Actualité aéronautique Transport aérien M5S et Ligue envisagent de reconsidérer la vente d'Alitalia

M5S et Ligue envisagent de reconsidérer la vente d'Alitalia

AFP
Publié 18/05/2018 | 418 mots
Le Mouvement 5 étoiles (M5S, antisystème) et la Ligue (extrême droite), qui s'emploient à finaliser leur programme commun de gouvernement pour l'Italie, envisagent de reconsidérer la vente d'Alitalia, dont le processus est en cours, et le projet de ligne à grande vitesse Lyon-Turin.

Dans une ébauche de leur "contrat de gouvernement", diffusée jeudi par la presse, les deux formations se disent "convaincues qu'Alitalia ne doit pas être seulement sauvée" mais aussi relancée dans le cadre d'un "plan stratégique national des transports".

Selon les deux formations, un tel plan "ne peut faire abstraction" d'une compagnie aérienne nationale "compétitive".

Alitalia, qui emploie quelque 11.000 salariés, a accumulé les pertes ces dernières années face à la concurrence des compagnies à bas coûts.

Elle a été placée sous tutelle en mai 2017, après le rejet par les salariés d'un plan de restructuration prévoyant 1.700 suppressions d'emplois.

Désormais dirigée par trois commissaires nommés par le gouvernement, elle fait l'objet de trois manifestations d'intérêt pour son rachat, dont une de l'allemande Lufthansa et une autre de la compagnie britannique EasyJet.

Initialement fixée au 30 avril, la date butoir pour la cession de la compagnie a été repoussée à fin octobre par Rome, les récentes élections italiennes et l'incertitude politique actuelle ayant retardé un éventuel accord.

Concernant la ligne ferroviaire à grande vitesse Lyon-Turin, Ligue et M5S affirment s'engager, dans le même document, à en "suspendre les travaux d'exécution et à rediscuter intégralement le projet".

"Il me semble que sur la ligne à grande vitesse Lyon-Turin une réflexion soit en cours également de l'autre côté des Alpes (en France)", a déclaré jeudi le chef de file de la Ligue, Matteo Salvini.

"Nous ne créons pas un gouvernement pour démonter ou pour endommager (...). S'il y a des considérations en cours en France, il me semble nécessaire que nous fassions de même", a-t-il ajouté.

Le président français Emmanuel Macron a assuré fin septembre que son pays et l'Italie restaient "pleinement engagées" dans la réalisation de la ligne Lyon-Turin prévue pour 2030 (coût total prévu de 18,3 milliards d'euros).

Censé à la fois accélérer les liaisons passagers et à transférer le trafic fret de la route vers le rail, le projet est contesté depuis de longues années, notamment par les associations de défense de l'environnement.
Les articles dans la même thématique
Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
C'en est bel et bien fini de la torpeur de l'été et les esprits sont plus qu'alertes chez Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais a réuni ... Lire la suite
Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
Avec une croissance chiffrée à 4,7% pour le premier semestre 2018 (en tonnes-kilomètres de marchandise - FTK), le secteur du fret aérien affiche une croissance ... Lire la suite
Sichuan Airlines reçoit son premier A350 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
Coup double pour Airbus, qui a effectué le 8 août deux premières livraisons d'A350-900 : l'un pour Air China, l'autre pour Sichuan Airlines - acquis ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Bombardier valide le Q400 de 90 places Bombardier valide le Q400 de 90 places
Dans la grande compétition que se livre ATR et Bombardier sur le marché des turbopropulseurs, le seuil des 90 sièges est longtemps apparu comme le ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Ryanair réduit la voilure à Dublin Tony Fernandes détaille ses projets pour AirAsia X et ses nouveaux Airbus A330neo
Farnborough 2018 : Alliance inédite dans le régional LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200
L'aéroport de Nice lance deux nouveaux projets pour étendre ses capacités à 18 millions de passagers par an LEVEL devient aussi une compagnie moyen-courrier
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 138 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
17 AOUT 2018
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus