Se connecter     Rechercher un article     Newsletter     Alertavia      JE M'ABONNE
Toute l'actualité aéronautique  |  En bref  |  Industrie  |  Transport aérien  |  Défense  |  MRO  |  Espace  |  Passion  |  Afrique  |  Interviews  |  Agenda  |  Emploi    EN
Actualité aéronautique Passion La base de Lann-Bihoué fait son show

La base de Lann-Bihoué fait son show

Helen Chachaty à Lann-Bihoué
01 DEC. 2017 | 233 mots
La base de Lann-Bihoué fait son show
© Guillaume Izard/Marine nationale
La base d'aéronautique navale de Lann-Bihoué en Bretagne projette d'organiser une journée portes ouvertes dédiée à l'aéronavale le 10 juin prochain. L'occasion de mettre à l'honneur des avions, des équipages et des missions qui oeuvrent au quotidien, dans le cadre d'opérations extérieures ou de missions de service public.

La journée s'articulera autour d'un thème général, « les patrouilles maritimes dans le monde ». La liste n'est pas encore complètement arrêtée et validée, mais certaines invitations commencent à être envoyées et pourraient réserver quelques surprises, avec la volonté de faire venir des avions peu habitués aux cieux français. La Patrouille de France pourrait également faire le déplacement pour l'occasion.

« Nous sommes un acteur économique non-négligeable dans la région, avec 2 000 permanents sur la base », expose le commandant Eric Janicot, le « pacha » de la base. « Tout en prenant en compte les aspects liés à la sécurité, nous souhaitons malgré tout montrer ce que nous faisons, ouvrir la base, susciter des vocations, recruter, renforcer notre intégration dans le paysage local. C'est également l'occasion d'en profiter pour donner un côté ludique et aéronautique, avec la présence d'avions anciens notamment. » La dernière édition, qui s'est tenue en 2012 avait rassemblé un peu plus de 25 000 personnes. Pour 2018, la base table sur 30 à 35 000 personnes.
La BAN de Lann-Bihoué, ou l'aéroport de Lorient-Bretagne Sud

Si les deux pistes de la BAN de Lann-Bihoué sont ouvertes au trafic aérien civil, « la plupart des passagers ne connaissent pas l'implication militaire », indique le commandant de la base. En tant qu'affectataire principal, la Marine nationale fournit en effet les effectifs du contrôle aérien, de la sécurité (pompiers) et doit garantir l'intégrité et la conformité des plateformes aux normes civiles. En contrepartie, en vertu d'une convention entre l'État et la CCI (Chambre de commerce et d'industrie), la base reçoit un « loyer annuel » pour l'exploitation civile de la plateforme.

La majorité du trafic s'effectue sur la piste principale, la plus grande, l'autre étant réservée aux avions plus légers, en raison de sa résistance moins importante. En sus des activités militaires, les pistes sont majoritairement utilisées par Hop! et l'aéroclub de Lorient. La base enregistrerait quelques 30 000 mouvements par an.
Helen Chachaty
Journaliste spécialisée
Défense, MCO


Les articles dans la même thématique
0 0

... Lire la suite
IL Y A 11 HEURES
Grève à Transavia France : 95% du trafic assuré dimanche
16 AOUT 2019
Le Spaceport America de Virgin Galactic est désormais opérationnel
16 AOUT 2019
Rapport final sur l'accident d'An-12 à Gao
16 AOUT 2019
Le gouvernement envisage une seconde privatisation d'Air Burkina pour accélérer sa relance
16 AOUT 2019
Cathay Pacific : démission du directeur général Rupert Hogg
D'Apollo à Artemis, cinquante ans au moins les séparent
Général Olivier Taprest, major général de l'armée de l'air : « Le vrai enjeu, c'est d'être au rendez-vous des opérations »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2019 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus