Actualité aéronautique Industrie & Technologie Airbus s'empare de la famille CSeries de Bombardier

Airbus s'empare de la famille CSeries de Bombardier



L'avionneur européen prévoit même la création d'une ligne d'assemblage pour les avions CSeries à Mobile « dans un temps relativement court »

Romain Guillot
Publié 17/10/2017 | 641 mots
Airbus s'empare de la famille CSeries de Bombardier
© Airbus
« C'est vraiment un partenariat gagnant-gagnant, je dirais même gagnant-gagnant-gagnant » a annoncé depuis Toulouse Tom Enders, le Président exécutif d'Airbus lors d'une conférence téléphonique organisée peu après minuit heure de Paris ce 17 octobre avec Alain Bellemare, Président et chef de la direction de l'avionneur canadien Bombardier.

« C'est réellement gagnant pour tout le monde, d'abord pour nos clients qui apprécient les qualités des avions CSeries, pour le programme dont nous allons assurer le succès à son plein potentiel, mais aussi pour les différentes usines qui participent à sa production, aussi bien au Canada, au Royaume-Uni et en Chine, mais aussi aux États-Unis » a poursuivi Tom Enders. « Et c'est aussi gagnant pour nous chez Airbus, car nous allons étendre notre présence sur le segment de marché des monocouloirs de 100 à 150 sièges. »

Airbus et Bombardier vont ainsi créer une société commune baptisée CSeries Aircraft Limited Partnership (CSALP) qui sera entièrement dédiée à la production et à la commercialisation des monocouloirs CS100 et CS300 de Bombardier. Cette structure sera majoritairement détenue par l'avionneur européen avec une participation de 50,01%, Bombardier et Investissement Québec se réservant respectivement 31% et 19%. La finalisation de la transaction est attendue pour le second semestre 2018.

À noter qu'Airbus n'apportera d'ailleurs pas directement de capital en numéraire, mais plutôt son savoir-faire au niveau des achats et du marketing, sa force commerciale, et son puissant réseau de support au niveau mondial.

« Maintenant, avec l'aide d'Airbus, nous allons enfin pouvoir hisser la famille CSeries à son plus haut potentiel » s'est pour sa part réjoui Alain Bellemare. « C'est le partenariat rêvé pour Bombardier, un véritable tournant stratégique qui va nous permettre de créer de la valeur » annonce-t-il.

Tom Enders a également annoncé qu'une ligne d'assemblage final dédiée à la famille CSeries pourrait également voir le jour à Mobile (Alabama), « dans un temps relativement court », à côté de la FAL A320 et au plus près de ses clients basés aux États-Unis. Selon lui, de nombreuses compagnies américaines se sont d'ailleurs montrées intéressées par la famille CSeries, mais elles hésitaient jusqu'à présent à passer commande tant que le programme n'était pas entièrement sécurisé. Le Président exécutif d'Airbus a aussi reconnu que des appareils CSeries assemblés aux États-Unis ne seraient logiquement pas concernés par les mesures anti-dumping annoncées par le département américain du commerce qui visent Bombardier depuis ces dernières semaines.

Concernant l'impact de la création d'une ligne d'assemblage finale sur les activités de Mirabel, Alain Bellemare s'est voulu rassurant, indiquant même que le partenariat avec Airbus générera « plus de volume et donnera de réelles certitudes sur le programme. »

Pour ce qui est de la potentielle cannibalisation des deux familles de monocouloirs, Tom Enders a voulu rappeler qu'Airbus se concentrait désormais sur l'A320neo, qui peut transporter plus de 180 passagers et sur l'A321neo, plus capacitaire. « Quant à l'A319, il faut être honnête, nous n'en avons pratiquement pas vendu depuis 5 ans » a-t-il précisé.

Le Président exécutif d'Airbus a enfin révélé que les discussions avec Bombardier avaient démarré au mois d'août. Contrairement aux précédentes négociations entamées par les deux avionneurs en 2015, « cette fois la décision était beaucoup plus facile à prendre, car les CS100 et CS300 sont des avions certifiés, tout comme l'A320neo ».

Le marché des monocouloirs affichant une capacité comprise entre 100 et 150 sièges est estimé à plus de 6000 nouveaux appareils sur les 20 prochaines années.
Les articles dans la même thématique
22 JUIN 2018 Avions commerciaux
Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance

Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance


Aegean Airlines a confirmé sa commande portant sur 30 appareils de la famille Airbus A320neo le 22 juin à l'occasion d'une cérémonie organisée sur la ... Lire la suite
22 JUIN 2018 Avions commerciaux
Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing

Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing


Malgré leur duopole sur l'aviation commerciale, il est rare de voir les dirigeants d'Airbus et de Boeing se confronter en public. La rencontre d'Eric Schulz, ... Lire la suite
21 JUIN 2018 Avions militaires Forces armées
Les Mirage 2000N laissent la place aux Rafale pour les Forces aériennes stratégiques

Les Mirage 2000N laissent la place aux Rafale pour les Forces aériennes stratégiques


« Il faut le dire, le Mirage 2000N a bien tenu la posture », exposait récemment le commandant en second des Forces aériennes stratégiques (FAS). ... Lire la suite
Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »

Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »


Le Journal de l'Aviation est allé à la rencontre de Derek Zimmerman, président du Soutien Produit de Gulfstream, lors d'Ebace, le salon européen de l'aviation ... Lire la suite
21 JUIN 2018 Avions commerciaux
Delta Air Lines acquiert 20 CRJ 900 et devient l'opératrice de lancement de la cabine Atmosphère

Delta Air Lines acquiert 20 CRJ 900 et devient l'opératrice de lancement de la cabine Atmosphère


Delta Air Lines est en train de devenir le meilleur partenaire de Bombardier. L'avionneur canadien a annoncé le 20 juin que la compagnie américaine avait ... Lire la suite
Dans la rubrique Industrie & Technologie, la Rédaction vous recommande
L'Airbus A330neo entame son tour du monde La 8ème FAL d'Airbus dédiée à la famille A320 est pleinement opérationnelle
La restructuration de Rolls-Royce change de tournure Une fédération pour la recherche aéronautique voit le jour à Toulouse
Airbus et Bombardier finalisent leur stratégie sur le CSeries Airbus : une nouvelle grosse commande d'A350 a été enregistrée
22/06 Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance
22/06 Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing
22/06 Nouveau PDG d'Air France-KLM : le comité de nomination poursuit ses travaux (Bercy)
22/06 Sans accord sur le Brexit, Airbus menace de quitter le Royaume-Uni
22/06 Livraison controversée du premier F-35 à la Turquie
22/06 Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace
78 Alertes depuis 7 jours, 388 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
22 JUIN 2018
Le Groupe DUQUEINE, spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces et sous-ensembles aéronautiques en matériaux composites annonce une réorganisation de son actionnariat et une augmentation de capital de 8 millions d'euros. Ces deux opérations sont valorisées à un montant supérieur à 35 millions d'euros. IDIA Capital Investissement, Crédit Agricole Régions Investissement et ACE Management (Aerofund III) s'associent ainsi à Gilles DUQUEINE, dirigeant fondateur, qui reste actionnaire majoritaire.
22 JUIN 2018
L'IATA s'est montré inquiète vis-à-vis du processus visant à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), souhaitant que cette démarche vise à améliorer le parcours et l'expérience du passager ainsi que l'efficacité des compagnies aériennes, et non pas à récolter un maximum de recettes. L'IATA se réfère notamment à la possibilité que l'accord de privatisation ait une période de validité de 70 ans, « une erreur » selon elle car elle empêcherait toute flexibilité permettant de répondre aux exigences du marché qui ne peuvent être anticipées à si long terme.
22 JUIN 2018
BOMBARDIER renforce son partenariat avec DAIR (Downsview Aerospace Innovation and Research Consortium) dans le but de créer un pôle aéronautique dans la zone de Downsview à Toronto. L'avionneur investira six millions de dollars canadiens sur cinq ans pour financer des activités et de nouveaux centres de recherche et de développement.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

MoM : Les armes du prochain combat entre Airbus et Boeing s'aiguisent
Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus