flotte de Boeing 737NG et Bombardier Q400. (...)
IL Y A 3 HEURES
AIRBUS GROUP annonce la nomination de MICHAEL SCHOLLHORN au poste de Directeur des opérations d'Airbus Commercial Aircraft. L'actuel (...)
IL Y A 3 HEURES
BOEING annonce que le premier 777X destiné aux essais en vol a été assemblé, la phase de jonction (...)
IL Y A 22 HEURES
Le Pentagone a attribué un contrat de 489,92 millions de dollars à Northrop Grumman pour livrer trois RQ-4 (...)
IL Y A 23 HEURES
L'aéroport singapourien de SELETAR a ouvert son nouveau terminal passager le 19 novembre. La nouvelle installation est prête (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Bouleversement en vue dans le monde des constructeurs d'avions régionaux
Olivier Le Merrer (Safran Helicopter Engines) : « Ce n'est que le début d'une aventure »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus