Actualité aéronautique Espace La Russie critique le projet de Trump de force armée de l'espace

La Russie critique le projet de Trump de force armée de l'espace

AFP
Publié 20/06/2018 | 426 mots

La Russie a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la volonté de Donald Trump de créer une force armée de l'espace indépendante de l'armée de l'air, craignant un "impact déstabilisateur" sur la sécurité internationale.

"Le plus préoccupant dans cette annonce est que l'objectif a été clairement indiqué: assurer la domination dans l'espace", a estimé la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, lors de son briefing hebdomadaire.

Lundi, Donald Trump a ordonné au département de la Défense et au Pentagone de commencer le processus nécessaire "pour établir une force spatiale comme sixième branche des forces armées". "Pour défendre l'Amérique, une simple présence dans l'espace ne suffit pas, nous devons dominer l'espace", a-t-il lancé.

Le renforcement du potentiel militaire dans l'espace "aurait un impact déstabilisateur sur la stabilité stratégique et la sécurité internationale", a mis en garde Maria Zakharova.

Pour la Russie, "l'exploration de l'espace à des fins pacifiques est prioritaire", a-t-elle souligné.

"Notre pays n'a pas intérêt à remplir de quelconques tâches dans l'espace en ayant recours à des moyens d'attaque", a insisté Mme Zakharova.

Donald Trump avait déjà indiqué qu'il était favorable à la création de cette sixième branche, aux côtés de l'armée de terre (US Army), l'armée de l'air (US Air Force), la marine (US Navy), le corps des Marines et les garde-côtes.

La Russie dispose d'une force spatiale, dépendant de l'armée de l'Air.

L'annonce de Donald Trump, qui nécessite le feu vert d'un Congrès divisé sur le sujet, intervient après des déclarations martiales de la part de Moscou et Washington faisant craindre une nouvelle course aux armements.

Lors d'un discours en mars, Vladimir Poutine avait vanté les nouveaux missiles nucléaires "invincibles" développés face aux projets de boucliers antimissiles américains en Europe de l'Est et en Asie.

Quelques jours plus tard, les deux présidents s'étaient entretenus par téléphone et s'étaient dits favorables à une coordination de leurs efforts afin de "limiter la course aux armements", selon le Kremlin.

Dans un contexte de vives tensions entre Moscou et Washington, l'espace est un rare domaine où les deux pays continuent de coopérer, notamment en participant à la Station spatiale internationale.

Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
Dans la rubrique Espace, la Rédaction vous recommande
Décollage d'Ariane 5 avec 4 satellites Galileo à bord Vers un New Space à l'européenne ?
Le P120C d'Ariane 6 se prépare pour sa première mise à feu ArianeGroup allume la flamme de l'ETID
Arianespace signe deux contrats SSMS de plus pour Vega Une sonde de la Nasa va partir étudier les séismes sur Mars
14/08 Le trafic passagers toujours en hausse
14/08 La fermeture de la base d'Incirlik pourrait coûter cher à Ankara
14/08 Les pilotes de KLM menacent également de faire grève
13/08 Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
11/08 Un mécanicien "suicidaire" vole un Q400 et s'écrase dans la baie de Seattle
10/08 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
17 Alertes depuis 7 jours, 258 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 15 HEURES
Brendan Curran a été nommé au poste de directeur de la division AvionX de BOEING, division créée pour pérenniser le développement et la production des systèmes avionique et électriques.
IL Y A 16 HEURES
Le président des États-Unis Donald Trump a signé le 13 août le budget 2019 du département de la Défense, qui se monte à 717 milliards de dollars. Celui-ci prévoit entre autres une hausse des soldes de militaires de 2,6% ainsi qu'une augmentation des effectifs dans les trois armées.
10 AOUT 2018
CAE a été sélectionné par la Royal New Zealand Air Force pour fournir un simulateur NH90. Le système CAE700MR (Mission reality) sera livré en 2020, il a notamment été présenté au Salon de Farnborough.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus