Actualité aéronautique MRO & Support MRO Europe 2017 : Quelles stratégies pour les sociétés de maintenance indépendantes ?
L'édito

MRO Europe 2017 : Quelles stratégies pour les sociétés de maintenance indépendantes ?

Romain Guillot à Londres
Publié 10/10/2017 | 388 mots
MRO Europe 2017 : Quelles stratégies pour les sociétés de maintenance indépendantes ?
© Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
La 20ème édition du salon MRO Europe qui s'est tenu à Londres la semaine dernière a une nouvelle fois montré à quel point le secteur de la maintenance aéronautique était en train de se transformer. Évidemment, face a l'arrivée des appareils de nouvelle génération, les différents acteurs ne sont pas logés à la même enseigne et en particulier les MRO indépendants, c'est-à-dire les sociétés ne dépendant ni d'une compagnie aérienne, ni d'un avionneur ou d'un équipementier (OEM).

Car avec la stratégie des avionneurs à vouloir considérablement augmenter leur part de marché dans les prochaines années, il est clair que les sociétés de maintenance indépendantes vont devoir adopter de nouvelles stratégies pour ne pas trop subir, voire ne pas complètement disparaître pour les plus petites d'entre elles.

Certaines adopteront nécessairement une stratégie de fusions & acquisitions (M&A) pour augmenter leur taille et leur gamme de services, tout en continuant à lutter drastiquement au niveau des prix pour rester concurrentielle. C'est par exemple ce qui vient de se produire en France avec le rachat d'EAS par Enhance Aero.

D'autres, de taille plus importante, chercheront de nouveaux partenariats avec des OEM, à l'image du réseau Airbus MRO Alliance (AMA), dévoilé au Bourget et auquel participent Sabena Technics, AAR ou Aeroman, et qui dépassent de loin les plus anciens programmes intégrés de type FHS (Airbus) ou GoldCare (Boeing).

Des sociétés MRO indépendantes chercheront aussi à se spécialiser davantage, en se positionnant encore plus sur les cabines, les conversions ou les fins de période de lease par exemple, bien plus lucratives et toujours promises à un avenir radieux.

Mais certaines d'entre elles se montreront encore plus originales en adoptant une véritable stratégie de gestion d'actifs, à l'image de l'estonienne Magnetic MRO, qui peut ainsi intervenir à chaque niveau du cycle de l'avion, par exemple lors d'un changement de propriétaire accompagné d'un contrat de location rattaché.

Finalement, si les loueurs d'avions de ligne ne se sont pas encore vraiment intéressés au secteur de la MRO, la réciproque pourrait bien devenir une réalité dans les toutes prochaines années.
Ils rendent la rubrique MRO & SUPPORT possible
Les articles dans la même thématique
L'indisponibilité « chronique » des hélicoptères des armées L'indisponibilité « chronique » des hélicoptères des armées
Une disponibilité en berne et des chiffres notoirement bas. Un rapport sénatorial sur la disponibilité du parc d'hélicoptères met en avant - une nouvelle fois ... Lire la suite
11 JUIL. 2018 MRO & Support
Crane Worldwide Logistics mise sur la MRO pour croître Crane Worldwide Logistics mise sur la MRO pour croître
Conscient de l'importance prise par la MRO dans l'industrie aéronautique actuelle, Crane Worldwide Logistics entend bien profiter de la croissance actuelle pour se développer sur ... Lire la suite
AFI KLM E&M monte en puissance sur le LEAP AFI KLM E&M monte en puissance sur le LEAP
Bientôt deux ans après son entrée en service, l'offre de maintenance pour le LEAP commence à s'étoffer. AFI KLM E&M entend bien ne pas passer ... Lire la suite
27 JUIN 2018 Maintenance moteur Hélicoptères
Airbus et Safran renforcent la compétitivité de la famille Ecureuil Airbus et Safran renforcent la compétitivité de la famille Ecureuil
La prégnance croissante du support dans l'offre commerciale des constructeurs ne cesse de se vérifier. Airbus Helicopters et Safran Helicopter Engines ont ainsi décidé ... Lire la suite
Vers une externalisation des contrats de MCO dans l'ALAT
Contrats de MCO plus « verticaux », plus globaux, maîtres d'oeuvre uniques industriels, création de la DMAé (Direction de la maintenance aéronautique), sont quelques-unes des annonces effectuées par la ministre des Armées Florence Parly le ... Lire la suite
Dans la rubrique MRO & Support, la Rédaction vous recommande
Le centre MRO d'Airbus et Thai Airways à U-Tapao est lancé Comment Thai Airways va étendre les capacités d'entretien du réseau agréé de Rolls-Royce sur les Trent
EBACE 2018 : AMAC Aerospace s'impose toujours plus sur la scène mondiale de la MRO et de l'aménagement VVIP Turkish Technic s'associe à Havelsan pour produire et installer des IFEC
Accelean s'attaque à la planification de la MRO avec Acumain Avocet veut sortir le premier Airbus A321 converti en cargo
16h32 LEVEL démarre ses opérations moyen-courrier à Vienne
15h03 Boeing estime à 15 billions de dollars le marché des avions et services sur 20 ans
13h45 Global Air annonce que l'accident de son 737 à Cuba est dû à une erreur humaine
10h50 Farnborough 2018 : Toutes les commandes d'avions commerciaux du salon
09h59 Farnborough 2018 : Lockheed Martin tente de rassurer sur le F-35
16/07 L'industrie aéronautique française inquiète à quelques mois du Brexit
116 Alertes depuis 7 jours, 372 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 1 HEURE
(Farnborough 2018) DAVID NEELEMAN a décidé de lancer sa nouvelle compagnie aux Etats-Unis (MOXY Airways) avec l'A220. Il a ainsi signé un protocole d'accord avec AIRBUS envisageant l'acquisition de 60 A220-300, dont les livraisons débuteront en 2021.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS confirme l'acquisition de deux A330-200 par LEVEL, une annonce qui avait été faite par Willie Walsh à Paris au début du mois. Les appareils seront livrés en 2019.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS veut atteindre les 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans les services dédiés aux avions commerciaux au cours de la prochaine décennie. Le constructeur européen prévoit un marché mondial de 4,6 billions de dollars US pour les services sur la période 2018 à 2037.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Airbus-Boeing, un duopole intouchable comme jamais
Primera Air : « Nous allons très prochainement annoncer de nouvelles routes depuis Paris »
 
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus