Actualité aéronautique Pour ses 10 ans, Tarmac Aerosave s'installe aussi à Francazal
Maintenance aéronautique

Maintenance aéronautique

Pour ses 10 ans, Tarmac Aerosave s'installe aussi à Francazal

Emilie Drab
13/10/2017 | 365 mots
Pour ses 10 ans, Tarmac Aerosave s'installe aussi à Francazal
© Tarmac Aerosave
2017 sera décidément placée sous le signe de l'expansion pour Tarmac Aerosave. La société spécialisée dans le stockage et le recyclage d'avion a annoncé le 12 octobre, à la veille des célébrations de son dixième anniversaire, qu'elle avait remporté un appel d'offres en juillet dernier lui permettant de s'installer dans l'un des grands hangars de la plateforme de Toulouse-Francazal.

Couvrant une surface de 4 682 m² et doté de deux espaces attenants de 580 m² et 152 m², ce hangar sera le quatrième de la société dédié à la maintenance et fera de Francazal son troisième site opérationnel, aux côtés de ceux de Tarbes et de Teruel (en Espagne) - même si elle avait déjà une activité MRO sur la plateforme. Il s'agit d'un ancien hangar militaire, qui a l'avantage d'avoir un accès direct à la piste et qui peut accueillir deux A320 ou quatre avions régionaux. Tarmac Aerosave aura également accès à de nombreux parkings avion.

Ce site lui permettra ainsi d'augmenter son activité de maintenance mais aussi celle de stockage et de recyclage, autant de secteurs en forte croissance, comme l'explique Philippe Fournadet, son président, en évoquant un nouvel axe de développement : « Tarmac Aerosave évolue sur un marché dynamique, il est important d'y prendre des initiatives et de faire grandir notre outil industriel en conséquence pour conserver notre position de leader européen et se positionner sur le marché des avions régionaux. »

Tarmac Aerosave n'a eu de cesse depuis le début de l'année d'augmenter ses capacités, travaillant à des extensions à Tarbes (parking, hangar de peinture) et à Teruel (hangar, bâtiment logistique), qui seront toutes opérationnelles à la fin décembre.

Quant à la plateforme de Francazal, elle poursuit sa reconversion en plateforme aéro-industrielle, entamée après la fermeture de la base militaire en 2010. Exploitée par la SEFTA (Société d'Exploitation de Toulouse-Francazal, rassemblant Edeis, la CCI de Toulouse et l'aéroport Toulouse Blagnac), elle avait fait un pas important en ce sens l'année dernière, avec l'installation d'ATR pour des activités maintenance et formation.
Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Tarmac Aerosave reçoit son 500e avion : le premier A380 de Singapore Airlines

A lire dans la même rubrique
Le PC-24 de Pilatus reçoit sa double certification
DHL met en service le 1er Airbus A330-300P2F
Textron Aviation lance le Cessna SkyCourier avec FedEx
 
Airbus Helicopters inaugure sa nouvelle usine de pales de Paris-Le Bourget
H160 : Airbus Helicopters bâtit la Generation H
Airbus choisit Eric Schulz pour succéder à John Leahy
15/12 Changements à la tête d'Airbus : « Nous seront vigilants », avertit Emmanuel Macron
15/12 L'Eagle d'Airbus Helicopters prend son envol
15/12 L'Indonésie veut renforcer ses capacités aériennes
15/12 Ryanair reconnaît les syndicats de pilotes, grève suspendue en Italie
15/12 Star Alliance se tourne vers la Silicon Valley
15/12 Airbus remanie sa direction pour éviter une crise interne
LOGISTICIEN (H/F)
INGÉNIEUR SYSTÈME ET AVIONIQUE H/F
ACHETEUR APPROVISIONNEUR (H/F)
TECHNICIEN DE MAINTENANCE AÉRONAUTIQUE AVIONIQUE (H/F)
CHARGÉ D'AFFAIRES (H/F)
INSTRUCTEUR FORMATEUR RAFALE EXPORT H/F
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus