Actualité aéronautique Transport aérien Dubai Airshow 2017 : CEFA Aviation veut révolutionner la formation des pilotes

Dubai Airshow 2017 : CEFA Aviation veut révolutionner la formation des pilotes

Emilie Drab à Dubaï
13/11/2017 | 462 mots
Dubai Airshow 2017 : CEFA Aviation veut révolutionner la formation des pilotes
De gauche à droite : Dominique Mineo, fondateur et président de CEFA Aviation ; Pierre Wannaz, senior advisor pour CEFA Aviation ; et Hideo Morioka, directeur sécurité chez ANA © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Chaque vol doit être une occasion de se former. Avec cette idée si évidente en tête mais pas forcément facile à mettre en oeuvre, CEFA Aviation a développé une application pour les compagnies aériennes et leurs pilotes, qui permet de revivre simplement et rapidement un vol et analyser ses paramètres. Il s'agit de CEFA AMS (Aviation Mobile Services).

Le principe est simple. Il consiste à récupérer les données du vol enregistrées par un appareil et créer une animation permettant de visualiser son atterrissage tout en affichant les paramètres et les instruments. Cette animation peut être réalisée en sept minutes. Elle est ensuite téléchargée sur un cloud et disponible (en streaming) pour être visualisée sur toute tablette dotée de l'application CEFA AMS. Un pilote se connecte avec ses identifiants, retrouve la liste de ses vols et peut les analyser, seul ou non, n'importe où, n'importe quand, en toute objectivité.

Ceci alors qu'actuellement, à l'issue d'un vol, un pilote et un copilote ont chacun une expérience différente de l'atterrissage et le debriefing est empreint de subjectivité. S'ils souhaitent obtenir les données du vol pour les analyser, les documents sont difficilement lisibles et cela demande plusieurs jours pour obtenir une animation, temps durant lequel la mémoire s'efface et se modifie. « Il devient alors difficile de comprendre un vol dans sa globalité », explique Pierre Wannaz, pilote et instructeur A330 chez Swiss et senior advisor auprès de CEFA Aviation.

Avec CEFA AMS, un pilote « peut se rendre compte de ce qu'il s'est passé et apprendre, sans que sa mémoire soit altérée », résume Dominique Mineo, fondateur et CEO de CEFA Aviation. « On peut apprendre des erreurs mais aussi des bonnes expériences », renchérit Pierre Wannaz. Les bénéfices sont évidents : chaque vol étant une occasion d'apprentissage, la formation est continue et se base sur la réalité des opérations plutôt que sur des éléments totalement contrôlés (et anticipés) comme sur simulateur. L'animation apporte objectivité, meilleure compréhension des situations et partage facilité d'expérience. Le tout menant à une amélioration de la sécurité.

CEFA AMS est déjà en service, auprès d'ANA. La compagnie japonaise a participé au développement de l'application, étant impliquée dans le projet depuis la fin de l'année 2015. Elle utilise une version bêta depuis le mois d'octobre. Hideo Morioka, responsable sécurité et analyse des données de vol chez ANA, précise que 3 000 pilotes ont pu expérimenter l'application durant quatre mois avant son déploiement et 88% d'entre eux ont apprécié son utilité.
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Le BEA va s'appuyer sur le logiciel de CEFA Aviation pour ses enquêtes

Dubai Airshow 2017 : SCAT commande 6 Boeing 737 MAX 8

Dubai Airshow 2017 : CDB Aviation confirme 90 Airbus A320neo

Dubai Airshow 2017 : Bombardier vend deux nouveaux Q400 à Nordic Aviation Capital

Dubai Airshow 2017 : flydubai acquiert 225 Boeing 737 MAX

Dubai Airshow 2017 : Ethiopian s'engage sur 4 Boeing 777F supplémentaires

Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Air France-KLM cherche à garder Alitalia dans SkyTeam Norwegian réaménage sa classe Premium sur les prochains 787-9
Rétrospective : l'année 2017 dans le transport aérien Quatre Dreamliner de plus pour Royal Air Maroc
Lufthansa obtient l'autorisation de l'UE pour racheter une partie des actifs d'Air Berlin Transavia signe avec Safety Line
20/02 La Patrouille de France change de leader
20/02 Qatar Airways reçoit le premier Airbus A350-1000
20/02 Court-termisme
20/02 Sikorsky commence l'assemblage final du premier HH-60W
20/02 Bombardier s'associe avec Siemens
20/02 Grève quasi-unitaire jeudi pour de meilleurs salaires à Air France
Court-termisme
Entretien avec Todd Donovan, vice-président chargé de la Stratégie de Thales pour la gestion du trafic aérien (ATM)
Rétrospectives 2017
Les Atlantique 2 au-dessus de la mer et du désert
Focus : Les Reaper de l'armée de l'air
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus