À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Passion Pari réussi pour le Meeting de France

Pari réussi pour le Meeting de France

Marie Christophe à Dijon
12 JUIL. 2017 | 992 mots
Pari réussi pour le Meeting de France
Toutes photos © Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Ouvrir exceptionnellement l'aéroport de Dijon-Bourgogne (ex-base aérienne 102 de Dijon-Longvic) au grand public pour y organiser un meeting. Tel était le pari des organisateurs qui attendaient plus de 40 000 personnes ce week-end.

On ne rappelle peut-être jamais assez l'énergie que demande l'organisation d'un meeting aérien, mais il a fallu une fois encore redoubler de volonté pour que l'événement puisse avoir lieu en bonne et due forme. Soutenu par le Grand-Dijon et ses communautés ainsi que le Dijon Développement, le Meeting de France avait un ambitieux projet. Accueillir plusieurs dizaines de milliers de personnes sur l'ex-base 102 demandait en effet une organisation particulièrement conséquente, qui plus est quand un orage vient s'en mêler. Rebecca Grisot, membre de BFC Parachutisme basé sur place, raconte : « la veille, tout le monde courait pour essayer de mettre les avions à l'abri et protéger le matériel. Les stands des exposants étaient détruits les uns après les autres, on voyait tout s'envoler. Même les invités nous ont donné un coup de main, toute l'équipe Rafale est notamment venue pour nous aider. A ce moment, il était difficile de croire que le show pourrait avoir lieu ... »

Et pourtant. Les organisateurs de BleuCiel AirShow maintiennent l'événement et redoublent d'énergie. Avec raison. Le dimanche, le spectacle a bel et bien lieu, avec une météo clémente et un programme quasi-complet.


Le Meeting de France avait un double objectif : il proposait à la fois un spectacle aérien riche et varié, mais il accueillait également la dernière manche de la Voltige Freestyle Cup FFA. Certains invités étaient donc doublement impliqués, à l'instar de Mika Brageot, tout juste revenu de Budapest où il concourrait pour la Red Bull Air Race. « J'avais les deux casquettes aujourd'hui : je participais à la compétition et aux démonstrations en vol. Niveau Voltige Freestyle Cup, je suis l'homme de bronze ! J'ai été trois fois médaillé de bronze sur chaque manche et médaillé de bronze au classement final. »


Pour la première édition de cette compétition, huit pilotes de voltige de haut niveau (Unlimited) s'étaient en effet affrontés à Niort et aux Sables d'Olonne lors des deux manches précédentes, avant d'accéder à la finale ce week-end à Dijon. Jugés sur l'originalité, la technicité et l'harmonie de leurs démonstrations, les pilotes ont pris également beaucoup de plaisir à présenter leur activité au grand public. « On vole pour vous, vous êtes notre point de repère, on vous voit très bien d'en haut. Nous sommes très heureux d'être ici », souligne l'ambassadeur de Breitling. A la veille de leur dernier stage pour préparer les championnats du monde en Afrique du Sud, les Extra de l'EVAA s'en sont également donné à coeur joie. Accumulant le plus grand nombre de points, Olivier Masurel remporte quant à lui le titre de champion 2017, sous les yeux des 45 000 spectateurs rassemblés.

Côté spectacle aérien, les autres ambassadeurs Breitling étaient présents et notamment la très attendue Breitling Jet Team, le Bücker BU-131 ainsi que les Wingwalkeuses et leurs deux Boeing Super Stearman. Le show atteindra son apogée avec le passage inédit de la Patrouille de France et de la Breitling Jet Team, qui ne feront qu'un dans le ciel bourguignon.


Le planeur Pilatus B4 aux couleurs de BleuCiel AirShow piloté par Denis Hartmann, a quant à lui suspendu le temps pendant les quelques minutes de sa romantique évolution.

Cotés chasseurs, le F-16 Solo Display Belge ainsi que le Rafale Solo Display ont su faire vibrer les spectateurs, toujours admiratifs et ravis de pouvoir échanger avec les pilotes après leurs passages. La Gazelle de l'ALAT et le NH90 de la Marine ont survolé quant à eux la foule au plus proche, pour démontrer si besoin, leur respective maniabilité.

Un Meeting de France ne serait rien sans ses emblèmes. Une démonstration toujours aussi spectaculaire des Alphajets de La Patrouille, une Marseillaise magnifiquement interprétée a cappella et un drapeau suspendu par la Gendarmerie sous son Ecureuil, autant de moments forts qui auront ponctué l'événement. Le leader de la Patrouille de France, le Commandant Christophe Dubois, très touché, souligne : « c'est non sans émotion que nous revenons sur la base. Nous avons été fiers d'effectuer notre démonstration au Meeting de France avec tous ces symboles tricolores. C'est aussi l'occasion de préciser qu'au sein de la Patrouille, il n'y a pas que les pilotes. Nous sommes une équipe de 40 personnes qui sommes là pour démontrer le savoir-faire de l'armée de l'air, c'est notre ambition. » Le public répondra en entonnant le fameux ban bourguignon avant d'ovationner la Patrouille et d'attendre patiemment un autographe de ses ambassadeurs.


Le Meeting se termine, mais l'équipe organisatrice prête encore main forte aux spectateurs pour dégager les voitures enlisées dans un sol toujours très marqué par les pluies diluviennes de la veille. Soulagé, Laurent Cahuzat affirme : « au final, le spectacle a réussi à passer entre les gouttes. Nous l'avons fait. C'est une grande satisfaction. »

Le lendemain, les départs matinaux des invités ne se font pas sans le traditionnel salut à la base, déjà bien active. Patrouille de Rafale, Alphajet Solo Display, F-16 Belge, PAF ... tous viendront battre des ailes au-dessus de l'aéroport de Dijon-Bourgogne, comme un adieu, ou peut-être seulement un au-revoir.

Sur le même thème
Les derniers articles Passion
11 DEC. 2020
Noël approche ! Voici quelques idées pour gâter vos proches passionnés d'aviation
La période des fêtes approche et si les célébrations du nouvel an sont annulées, Noël, lui, est maintenu - dans le respect des règles sanitaires bien sûr. Il ...
21 OCT. 2020
Entretien avec Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique (FFA). La taxation de l'AVGAS 100LL, proposition de la Convention citoyenne pour le climat ...
20 OCT. 2020
L'Aéro-Club de France dévoile les lauréats du Grand prix du patrimoine
Malgré la situation actuelle, l'Aéro-Club de France a réussi à maintenir son traditionnel Grand prix du patrimoine, qui récompense les actions de préservation et de restauration du patrimoine ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Pour sa 3e édition, Air Legend célèbre les batailles de France et d'Angleterre avec des avions d'exception Meeting de Paris-Villaroche Air Legend édition 2019 : de la magie transsonique avec le F-86 E Sabre et Frédéric Akary
WAC 2019 : Aude Lemordant et Louis Vanel sur la première marche du podium et la France sacrée championne du monde de voltige aérienne par équipe Elles bougent : La passion à portée d'Elles
Dans les coulisses du Rafale Solo Display Le Fana de l'Aviation revient sur les 50 ans d'Airbus dans son dernier hors-série
Une vente aux enchères exceptionnelle pour célébrer le premier vol du Concorde Joyeux anniversaire F-WTSS : Les rendez-vous incontournables des 1er, 2 et 3 mars
IL Y A 10 HEURES
Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020
IL Y A 16 HEURES
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
IL Y A 17 HEURES
Taxis volants : une trentaine d'acteurs pour développer une filière française
IL Y A 18 HEURES
Le fondateur des compagnies Orient Thai et One-Two-Go est décédé
IL Y A 18 HEURES
L'aéroport de Francfort Main est revenu au niveau de 1984
L'activité civile de Dassault Aviation décroche
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Airbus aura finalement réussi à livrer un total de 566 avions commerciaux en 2020
Easyjet repousse ses livraisons d'Airbus A320neo de plusieurs années
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT