Actualité aéronautique Industrie & Technologie Dassault annule définitivement le Falcon 5X

Dassault annule définitivement le Falcon 5X

Léo Barnier
Publié 13/12/2017 | 751 mots
Dassault annule définitivement le Falcon 5X
© Dassault Aviation
L'épée de Damoclès a fini par tomber. Dassault Aviation vient d'engager avec Safran Aircraft Engines le processus de résiliation du contrat Silvercrest, qui devait équiper le bimoteur d'affaires. Cette décision entraîne de fait l'annulation définitive du programme Falcon 5X. L'annonce a été faite le 13 décembre au soir, après la fermeture des cours de la bourse. C'est un coup dur pour l'avionneur français, qui avait fondé beaucoup d'espoirs dans son avion lors de son lancement en 2013. Un nouveau programme Falcon va en revanche voir le jour, en vue d'une mise en service en 2022.

Si plusieurs observateurs avaient émis la possibilité d'une décision aussi radicale, personne ne voulait vraiment y croire. Les nouveaux problèmes rencontrés par Safran Aircraft Engines dans la mise au point du Silvercrest en ont décidé autrement. Ceux-ci avaient été dévoilés directement par Eric Trappier, P-DG de Dassault Aviation, au cours de la convention américaine de la NBAA en octobre dernier. Il avait alors affirmé qu'il était trop tôt pour décider, mais que toutes les options étaient étudiées.

Le Falcon 5X aura connu des retards à répétition tout au long de son développement, en grande partie à cause des difficultés du Silvercrest. Le calendrier avait ainsi dû être modifié en 2015, puis en 2016. Pour rappel, l'avion devait initialement entrer en service début 2017, cette date ayant progressivement glissé jusqu'en 2020. Dassault Aviation avait alors déploré une douzaine d'annulations de commandes. Les nouvelles difficultés du Silvercrest ont rendu ce dernier échéancier intenable selon Dassault.

Cette annonce d'annulation arrive au moment où le programme d'essais en vol pouvait se targuer de premiers résultats. Entre son vol inaugural, effectué le 5 juillet dernier, et mi-octobre, le premier prototype du Falcon 5X avait accumulé 50 heures de vol. Les premiers retours étaient extrêmement positifs à en croire Eric Trappier, l'avion faisant preuve d'une très bonne manoeuvrabilité dans toutes les conditions de vol et d'un comportement aérodynamique conforme aux simulations.

L'abandon du Falcon 5X laisse la place à un nouveau programme. « Le besoin des clients pour un avion long range et large cabine reste intact, déclare Éric Trappier, et j'ai donc décidé le lancement d'un projet de nouveau Falcon équipé de moteurs Pratt & Whitney Canada, reprenant le diamètre fuselage du Falcon 5X, avec un range de 5 500 nm et prévu pour une entrée en service en 2022 ». Reste à savoir s'il s'agit du futur Falcon déjà évoqué à plusieurs reprises par le patron de Dassault Aviation, mais celui-ci parlait alors d'un avion différent avec un tout nouveau rayon d'action.

Sale temps pour le Silvercrest

Le coup est aussi dur pour Safran Aircraft Engines. Le Silvercrest est le premier moteur civil conçu entièrement par l'entreprise française. Sa conception ambitieuse offrait également de belles promesses en termes de performances. Le motoriste a d'ailleurs affirmé dans un communiqué, également diffusé le 13 décembre, que le « décalage du calendrier de certification du moteur Silvercrest (devait) permettre d'atteindre les performances du moteur dans l'ensemble du domaine de vol. » Une analyse qui n'a pas été partagée par Dassault.

Des négociations vont désormais avoir lieu entre Safran Aircraft Engines et Dassault Aviation pour trouver un terrain d'entente sur la résiliation du contrat Silvercrest. Aucune des parties n'a précisé si le cas était prévu. Safran précise seulement que les « pénalités contractuelles au titre du développement du moteur ont déjà été provisionnées dans ses comptes » et qu'il « confirme ses perspectives pour 2017 ». Selon une source proche du dossier, toutes les clauses de pénalité prévues dans le contrat avaient déjà été exercées par Dassault avant même cette annulation.

Textron Aviation n'a pour l'instant pas encore réagi. Le groupe américain est le second client du Silvercrest, pour son bimoteur d'affaires Cessna Citation Hemisphere. Interrogé en octobre dernier, Brad Thress, vice-président principal chargé de l'ingénierie chez Textron Aviation, avait déclaré être toujours « très confiant » dans le moteur et que cela n'affecterait pas le calendrier de son avion. Il dispose néanmoins d'un peu de temps, le Citation Hemisphere ne devant voler qu'en 2019.


Photo © Le Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique
IL Y A 20 HEURES Avions commerciaux
L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
La famille A330 P2F est au complet. EFW (Elbe Flugzeugwerke) a célébré au début du mois d'août la livraison du premier A330-200P2F à Egyptair Cargo. Il s'agit de l'A330-200 au numéro de série 600 (SU-GCE), ... Lire la suite
Embraer repousse la mise en service du KC-390 Embraer repousse la mise en service du KC-390
Lors de la présentation de ses résultats semestriels, Embraer a confirmé que l'incident survenu en mai dernier sur le premier prototype du KC-390, une sortie ... Lire la suite
Le trafic passagers toujours en hausse
La demande dans le secteur passagers a augmenté de 7,8% en juin par rapport au même mois de l'année précédente, indique l'Association internationale du transport aérien. Le premier semestre 2018 s'est achevé sur une croissance ... Lire la suite
Nouveau record pour le Zephyr Nouveau record pour le Zephyr
Airbus Defence & Space annonce le succès du vol inaugural de son « pseudolite » Zephyr S, qui s'est posé 25 jours, 23 heures et ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
Bombardier valide le Q400 de 90 places Stephan Miegel (Airbus DS) : « Tout le monde attend d'en apprendre plus sur SmartForce »
Farnborough 2018 : le MRJ a désormais accompli 50% de ses essais en vol Le BelugaXL d'Airbus décolle pour la première fois
Farnborough 2018 : les commandes d'avions commerciaux du salon Farnborough 2018 : Thales fait un pas de plus vers l'avion autonome
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 168 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 19 HEURES
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus