Actualité aéronautique Alitalia : cession possible dans 3-4 semaines (ministre)
Transport aérien

Compagnies aériennes régulières

Alitalia : cession possible dans 3-4 semaines (ministre)

AFP
06/12/2017 | 391 mots

La conclusion du processus de vente de la compagnie italienne en difficulté Alitalia n'aura pas nécessairement lieu après les élections mais "pourrait aussi survenir dans les prochaines trois ou quatre semaines", a déclaré mardi le ministre italien des Transports, Graziano Delrio.

"Nous sommes en train d'évaluer toutes les offres parce que les vraies offres sont en train d'arriver ces jours-ci", avec des "propositions intéressantes de développement et pas seulement restructurations violentes", a déclaré le ministre à l'issue d'une réunion à Bruxelles.

Il a contesté le fait que le gouvernement voulait attendre les élections pour procéder à la vente.

"Cela peut aussi se produire avant. Elle pourrait, je l'espère, survenir dans les trois ou quatre prochaines semaines", mais "cela dépend de l'avancée des négociations", a encore dit M. Delrio.

Il a souligné que les contacts avec la compagnie allemande Lufthansa, qui a déposé une offre liante, étaient "sérieux".

"Pour le moment, il ne semble pas qu'il y ait un impact de l'enquête menée par les autorités européennes de la concurrence sur l'acquisition d'Air Berlin par Lufthansa. La discussion nous semble encore solide", a dit le ministre.

Sept offres ont été officiellement déposées pour la reprise d'Alitalia, dont une par la compagnie britannique à bas coûts EasyJet et une par Lufthansa, qui ne sont intéressées que par une partie d'Alitalia.

Le fonds américain Cerberus Capital Management a également exprimé son intérêt mais sans déposer d'offre.

Alitalia, qui compte quelque 11.500 salariés, a accumulé les pertes ces dernières années face à la concurrence des compagnies à bas coûts. Elle a été placée sous tutelle le 2 mai, sur demande des actionnaires, après le rejet par les salariés d'un plan de restructuration prévoyant 1.700 suppressions d'emploi.

La date butoir pour sa cession a été fixée au 30 avril 2018.

Alitalia avait 836 millions d'euros de trésorerie fin novembre, alors que l'Etat lui a accordé un prêt relais de 900 millions d'euros.

Sa situation s'est améliorée ces dernières mois, même si elle reste précaire.

La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Alitalia, toujours endettée, change ses uniformes

Le fonds Cerberus confirme son intérêt pour Alitalia

Le fonds américain Cerberus intéressé par une reprise totale d'Alitalia

Alitalia gagne six nouveaux mois de sursis et intéresse Lufthansa et easyJet

Alitalia: les offres liantes pourront être déposées jusqu'au 2 octobre

Alitalia reçoit 32 expressions d'intérêt

A lire dans la même rubrique
Compagnie aérienne française cherche nouveau nom
Joon dévoile ses A320 et ses nouvelles destinations
Level s'installe à Orly et dévoile ses destinations
 
L'IATA estime à 38,4 milliards de dollars les bénéfices des compagnies en 2018
Darwin Airline reste au sol
Bangkok Airways souhaite bientôt remplacer sa flotte d'A319
15/12 Changements à la tête d'Airbus : « Nous seront vigilants », avertit Emmanuel Macron
15/12 L'Eagle d'Airbus Helicopters prend son envol
15/12 L'Indonésie veut renforcer ses capacités aériennes
15/12 Ryanair reconnaît les syndicats de pilotes, grève suspendue en Italie
15/12 Star Alliance se tourne vers la Silicon Valley
15/12 Airbus remanie sa direction pour éviter une crise interne
LOGISTICIEN (H/F)
INGÉNIEUR SYSTÈME ET AVIONIQUE H/F
ACHETEUR APPROVISIONNEUR (H/F)
TECHNICIEN DE MAINTENANCE AÉRONAUTIQUE AVIONIQUE (H/F)
CHARGÉ D'AFFAIRES (H/F)
INSTRUCTEUR FORMATEUR RAFALE EXPORT H/F
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus