Alliances   |   Compagnies régulières   |   Cargo   |   Régionales   |   Low Cost   |   Charter   |   Aviation d'affaires   |   Inflight   |   Aéroports   |   Leasing   |   Sécurité
Actualité aéronautique Les pilotes du SNPL Air France donnent leur feu vert au lancement de Boost
Transport aérien

Compagnies aériennes régulières

Les pilotes du SNPL Air France donnent leur feu vert au lancement de Boost

Emilie Drab
17/07/2017 | 535 mots
Les pilotes du SNPL Air France donnent leur feu vert au lancement de Boost
© Air France-KLM
De longs mois de conflit arrivent à leur terme. Les pilotes du SNPL ont en effet approuvé le projet d'accord présenté par la direction d'Air France-KLM et âprement négocié par les syndicats de pilotes pour la mise en oeuvre du plan Trust Together le 17 juillet. La victoire du oui est écrasante, avec 78,2% des suffrages et une participation de 83%. Le SNPL devrait donc signer l'accord dans les prochaines heures.

Ses termes essentiels concernaient les conditions de travail et de rémunération des pilotes, ainsi que le projet Boost de compagnie à coûts réduits destinée à lutter contre la concurrence des low-cost sur moyen-courrier et des compagnies du Golfe sur long-courrier.

Les négociations avaient été longues et difficiles depuis le mois de novembre dernier et le SNPL, fermement opposé à l'accord proposé par la direction, avait remis la décision entre les mains des pilotes. Ce faisant, il a tenté un dernier coup en ajoutant une troisième option au vote : son propre texte. La direction d'Air France-KLM avait déjà indiqué qu'elle n'approuverait pas cet accord, dut-il être choisi, et que Boost serait lancé quoiqu'il arrive, sur d'autres bases s'il le fallait.

La question est désormais réglée et la direction soulagée, comme le laisse entendre Jean-Marc Janaillac, le PDG du groupe, qui « salue l'esprit de responsabilité dont ont fait preuve les pilotes d'Air France ».

L'accord va donc permettre le lancement des activités de Boost au début de la saison hiver IATA (octobre 2017) sur le moyen-courrier et l'été prochain sur le long-courrier, comme prévu. La compagnie, dont le nom définitif n'a pas encore été révélé, devrait à terme exploiter dix-huit appareils de la famille A320 et dix A350. Sa mission sera de reprendre des lignes actuellement déficitaires ou abandonnées par Air France. Les liaisons seront réalisées par des pilotes d'Air France volontaires, avec des conditions de travail et de rémunération Air France.

L'accord portait également sur les efforts de productivité demandés aux pilotes, qui devraient permettre des économies de 40 millions d'euros par an, notamment grâce à la perte d'un jour de repos mensuel sur moyen-courrier. Il consent également à un rééquilibrage de l'activité entre Air France et KLM, avec un plan permettant à Air France de rattraper les parts d'activité perdues sur le long-courrier au profit de KLM d'ici 2026, avec des pénalités financières s'il n'était pas respecté. Ce plan est défini jusqu'en 2022.

Le vote des pilotes intervient quelques jours après l'approbation par les syndicats UNAC et UNSA PNC du nouvel accord collectif du personnel de cabine pour 2017-2022 et de l'accord de garanties dans le cadre de Boost. Il prévoit notamment l'embauche de 500 PNC en CDI sur cinq ans, indépendamment des recrutements qui seront effectués dans le cadre de Boost. La nouvelle compagnie doit en effet recourir à des PNC externes, employés à un coût inférieur à celui d'Air France. L'accord PNC comprend également des mesures de productivité, notamment dans la construction des plannings (avec l'objectif de limiter les frais d'hébergement et de restauration).
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Air France annule ses vols de mardi pour la Guadeloupe

Ça bouge dans le transport aérien français

Grève de pilotes d'Air France dès samedi, sans impact selon la direction

Air France-KLM : Les actionnaires approuvent l'entrée de Delta Air Lines et de China Eastern au capital

Départs de pilotes Hop! vers Air France : le SNPL juge la situation bloquée

Air France étend sa zone de non-survol de la Corée du Nord

Air France: préavis de grève du 9 au 12 septembre (2e syndicat de pilotes)

Performance solide pour Air France-KLM au premier semestre

A lire dans la même rubrique
Corsair met en service sa classe affaires
Hans Rudolf Wöhrl propose 500 millions d'euros pour Air Berlin
Qantas reconfigure ses A380 pour augmenter son offre premium
 
EasyJet propose des correspondances à Gatwick avec WestJet et Norwegian et envisage un produit similaire à Paris
Southwest Airlines reçoit son 1er Boeing 737 MAX
El Al tient enfin son premier Dreamliner
22/09 Une sonde de la Nasa catapultée vers un astéroïde par la gravitation terrestre
22/09 Ouragans : reprise samedi des vols commerciaux vers l'île de Saint-Martin (préfecture)
22/09 Les Tigre allemands retournent dans les airs
22/09 Bpifrance et le GIFAS veulent renforcer la base industrielle française avec Ambition PME-EPI
22/09 Turkish Airlines s'engage pour 40 Boeing 787-9
22/09 L'armée de l'air fête le centenaire de ses As
RESPONSABLE DE PROJETS MAINTENANCE H/F
ASSISTANT (E) BUREAU TECHNIQUE (H/F)
INGENIEUR ASSURANCE QUALITE MAINTENANCE AVION (H/F)
ASSITANT(E) AGENT D'OPÉRATIONS AÉRIENNES BILINGUE (H/F)
CALCUL TUYAUTERIE (H/F)
RESPONSABLE ACHATS LOGISTIQUE (H/F)
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus