Actualité aéronautique Transport aérien La direction d'Air France tente de désamorcer la grève du 23

La direction d'Air France tente de désamorcer la grève du 23

AFP
Publié 14/03/2018 | 722 mots

La direction d'Air France a proposé mardi des ajustements de salaires pour compenser une baisse du pouvoir d'achat de certains salariés et tenter de désamorcer une grève annoncée pour le 23 mars, offre froidement accueillie par les syndicats.

Onze organisations syndicales, tous métiers confondus, ont appelé à une grève pour exiger une revalorisation des grilles salariales de 6%, censée rattraper la perte de pouvoir d'achat subie depuis la dernière augmentation générale en 2011.

Mardi, la direction a rencontré ces organisations pour mettre sur la table une proposition de compensation de la baisse du pouvoir d'achat pour certains salariés, en réponse aux revendications formulées après la publication en février de bons résultats financiers pour 2017.

"La direction s'est déclarée prête à négocier un mécanisme d'ajustement salarial pour rattraper la baisse de pouvoir d'achat des personnels dont le salaire individuel de 2017 comparé à celui de 2011 aurait augmenté moins vite que l'inflation sur la même période", a souligné la direction dans un communiqué à l'issue de la rencontre, se déclarant disposée à "ouvrir des négociations dans les plus brefs délais".

Elle a une nouvelle fois mis en avant le fait que "la situation économique et financière de la compagnie, dans un environnement concurrentiel particulièrement agressif, rendait cette augmentation générale impossible sans compromettre sa stratégie de croissance, d'investissement et de reprise des embauches" et a demandé la levée du préavis de grève.

- Consultation pour durcir le mouvement -

Une consultation auprès des pilotes menée par le SNPL, majoritaire dans les cockpits d'Air France, pour "recourir, au besoin, à un ou plusieurs arrêts de travail" pouvant dépasser six jours doit se terminer mercredi.

"Jeudi, l'intersyndicale se réunit et va sûrement durcir le mouvement en appelant non plus à une journée (de grève) mais à deux (...) Ils ont voulu, à travers cette proposition qui touchera une infime partie des salariés, péter l'intersyndicale mais elle reste plus que soudée", a déclaré à l'AFP une source au sein de l'intersyndicale.

Pour Jérôme Beaurain, de Sud aérien, la direction "a proposé d'individualiser un problème collectif". "Au vu de cette proposition, nous avons tous quitté cette réunion au bout d'une heure", a-t-il ajouté, soulignant que l'intersyndicale avait "défini un besoin d'augmentation à 6% pour tous".

"Nouvelle Proposition de la direction d'AF aux syndicats concernant la demande de rattrapage de l'inflation depuis 2012: elle se dit prête à prendre le temps de nous expliquer que nous n'en avons pas besoin!!! Ridicule", a commenté Philippe Evain, président du SNPL Air France, sur Twitter.

Un délégué FO a estimé qu'il s'agissait d'une "mascarade d'ouverture de négociation, car cela ne concerne qu'une infime partie des salariés. C'est marginal".

"Gateau (Gilles Gateau, le directeur des ressources humaines d'Air France) cherche à apaiser avant l'ouverture des assises du transport aérien (le 20 mars, ndlr), l'intersyndicale devra répondre jeudi nous l'espérons par un durcissement du mouvement", a-t-il ajouté.

Les organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), d'hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, Unac, CFTC, SNGAF) et de personnels au sol (CGT, FO et SUD) ont observé le 22 février une première grève qui a cloué au sol un quart des avions et "aura eu un impact négatif sur le résultat d'Air France de l'ordre de 26 millions d'euros", selon la direction.

Celle-ci affirme que "le montant perçu par les salariés augmentera de 4,5% en moyenne pour l'année du fait de l'augmentation générale, des augmentations individuelles et du versement de l'intéressement".

Le groupe Air France-KLM a affiché pour 2017 un bénéfice d'exploitation en hausse de 42%, à 1,488 milliard d'euros, dont 588 millions pour la partie française.

Chez Hop!, la filiale de vols intérieurs d'Air France, le FUC, 3e syndicat de pilotes, appelle de son côté à la grève les 22 et 23 mars pour des revendications spécifiques portant sur la négociation d'un nouvel accord d'entreprise.

Les articles dans la même thématique
IL Y A 13 HEURES Confort à bord
Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace

Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace


Si le lancement d'une campagne de vol d'endurance est un événement en soi dans un programme de certification, celui de l'A330neo marque également l'inauguration de ... Lire la suite
Lufthansa discute aussi avec Norwegian

Lufthansa discute aussi avec Norwegian


Dans un entretien accordé au quotidien Süddeutsche Zeitung le 17 juin, Carsten Spohr a confirmé que le groupe Lufthansa pourrait être intéressé par la reprise ... Lire la suite
Etihad reste déficitaire en 2017

Etihad reste déficitaire en 2017


Les investissements malheureux d'Etihad continuent de peser sur les comptes. La compagnie d'Abou Dhabi a certes publié un chiffre d'affaires en hausse de 1,9% à ... Lire la suite
15 JUIN 2018 Transport aérien
La Commission européenne retire les compagnies indonésiennes de sa liste noire

La Commission européenne retire les compagnies indonésiennes de sa liste noire


L'Europe rend sa confiance en l'Indonésie. Toutes les compagnies du pays ont été retirées de la liste noire de la Commission européenne, mise à jour ... Lire la suite
Air France propose d'améliorer le quotidien de ses salariés, pas encore leur salaire

Air France propose d'améliorer le quotidien de ses salariés, pas encore leur salaire


Lors de la réunion du Comité central d'entreprise (CCE) d'Air France le 14 juin, la direction d'Air France a présenté plusieurs mesures pour améliorer le ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Air Caraïbes et French bee prennent des Airbus A350 supplémentaires Le transport aérien mondial toujours sur un nuage, mais le ciel commence à s'assombrir
Wizz Air reçoit son 100e Airbus Singapore Airlines relancera son Singapour - New York sans escale en octobre
Singapore Airlines va absorber Silk Air Le renouvellement de la flotte long-courrier d'Austrian n'est pas pour maintenant
18h49 Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance
18h48 Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing
17h10 Nouveau PDG d'Air France-KLM : le comité de nomination poursuit ses travaux (Bercy)
12h18 Sans accord sur le Brexit, Airbus menace de quitter le Royaume-Uni
09h29 Livraison controversée du premier F-35 à la Turquie
09h18 Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace
78 Alertes depuis 7 jours, 388 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 9 HEURES
Le Groupe DUQUEINE, spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces et sous-ensembles aéronautiques en matériaux composites annonce une réorganisation de son actionnariat et une augmentation de capital de 8 millions d'euros. Ces deux opérations sont valorisées à un montant supérieur à 35 millions d'euros. IDIA Capital Investissement, Crédit Agricole Régions Investissement et ACE Management (Aerofund III) s'associent ainsi à Gilles DUQUEINE, dirigeant fondateur, qui reste actionnaire majoritaire.
IL Y A 10 HEURES
L'IATA s'est montré inquiète vis-à-vis du processus visant à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), souhaitant que cette démarche vise à améliorer le parcours et l'expérience du passager ainsi que l'efficacité des compagnies aériennes, et non pas à récolter un maximum de recettes. L'IATA se réfère notamment à la possibilité que l'accord de privatisation ait une période de validité de 70 ans, « une erreur » selon elle car elle empêcherait toute flexibilité permettant de répondre aux exigences du marché qui ne peuvent être anticipées à si long terme.
IL Y A 10 HEURES
BOMBARDIER renforce son partenariat avec DAIR (Downsview Aerospace Innovation and Research Consortium) dans le but de créer un pôle aéronautique dans la zone de Downsview à Toronto. L'avionneur investira six millions de dollars canadiens sur cinq ans pour financer des activités et de nouveaux centres de recherche et de développement.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

MoM : Les armes du prochain combat entre Airbus et Boeing s'aiguisent
Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus