Actualité aéronautique Transport aérien Monarch perdait trop d'argent pour survivre, selon son patron

Monarch perdait trop d'argent pour survivre, selon son patron

AFP
Publié 03/10/2017 | 464 mots

La compagnie aérienne britannique Monarch perdait trop d'argent pour continuer à fonctionner, a expliqué mardi son patron, qui s'est dit "triste" pour les clients et ses 2.000 employés ayant perdu leur emploi.

"Je veux simplement exprimer ma tristesse pour les perturbations causées", a déclaré le directeur général Andrew Swaffield, interrogé sur la radio BBC 4, évoquant "un jour déchirant pour les clients et les 2.000 personnes qui ont perdu leur emploi".

Monarch a disparu brutalement lundi matin après avoir été placé en cessation de paiement, n'ayant plus les moyens de poursuivre son activité.

Les autorités ont dû organiser dans l'urgence le rapatriement au Royaume-Uni de 110.000 clients qui se trouvaient en vacances à l'étranger en affrétant 30 avions. Sur la seule journée de lundi, 61 vols ont atterri à Londres ramenant près de 12.000 passagers.

L'opération semble se dérouler sans accroc jusqu'à présent même si un certain nombre de passagers se sont plaints du manque d'information et de l'incertitude de leur date de retour sur le sol britannique.

L'Autorité britannique de l'aviation civile (CAA) a confirmé à l'AFP que le coût de cette opération quasi inédite par son ampleur devrait s'élever à environ 60 millions de livres (68 millions d'euros).

Du fait de l'arrêt soudain des activités de Monarch, 750.000 personnes qui avaient acheté un vol aller-retour au départ du Royaume-Uni et qui n'étaient pas encore parties ont vu leur réservation tout bonnement annulée.

Au moment de sa faillite, Monarch faisait face à des pertes potentielles pour l'année prochaine "de plus de 100 millions de livres", a annoncé M. Swaffield.

"Nous avons parlé à de nombreuses personnes en essayant d'explorer toutes les possibilités, comme lever du capital pour financer les pertes, vendre tout ou partie de la compagnie et nous avons conclu qu'il n'y avait pas de perspective", selon lui.

Le patron de Monarch a expliqué en outre que la loi britannique sur les faillites ne permet pas à une compagnie aérienne de continuer à voler, au contraire de ce qui se fait en Allemagne ou en Italie.

Pour expliquer comment sa compagnie en est arrivée là, M. Swaffield a mis principalement en cause le contexte terroriste qui a pesé sur un secteur des court-courriers très concurrentiel.

"L'année dernière a connu une offre surabondante de vols sur notre réseau, la raison principale étant le terrorisme qui a fermé des marchés comme la Turquie, la Tunisie et l'Egypte, et les vols se sont concentrés sur des destinations plus modestes comme l'Espagne et le Portugal", estime-t-il.

Les articles dans la même thématique
Air France parvient à un accord avec la majorité de ses syndicats Air France parvient à un accord avec la majorité de ses syndicats
Il n'aura fallu qu'un mois à Ben Smith pour s'entendre avec les syndicats. Du moins presque tous. La direction d'Air France a annoncé le 19 ... Lire la suite
Pas de croissance pour Aeromexico en 2019 Pas de croissance pour Aeromexico en 2019
Aeromexico ne fera que défendre ses positions en 2019. La compagnie mexicaine a annoncé que pour la première fois depuis 2009, elle ne prévoyait aucune ... Lire la suite
Kuwait Airways reprend le titre de cliente de lancement de l'Airbus A330-800 Kuwait Airways reprend le titre de cliente de lancement de l'Airbus A330-800
Airbus a annoncé que Kuwait Airways avait signé un accord d'acquisition pour huit A330-800. Ce faisant, elle devient la nouvelle cliente de lancement de l'appareil. ... Lire la suite
12 OCT. 2018 Compagnies aériennes low cost
Volotea se renforce à Bordeaux et veut réduire sa saisonnalité Volotea se renforce à Bordeaux et veut réduire sa saisonnalité
Volotea ne dévie pas du chemin qu'elle s'est tracé et continue de croître. La compagnie espagnole vient de célébrer le passage de cap symbolique des ... Lire la suite
Les Airbus A220 de Delta seront opérationnels le 31 janvier 2019 Les Airbus A220 de Delta seront opérationnels le 31 janvier 2019
Delta Air Lines annonce la mise en vente de ses billets pour ses premiers vols en A220 le 13 octobre. Ce faisant, la compagnie a ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Les Airbus A220 de Delta seront opérationnels le 31 janvier 2019 A350-900ULR : Embarquement imminent pour les passagers du plus long vol au monde
Air Canada va desservir Bordeaux en Boeing 737 MAX 8 Vers un aéroport de JFK à deux grands terminaux
Le nouvel aéroport géant d'Istanbul s'apprête à ouvrir ses pistes Primera Air suspend ses opérations
19/10 Air France parvient à un accord avec la majorité de ses syndicats
19/10 Pas de croissance pour Aeromexico en 2019
19/10 Le porte-avions Charles de Gaulle dans l'océan Indien en 2019 (Parly)
19/10 Avion de combat du futur: Airbus veut un leadership sur le Scaf
19/10 MRO Europe : les contrats de maintenance d'équipements
19/10 MRO : Sine Draco s'attaque aussi à la conversion d'Airbus A321 en appareils tout-cargo
IL Y A 23 HEURES
S7 TECHNICS a mis en place des capacités de lavage des moteurs Cyclean dans sa station de Moscou-Domodedovo, (...)
19 OCT. 2018
AIR FRANCE a conclu un accord salarial avec différentes organisations syndicales représentant 76,4% des suffrages exprimés aux dernières (...)
19 OCT. 2018
NORTHROP GRUMMAN et AIRBUS ont finalisé un accord de coopération et de recherche (CRA) d'une durée de trois (...)
19 OCT. 2018
LOCKHEED MARTIN a nommé Stephanie Hill vice-présidente exécutive adjointe, Rotary and Mission Systems (RMS). Elle est remplacée en (...)
19 OCT. 2018
(MRO Europe) AERFIN et NORDAM ont étendu leur accord stratégique pour y inclure la consignation, l'échange et la (...)
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Quelle place pour l'Europe dans le monde de la MRO ?
Philippe Mhun, Airbus : « L'objectif est d'avoir 100 compagnies et 10 000 avions connectés à Skywise fin 2019 »
Recevoir la Newsletter quotidienne du Journal de l'Aviation
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir chaque jour nos derniers articles par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

© 2018 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus