Actualité aéronautique Transport aérien Anne-Marie Couderc prend la tête d'Air France-KLM en attendant la nomination d'un nouveau PDG

Anne-Marie Couderc prend la tête d'Air France-KLM en attendant la nomination d'un nouveau PDG

Emilie Drab
15/05/2018 | 572 mots
Anne-Marie Couderc prend la tête d'Air France-KLM en attendant la nomination d'un nouveau PDG
© Air France-KLM
Onze jours après que les salariés d'Air France ont rejeté la proposition d'accord présentée par leur direction, Jean-Marc Janaillac tire sa révérence. Le PDG d'Air France-KLM et président d'Air France a officiellement remis sa démission aux conseils d'administration du groupe et de la compagnie française le 15 mai. En attendant la nomination de son successeur, le conseil d'administration d'Air France-KLM a mis en place une gouvernance de transition. Anne-Marie Couderc a ainsi été nommée pour assurer la fonction de présidente non-exécutive du conseil d'administration du groupe et du conseil d'administration d'Air France.

L'ancienne secrétaire d'Etat chargée de l'Emploi puis du Travail et des Affaires sociales dans le gouvernement Juppé avait rejoint le conseil d'administration d'Air France-KLM en 2016 en tant qu'administratrice indépendante, présidente du comité de nomination et de gouvernance et membre du comité d'audit. Elle restera à la tête du groupe le temps de former une gouvernance pérenne, « période qui devra être la plus brève possible », selon le communiqué publié par le groupe.

D'ici-là, elle sera épaulée par un comité de direction collégiale au sein d'Air France-KLM. Il sera composé de Frédéric Gagey, directeur général adjoint en charge des Finances qui fera fonction de directeur général du groupe, de Franck Terner, directeur général d'Air France et de Pieter Elbers, président du directoire de KLM. « Le Conseil leur demande de poursuivre les travaux déjà engagés sur les axes du plan stratégique à moyen terme d'Air France-KLM, qui seront proposés à la gouvernance pérenne du Groupe. Pour ma part, je veillerai plus particulièrement à renforcer la cohésion du Groupe pendant toute cette période », souligne Anne-Marie Couderc.

La démission de Jean-Marc Janaillac fait suite au rejet par les salariés d'Air France d'un projet d'accord proposant une augmentation générale de 7% des salaires sur quatre ans, dont deux dès 2018, en plus des augmentations individuelles. Lors de l'annonce de la consultation, le PDG d'Air France-KLM avait mis son poste en jeu, indiquant qu'il tirerait toutes les conséquences d'un refus. Ce qu'il a fait le 4 mai au soir, lorsque le non l'a emporté à 55,44%.

Le conseil d'administration va désormais devoir trouver quelqu'un prêt à affronter la fatigue et la colère de salariés usés par des années d'efforts et désireux de profiter du sursaut de croissance que la compagnie a connu en 2017. Jean-Marc Janaillac devait par ailleurs présenter un nouveau plan stratégique en juin, axé sur la croissance, mais qui devra connaître des réaménagements. Car la transition dans la gouvernance risque de ne gratifier la compagnie que d'une trêve dans un conflit social qui a provoqué 15 jours de grève et au moins 300 millions d'euros de pertes depuis février. D'ailleurs, le conseil d'administration d'Air France-KLM souligne clairement que la direction d'Air France ne peut pas prendre de décision « qui remettraient en cause la stratégie de croissance approuvée par le Conseil d'administration d'Air France-KLM », excluant toute possibilité de négociations avec les syndicats durant cette période.

Pour la succession, le comité de nomination et de gouvernance n'écarte aucune piste, interne ou externe, pour formuler ses recommandations au conseil d'administration.
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique
Air France : Anne-Marie Couderc propose de voir les syndicats
Air France: l'intersyndicale veut rencontrer la nouvelle dirigeante
La crise chez Air France-KLM lève le tabou de la présence de l'Etat à son capital
Air France traverse une des crises "les plus difficiles de son histoire" (Janaillac)
Signature des accords de partenariat renforcé entre Air France-KLM, Delta et Virgin
Une sortie de l'Etat du capital d'Air France-KLM n'est pas d'actualité, selon Elisabeth Borne
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Singapore Airlines va absorber Silk Air Le renouvellement de la flotte long-courrier d'Austrian n'est pas pour maintenant
Anne-Marie Couderc prend la tête d'Air France-KLM en attendant la nomination d'un nouveau PDG Les salariés d'Air France rejettent la proposition de la direction ; Jean-Marc Janaillac démissionne
L'aéroport de Berlin prépare son deuxième terminal Aircraft Interiors 2018 : Avec Next, « notre approche n'est pas de vendre un système mais de travailler avec la compagnie à atteindre ses objectifs » (Jon Norris)
10h46 France/RU: mission parlementaire commune sur le futur missile anti-navires
23/05 Pratt & Whitney poursuit son développement à Palm Beach
23/05 Les recherches du vol MH370 de Malaysia Airlines s'achèveront le 29 mai
23/05 Bangkok Airways se rapproche d'une décision pour le renouvellement de sa flotte de monocouloirs
23/05 Air France : Anne-Marie Couderc propose de voir les syndicats
23/05 Aéroports de Paris : les syndicats mobilisés contre une possible privatisation
Et le low-cost domina l'Europe...
Christophe Bénaroya: l'Aerospace MBA de Toulouse Business School va être remodelé
Aircraft Interiors 2018
Focus Falcon 6X
Rétrospectives 2017
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus