Actualité aéronautique Industrie & Technologie Près d'une centaine de moteurs touchés par les nouveaux problèmes de Pratt & Whitney

Près d'une centaine de moteurs touchés par les nouveaux problèmes de Pratt & Whitney

Emilie Drab
12/02/2018 | 317 mots
Près d'une centaine de moteurs touchés par les nouveaux problèmes de Pratt & Whitney
© Airbus
Après l'annonce le 9 février d'un nouveau problème touchant les moteurs PW1100G-JM, Pratt & Whitney a fourni une mise à jour le 12 février sur la population de moteurs affectée. Le motoriste indique que 43 sont actuellement en service sur 32 Airbus A320neo. Ainsi, 21 monocouloirs n'ont qu'un seul moteur touché par la défaillance sur le moyeu arrière du rotor du compresseur haute pression, tandis que le défaut concerne les deux moteurs pour onze autres avions. Cinquante-cinq autres moteurs ont été livrés à Airbus mais n'ont pas encore été installés.

Pratt & Whitney explique qu'il a développé un correctif l'année dernière destiné à améliorer la durée de vie d'un élément d'étanchéité sur cette zone du PW1100G-JM. Ce correctif est entré en service avec les A320neo livrés à partir de décembre 2017. Quant aux défaillances, il s'agit d'arrêts moteurs en vol et d'interruptions de décollage, selon la directive de navigabilité d'urgence émise par l'EASA. Elles ont été au nombre de quatre, selon Pratt & Whitney, détectées à la fin du mois de janvier et au début du mois de février.

Le motoriste assure qu'il travaille sur des mesures correctives et qu'il est encore trop tôt pour évaluer l'impact du problème sur les livraisons. Cependant, certaines livraisons sont de nouveau suspendues.

Entré en service en janvier 2016, le PW1100G-JM a accumulé 500 000 heures de vol. Il est actuellement en service auprès de dix-huit compagnies aériennes, sur 113 A320neo. S'il tient ses promesses en termes de consommation, le moteur connaît tout de même des problèmes de fiabilité qui ont fortement perturbé les livraisons d'A320neo ces deux dernières années et lui ont fait manquer son objectif de livraison en 2017.
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Guillaume Faury succède officiellement à Fabrice Brégier à la tête d'Airbus Commercial Aircraft

A320neo, la future cheville ouvrière d'Airbus est encore fragile

L'A400M a - encore - du plomb dans l'aile

Airbus améliore encore sa rentabilité en 2017

Destination New York pour l'A321LR

Un nouveau problème de moteur pour les A320neo d'Airbus

Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
A320neo, la future cheville ouvrière d'Airbus est encore fragile Airbus améliore encore sa rentabilité en 2017
IJES, le nouveau banc d'essais des souffleries de l'Onera Destination New York pour l'A321LR
Près d'une centaine de moteurs touchés par les nouveaux problèmes de Pratt & Whitney Certification imminente pour l'E190-E2, premier membre de la famille E-Jet E2 d'Embraer
09h12 Hausse des accidents d'avion au Canada, le gouvernement épinglé
20/02 La Patrouille de France change de leader
20/02 Qatar Airways reçoit le premier Airbus A350-1000
20/02 Court-termisme
20/02 Sikorsky commence l'assemblage final du premier HH-60W
20/02 Bombardier s'associe avec Siemens
Court-termisme
Entretien avec Todd Donovan, vice-président chargé de la Stratégie de Thales pour la gestion du trafic aérien (ATM)
Rétrospectives 2017
Les Atlantique 2 au-dessus de la mer et du désert
Focus : Les Reaper de l'armée de l'air
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus