Actualité aéronautique Delta affirme qu'elle ne paiera pas les taxes douanières sur le CSeries et qu'elle ne renoncera pas à sa commande
Industrie & Technologie

Aviation civile

Delta affirme qu'elle ne paiera pas les taxes douanières sur le CSeries et qu'elle ne renoncera pas à sa commande

AFP
12/10/2017 | 347 mots

"Nous ne paierons pas les taxes" douanières imposées sur les importations d'avions Bombardier, a déclaré mercredi Ed Bastian, le PDG de la compagnie aérienne Delta Air Lines, cliente de l'avionneur canadien et mêlée à la dispute commerciale entre Ottawa et Washington.

"Nous ne paierons pas les taxes qui sont en discussion ou en débat et ça c'est très clair", a affirmé M. Bastian, répondant à des questions sur le sujet lors de la conférence téléphonique portant sur les résultats trimestriels du groupe.

"Nous prendrons livraison des avions (même si) il y aura du retard pour la livraison", a-t-il poursuivi. "Nous pensons que cet avion doit être commercialisé (...) et sommes persuadés que Delta l'aura au prix conclu dans le contrat".

Jugeant le conflit "irréaliste" et "absurde" parce que Boeing ne disposait pas d'un avion concurrent au CSeries au moment où Delta a passé sa commande, M. Bastian a ajouté qu'"aucun tort n'avait été causé à Boeing".

Les Américains ont imposé des droits compensatoires de 220% sur les avions CS100 et CS300 de Bombardier importés aux Etats-Unis et une taxe antidumping de 80% sur ces mêmes avions. Boeing accuse Bombardier de fabriquer ses avions de 100 à 150 places grâce à des subventions publiques et de les avoir vendus à perte à Delta.

Ottawa a de son côté menacé mercredi d'acheter des avions de combat d'occasion F18 de l'armée de l'air australienne plutôt que des Super Hornet neufs de Boeing, quelques heures avant une rencontre très attendue entre le Premier ministre Justin Trudeau et le président américain Donald Trump à Washington.

Delta n'exclut pas, si nécessaire, d'examiner des "alternatives" mais préfère ne pas l'envisager pour le moment, a encore dit Ed Bastian.

"Nous continuons à travailler étroitement avec nos partenaires de Bombardier", a conclu le dirigeant.

La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Qazaq Air commande deux Q400 supplémentaires à Bombardier

Delta Air Lines choisit l'Airbus A321neo

Bombardier vend deux nouveaux Q400 à CemAir

Bombardier : « Nous avons ainsi un objectif de 10 Md$ de chiffre d'affaires sur les ventes en 2020 »

Bombardier prévoit un millier d'embauches après des vagues de licenciements

Dubai Airshow 2017 : le CSeries débarque chez Egyptair

A lire dans la même rubrique
Le PC-24 de Pilatus reçoit sa double certification
DHL met en service le 1er Airbus A330-300P2F
Textron Aviation lance le Cessna SkyCourier avec FedEx
 
Airbus Helicopters inaugure sa nouvelle usine de pales de Paris-Le Bourget
H160 : Airbus Helicopters bâtit la Generation H
Airbus choisit Eric Schulz pour succéder à John Leahy
15/12 Changements à la tête d'Airbus : « Nous seront vigilants », avertit Emmanuel Macron
15/12 L'Eagle d'Airbus Helicopters prend son envol
15/12 L'Indonésie veut renforcer ses capacités aériennes
15/12 Ryanair reconnaît les syndicats de pilotes, grève suspendue en Italie
15/12 Star Alliance se tourne vers la Silicon Valley
15/12 Airbus remanie sa direction pour éviter une crise interne
LOGISTICIEN (H/F)
INGÉNIEUR SYSTÈME ET AVIONIQUE H/F
ACHETEUR APPROVISIONNEUR (H/F)
TECHNICIEN DE MAINTENANCE AÉRONAUTIQUE AVIONIQUE (H/F)
CHARGÉ D'AFFAIRES (H/F)
INSTRUCTEUR FORMATEUR RAFALE EXPORT H/F
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus