Actualité aéronautique Transport aérien Annulations : Ryanair fournit un vol de rechange à la moitié des clients

Annulations : Ryanair fournit un vol de rechange à la moitié des clients

AFP
Publié 20/09/2017 | 460 mots

Ryanair a annoncé mercredi avoir fourni un vol de rechange à la moitié des clients affectés par la série d'annulations intempestives annoncée vendredi et très critiquée, 20% préférant être remboursés et le sort des autres étant bientôt réglé.

Causée par un problème de planning de vacances, l'annulation de 2.100 vols avait provoqué un scandale.

Dans un communiqué, la compagnie aérienne irlandaise à bas coût a précisé que le nombre exact de vols touchés par ces annulations atteignait 2.100 entre mi-septembre et fin octobre, soit une moyenne de 45 vols par jour. Elle a revu en baisse le nombre de passagers affectés, à 315.000 au lieu de presque 400.000, expliquant que les réservations pour les vols concernés en octobre étaient finalement moins nombreuses que prévu.

"La totalité des 315.000 clients ont reçu une information par email le lundi 18 pour les informer des changements dans leur vol", en l'occurrence le fait que leur vol était annulé, a expliqué la compagnie.

Ce message électronique leur a aussi "proposé des vols alternatifs, des remboursements et les notices concernant la législation européenne" qui prévoit une indemnisation en cas de vol annulé au dernier moment.

Ryanair estime que d'ici au mercredi 20 septembre au soir, environ 175.000 passagers auront opté pour un autre vol, soit 55% des clients concernés, et que 63.000 autres auront choisi d'être remboursés du prix de leur billet, soit 20% du total.

Environ 25% des clients touchés devraient en conséquence rester en attente d'une solution. D'ici à la fin de la semaine, ce chiffre pourrait toutefois baisser à moins de 5%, Ryanair estimant que plus de 95% des passagers auraient alors soit trouvé un autre vol soit été remboursés.

L'annulation de cette série de vols, dont le principe a été annoncé vendredi 15 septembre en fin de journée, a provoqué la colère des usagers de la compagnie, la première d'Europe en nombre de passagers transportés.

Nombre de clients se sont plaints d'être bloqués sur leur lieu de voyage sans possibilité de retour rapide, d'autres ont critiqué Ryanair pour n'avoir pas immédiatement publié la liste de l'ensemble des vols annulés - ce que la compagnie a finalement fait lundi soir.

Des clients ont aussi reproché à la compagnie de ne rembourser que le prix de base du billet, mais pas des extras comme l'enregistrement de bagages ou l'accès à l'embarquement prioritaire. Interrogé à ce sujet, un porte-parole de Ryanair a assuré que "ce problème qui n'a touché qu'un faible nombre de passagers était résolu".

Les articles dans la même thématique
LEVEL démarre ses opérations moyen-courrier à Vienne LEVEL démarre ses opérations moyen-courrier à Vienne
LEVEL est désormais aussi une low-cost moyen-courrier. La filiale du groupe IAG a inauguré ses activités intra-européennes à Vienne le 17 juillet. Le vol inaugural ... Lire la suite
Air France, KLM, China Southern et Xiamen Airlines créent leur coentreprise
Air France, KLM, China Southern et Xiamen Airlines ont décidé de fusionner leurs accords pour former une coentreprise homogène. L'objectif est de fluidifier les opérations qui étaient déjà couvertes par des accords entre chacune des ... Lire la suite
Air Austral reste à l'équilibre en 2017-2018 Air Austral reste à l'équilibre en 2017-2018
L'année 2017 n'aura pas été de tout repos pour Air Austral. Mais malgré une importante vague de renforcement de la concurrence, la hausse des prix ... Lire la suite
La Commission européenne approuve l'acquisition de Laudamotion par Ryanair La Commission européenne approuve l'acquisition de Laudamotion par Ryanair
Tous les voyants sont au vert pour Ryanair en Autriche. La Commission européenne a approuvé le 12 juillet le projet de la compagnie low-cost de ... Lire la suite
Norwegian se redresse au deuxième trimestre mais va ralentir sa croissance Norwegian se redresse au deuxième trimestre mais va ralentir sa croissance
Norwegian a publié des résultats en nette amélioration au deuxième trimestre par rapport à l'année dernière. La low-cost a réussi à dégager un bénéfice de ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200 L'aéroport de Nice lance deux nouveaux projets pour étendre ses capacités à 18 millions de passagers par an
LEVEL devient aussi une compagnie moyen-courrier Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace sur A330
Air Caraïbes et French bee prennent des Airbus A350 supplémentaires Le transport aérien mondial toujours sur un nuage, mais le ciel commence à s'assombrir
16h32 LEVEL démarre ses opérations moyen-courrier à Vienne
15h03 Boeing estime à 15 billions de dollars le marché des avions et services sur 20 ans
13h45 Global Air annonce que l'accident de son 737 à Cuba est dû à une erreur humaine
10h50 Farnborough 2018 : Toutes les commandes d'avions commerciaux du salon
09h59 Farnborough 2018 : Lockheed Martin tente de rassurer sur le F-35
16/07 L'industrie aéronautique française inquiète à quelques mois du Brexit
116 Alertes depuis 7 jours, 372 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
IL Y A 1 HEURE
(Farnborough 2018) DAVID NEELEMAN a décidé de lancer sa nouvelle compagnie aux Etats-Unis (MOXY Airways) avec l'A220. Il a ainsi signé un protocole d'accord avec AIRBUS envisageant l'acquisition de 60 A220-300, dont les livraisons débuteront en 2021.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS confirme l'acquisition de deux A330-200 par LEVEL, une annonce qui avait été faite par Willie Walsh à Paris au début du mois. Les appareils seront livrés en 2019.
IL Y A 3 HEURES
(Farnborough 2018) AIRBUS veut atteindre les 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans les services dédiés aux avions commerciaux au cours de la prochaine décennie. Le constructeur européen prévoit un marché mondial de 4,6 billions de dollars US pour les services sur la période 2018 à 2037.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Airbus-Boeing, un duopole intouchable comme jamais
Primera Air : « Nous allons très prochainement annoncer de nouvelles routes depuis Paris »
 
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus