Actualité aéronautique Industrie & Technologie Leonardo s'envole à Milan après avoir revu à la hausse ses objectifs

Leonardo s'envole à Milan après avoir revu à la hausse ses objectifs

AFP
Publié 31/07/2018 | 375 mots

Le titre du géant italien de l'aéronautique et de la défense Leonardo S.p.A. s'envolait mardi matin à la Bourse de Milan après que le groupe a revu à la hausse une partie de ses objectifs pour 2018.

Vers 09H25 GMT, l'action bondissait de 8,92% à 10,095 euros, dans un marché en hausse de 0,70%.

Leonardo a annoncé lundi soir qu'il tablait désormais sur de nouvelles commandes de l'ordre de 14 à 14,5 milliards d'euros en 2018, contre 12,5 à 13 milliards prévus précédemment, pour refléter un contrat avec le ministère de la Défense du Qatar pour 28 hélicoptères multirôles NH90, qui devrait être confirmé d'ici la fin de l'année. Seule une partie était inclue jusque-là dans ses prévisions.

Sur le premier semestre, les nouvelles commandes ont reculé de 9% sur un an, mais bonne nouvelle, celles de la seule branche hélicoptères, qui suscitait jusqu'à récemment de vives inquiétudes, ont bondi de 16,4%.

Le groupe vise par ailleurs pour 2018 une dette nette de quelque 2,4 milliards d'euros, contre 2,6 milliards anticipés précédemment. Et il a maintenu inchangé son objectif d'un chiffre d'affaires annuel stable, à 11,5-12 milliards d'euros, et d'un résultat d'exploitation Ebita en petite hausse, à 1,075-1,125 milliard d'euros.

Au deuxième trimestre, Leonardo (ex-Finmeccanica) a enregistré un bénéfice net de 56 millions d'euros, en recul important sur un an, mais supérieur aux attentes, les analystes tablant sur une perte. Ont pesé les effets de change et un accord sur des préretraites, qui permettra à terme de réduire les coûts.

Le chiffre d'affaires a lui progressé de 3%, à 3,138 milliards d'euros.

Leonardo a eu une année très difficile en 2017. Son bénéfice net a reculé de 46%, à 274 millions d'euros, et son chiffre d'affaires de 4%, à 11,527 milliards d'euros.

Conséquence: par rapport à il y a un an, le titre a perdu quelque 32% à la Bourse de Milan, même si depuis un mois il est de nouveau reparti à la hausse (+20%).

Son patron, Alessandro Profumo, a régulièrement souligné que 2018 serait une « année de consolidation ».

Les articles dans la même thématique
IL Y A 18 HEURES Industrie & Technologie
Le trafic passagers toujours en hausse
La demande dans le secteur passagers a augmenté de 7,8% en juin par rapport au même mois de l'année précédente, indique l'Association internationale du transport aérien. Le premier semestre 2018 s'est achevé sur une croissance ... Lire la suite
Nouveau record pour le Zephyr Nouveau record pour le Zephyr
Airbus Defence & Space annonce le succès du vol inaugural de son « pseudolite » Zephyr S, qui s'est posé 25 jours, 23 heures et ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Bombardier valide le Q400 de 90 places Bombardier valide le Q400 de 90 places
Dans la grande compétition que se livre ATR et Bombardier sur le marché des turbopropulseurs, le seuil des 90 sièges est longtemps apparu comme le ... Lire la suite
L'A400M allemand apte aux évacuations médicales L'A400M allemand apte aux évacuations médicales
L'Allemagne dispose à présent de la capacité d'évacuation aéromédicale à bord d'un A400M. Le premier kit « Intensive care aeromedical evacuation » (ICAE) a été ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Bombardier valide le Q400 de 90 places Stephan Miegel (Airbus DS) : « Tout le monde attend d'en apprendre plus sur SmartForce »
Farnborough 2018 : le MRJ a désormais accompli 50% de ses essais en vol Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
Farnborough 2018 : les commandes d'avions commerciaux du salon Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome
14/08 Le trafic passagers toujours en hausse
14/08 La fermeture de la base d'Incirlik pourrait coûter cher à Ankara
14/08 Les pilotes de KLM menacent également de faire grève
13/08 Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
11/08 Un mécanicien "suicidaire" vole un Q400 et s'écrase dans la baie de Seattle
10/08 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
17 Alertes depuis 7 jours, 258 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 16 HEURES
Brendan Curran a été nommé au poste de directeur de la division AvionX de BOEING, division créée pour pérenniser le développement et la production des systèmes avionique et électriques.
IL Y A 16 HEURES
Le président des États-Unis Donald Trump a signé le 13 août le budget 2019 du département de la Défense, qui se monte à 717 milliards de dollars. Celui-ci prévoit entre autres une hausse des soldes de militaires de 2,6% ainsi qu'une augmentation des effectifs dans les trois armées.
10 AOUT 2018
CAE a été sélectionné par la Royal New Zealand Air Force pour fournir un simulateur NH90. Le système CAE700MR (Mission reality) sera livré en 2020, il a notamment été présenté au Salon de Farnborough.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus