À la Une  |  ALERTAVIA  |  Le Podcast  |  Industrie  |  Transport aérien  |  MRO & Support  |  Interiors & PaxExp  |  Aviation & Environnement  |  Passion  |  Agenda  |  EN
 
Actualité aéronautique Passion BA-113 de Saint-Dizier : meeting pluvieux, meeting heureux

BA-113 de Saint-Dizier : meeting pluvieux, meeting heureux

Marie Christophe à Saint-Dizier
04 JUIL. 2017 | 907 mots
BA-113 de Saint-Dizier : meeting pluvieux, meeting heureux
© Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Organisé dans le cadre du centenaire de la Première Guerre Mondiale, le meeting de l'air s'est déroulé samedi et dimanche sur la base aérienne de Saint-Dizier, doublement choisie pour sa fonction de base arrière lors de la bataille de Verdun et pour son célèbre parrain, le commandant Antoine de Saint-Exupéry.

Ce week-end la BA-113 ressemblait quelque peu à un village peuplé d'irréductibles qui résiste encore et toujours à l'envahisseur : la pluie. Le samedi, les hangars étaient ainsi devenus des refuges, les parasols des parapluies et les présentations en vol des exceptions. Rafale Solo Display, Couteau Delta, Patrouille de France, Super Puma, Eurofighter Typhoon et Alphajet Solo Display ont tenté de faire au mieux pour égayer ce ciel, bien décidé à ne négocier aucune accalmie. Au sol, seuls les quelques palmiers des tentes VIP rappelaient tant bien que mal un certain mois de juillet.

Fort heureusement, le meeting organisé par la FOSA (Fondation des OEuvres Sociales de l'Air) se tenait sur deux jours et le dimanche a accordé un peu de répit aux organisateurs. Le sourire retrouvé, le colonel Sébastien Michel, commandant de la base, s'affaire.

La seconde journée démarre donc sur les chapeaux de roues. Les centaines de mètres de files d'attente ne trompent pas : les spectateurs sont là, bien décidés à admirer le show. « Les enfants attendaient ça avec impatience », souligne une jeune femme accompagnée de ses trois bambins, « il était hors de question de ne pas venir, ça aurait été le drame à la maison ! » Les yeux rivés vers le ciel, la foule admire déjà les présentations en attendant d'accéder au bord de piste. L'imposant dispositif de sécurité mis en place pour l'événement impliquait en effet un peu d'attente. Fouilles au corps, valises, sacs, rien n'est laissé au hasard par les organisateurs, pour que chacun profite au mieux de l'événement. « C'est normal et cela permet à tout le monde de se sentir en sécurité à l'intérieur », précise un spectateur accompagné de son fils.

Côté planning, on enchaîne cette fois-ci les démonstrations en vol. La majorité du plateau prévu peut effectuer son passage, même si les « démos mauvais temps » prévalent.

Les ambassadeurs de l'armée de l'air percent les nuages de leurs ailes tricolores : le Rafale Solo Display à peine rentré du Bourget impressionne toujours autant et surprend la foule avec un « touch & go » inattendu. La Patrouille de France enchaîne ses nombreuses formations dont les croisements iront jusqu'à faire frissonner certains. Quant aux voltigeurs de l'EVAA, ils sont représentés par les capitaines Busque et Orlowski, ravis de pouvoir voler, contrairement à la veille.

L'Alphajet Solo Display n'est pas en reste et le dynamique duo des Couteau Delta, venus de la base voisine de Nancy-Ochey, impressionne par sa démonstration pêchue et remarquable. Au grand dam de ceux qui la composent, seule l'équipe de parachutisme ne peut déployer ses voiles, faute de plafond suffisant.


© Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés

Coté invités, le rutilant Vultee BT-13 « Valiant », homologue du célèbre T6, ne passe pas inaperçu. Le Super Puma vient quant à lui saluer la foule au plus près, qui le lui rend bien.

Les hôtes étrangers étaient également à l'honneur avec notamment le quatuor des Royal Jordanian Falcons ainsi que la patrouille croate Krila Oluje « Wings of storm» qui nous a fait part de son plaisir d'être présente : « nous sommes très heureux de pouvoir évoluer ici. Nous sommes avant tout instructeurs et faisons peu de meetings internationaux, seulement deux cette année, c'est donc un véritable honneur de présenter notre patrouille » affirme le leader, le capitaine Darko Belancic.


Les capitaines Belancic et Barisic de la patrouille croate Krila Oluje encadrent le colonel Martinic © Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés

L'espagnol Eurofighter Typhoon et le F-16 de la Royal Danish Air Force ont régalé chacun à leur façon les fans d'avions de combats, tandis que l'interception d'un TB30 par le Mirage 2000-5F du Groupe de Chasse ½ « Cigognes » aux couleurs de Guynemer, est l'occasion de rappeler les missions d'interventions mais aussi de support d'avions en détresse qui sont les leurs.

Le silence qui suit la démonstration énergique du F/A-18 Hornet Solo suisse vient clôturer le show aérien. Quelques candidats attendent encore avec impatience leur tour pour investir le cockpit des avions du statique, tandis que le ballet des départs de spectateurs se met en place. Enfin, comme un clin d'oeil de remerciement à ceux qui ont affronté ce week-end de grisaille, le soleil apparaît... avant de se recoucher sur une base prête à reprendre ses activités.


© Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés


© Marie Christophe / Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés

Sur le même thème
Les derniers articles Passion
11 DEC. 2020
Noël approche ! Voici quelques idées pour gâter vos proches passionnés d'aviation
La période des fêtes approche et si les célébrations du nouvel an sont annulées, Noël, lui, est maintenu - dans le respect des règles sanitaires bien sûr. Il ...
21 OCT. 2020
Entretien avec Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique
Invité du Podcast de l'Aviation cette semaine, Jean-Luc Charron, président de la Fédération Française Aéronautique (FFA). La taxation de l'AVGAS 100LL, proposition de la Convention citoyenne pour le climat ...
20 OCT. 2020
L'Aéro-Club de France dévoile les lauréats du Grand prix du patrimoine
Malgré la situation actuelle, l'Aéro-Club de France a réussi à maintenir son traditionnel Grand prix du patrimoine, qui récompense les actions de préservation et de restauration du patrimoine ...
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Pour sa 3e édition, Air Legend célèbre les batailles de France et d'Angleterre avec des avions d'exception Meeting de Paris-Villaroche Air Legend édition 2019 : de la magie transsonique avec le F-86 E Sabre et Frédéric Akary
WAC 2019 : Aude Lemordant et Louis Vanel sur la première marche du podium et la France sacrée championne du monde de voltige aérienne par équipe Elles bougent : La passion à portée d'Elles
Dans les coulisses du Rafale Solo Display Le Fana de l'Aviation revient sur les 50 ans d'Airbus dans son dernier hors-série
Une vente aux enchères exceptionnelle pour célébrer le premier vol du Concorde Joyeux anniversaire F-WTSS : Les rendez-vous incontournables des 1er, 2 et 3 mars
IL Y A 11 HEURES
Les aéroports de Paris très sévèrement impactés par la pandémie en 2020
IL Y A 17 HEURES
Volotea va aussi se mettre à l'Airbus A320
IL Y A 18 HEURES
Taxis volants : une trentaine d'acteurs pour développer une filière française
IL Y A 18 HEURES
Le fondateur des compagnies Orient Thai et One-Two-Go est décédé
IL Y A 19 HEURES
L'aéroport de Francfort Main est revenu au niveau de 1984
L'activité civile de Dassault Aviation décroche
Pourquoi AKKA se renforce dans le maintien de la navigabilité des avions les plus récents
Les articles les plus lus
La police du ciel Suisse bientôt opérationnelle 24 heures sur 24
Une nouvelle année en perspectives pour l'aéronautique civile
L'équipage du Boeing 737-500 de Sriwijaya Air n'a pas émis de signal de détresse
Airbus aura finalement réussi à livrer un total de 566 avions commerciaux en 2020
Easyjet repousse ses livraisons d'Airbus A320neo de plusieurs années
Espace partenaires
Les nouveaux défis liés au stockage et au démantèlement d'avions commerciaux
Contribution de Carolina Göthberg, Associée fondateur de KAIRN Strategy Consulting
 
Cybersécurité : l'industrie aéronautique est particulièrement vulnérable par ces temps de crise
Par David Luponis, Associé Cybersécurité Mazars
 
Quelques réflexions sur le Big (Bang) Data dans le secteur aéronautique au regard du droit
Contribution de Jean-Jacques LE PEN, Associé fondateur du Cabinet LPLG AVOCATS
 
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2021 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT