Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Passion Le TWA Hotel de l'aéroport JFK veut capitaliser sur une marque de légende

Le TWA Hotel de l'aéroport JFK veut capitaliser sur une marque de légende



23 MAI 2017 | AFP

Le TWA Hotel, premier établissement hôtelier situé à l'intérieur même de l'aéroport John F. Kennedy et qui doit ouvrir ses portes début 2019, joue sur la nostalgie d'une marque forte, celle d'une compagnie aérienne aujourd'hui disparue.

Bâtiment classé, le TWA Flight Center fut, durant près de 40 ans, le terminal de la compagnie à Kennedy, avant de fermer ses portes après le dépôt de bilan, puis le rachat de TWA par American Airlines, en 2001.

Il se distingue par son architecture avant-gardiste, imaginée par le Finlandais Eero Saarinen, qui s'inspira des ailes d'un oiseau pour créer ce bâtiment tout en courbes, inauguré en 1962.

Le promoteur MCR Development, qui était notamment en compétition avec Donald Trump pour l'attribution du projet et d'un bail de 75 ans, restaure actuellement le terminal dans le respect de son apparence initiale.

Le mobilier conçu par de grands noms du design comme Charles Eames est reconditionné, les salons emblématiques, l'"Ambassador's Lounge", le "Paris Café" ou le "London Bar", remis en état, tout sera fait pour respecter l'esprit originel, assure à l'AFP Kaunteya Chitnis, directeur des acquisitions et du développement au sein de MCR.

Le promoteur a aussi tenu à remettre en état le tableau d'affichage des arrivées et départs, animé par un système mécanique et non électronique, au bruit caractéristique.

MCR collabore avec des associations d'anciens employés de TWA, explique M. Chitnis, pour coller au plus près de l'ancienne atmosphère du lieu.

Le projet prévoit même, pour les salariés de l'hôtel, la conception de tenues inspirées de celles du personnel de la TWA dans les années 1960, ainsi que d'anciennes affiches de promotion de la compagnie dans les chambres.

L'hôtel s'étendra des deux côtés de l'ancien terminal, en arc de cercle, et comprendra 505 chambres. Sont également prévus des points de vente de nourriture, deux salles de réception, une piscine sur le toit et une terrasse panoramique avec vue directe sur les pistes.

Le coût du projet est évalué à 265 millions de dollars, selon MCR, entièrement financé par des fonds privés.

L'ancien TWA Flight Center communiquera directement, via deux tunnels, avec le terminal 5 de l'aéroport JFK, qui le sépare désormais des pistes et a été construit en 2008 par la compagnie JetBlue, partenaire du projet.

Dernier élément vintage, un appareil Lockheed Constellation, construit au début des années 1940, sera placé à l'extérieur du bâtiment et converti en lounge.

Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Embraer continue d'afficher un carnet de commandes record et des livraisons en hausse Le groupe Saudia confirme ses engagements pour jusqu'à 100 Lilium Jets
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg Airbus estime que le secteur aura besoin de 42 430 nouveaux appareils d'ici 2043
Boeing débute les vols de certification du 777-9 Le groupe Lufthansa révise drastiquement à la baisse ses prévisions
Des GlobalEye pour remplacer les avions de détection E-3F AWACS français ? La Compagnie fête ses dix ans et attend de pouvoir se développer
Aircalin s'attend à des mois difficiles et prend des mesures de sauvegarde L'aéroport de Bordeaux présente son futur visage
IL Y A 2 HEURES
Farnborough 2024 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'A321XLR, le nouveau long-courrier d'Airbus
IL Y A 3 HEURES
Farnborough 2024 : Pratt & Whitney Canada et Collins Aerospace montent à bord du démonstrateur PioneerLab d'Airbus
19 JUIL. 2024
L'Airbus A321XLR décroche sa certification EASA
19 JUIL. 2024
Les ouvriers de Boeing valident massivement le principe d'une grève
19 JUIL. 2024
Air France baptise son dernier Airbus A350 Paris
Farnborough 2024 : le salon aéronautique des paradoxes
« Les e-commerçants deviennent les faiseurs de marché », Damien Mazaudier, DG de CMA CGM Air Cargo
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Quand l'absence de perspective pour l'aéroport de Roissy CDG commence à faire grincer des dents
Airbus enregistre une commande pour 36 A321neo et un A350 d'un client anonyme
Sabena technics remporte un gros contrat de la part d'Airbus DS pour la flotte française d'A330 MRTT
Embraer a-t-il encore une réelle carte à jouer face au duopole Airbus/Boeing ?
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT