Actualité aéronautique Un Mirage IV A roule vers le Royaume-Uni
Passion

Histoire

Un Mirage IV A roule vers le Royaume-Uni

Helen Chachaty
27/03/2017 | 375 mots
Un Mirage IV A roule vers le Royaume-Uni
© Yorkshire Air Museum
Le Mirage IV A 45/BR quitte ce 27 mars l'Élément air rattaché (EAR) 279 de Châteaudun, pour être transféré au Yorkshire Air Museum d'Elvington, au Royaume-Uni. Le convoyage, assuré par transport routier et maritime, a notamment été rendu possible par des dons d'entreprises françaises (Albatrans, Techman Head, Nyco), canadienne (Trivest Developments), américaine (Goltens) et britannique (The Sheperd Trust). Le bombardier nucléaire stratégique, qui est attendu le 30 mars en Grande-Bretagne, a été cédé par la France au Royaume-Uni au terme de onze années de négociations. C'est la première fois que la France cède un de ses bombardiers à un musée d'une nation étrangère, une initiative suggérée à l'origine par un vétéran français.

Le musée d'Elvington n'a pas été choisi au hasard. Il abrite le mémorial européen des Forces aériennes alliées, mais surtout, le site a servi de base à deux groupes de bombardement de l'armée de l'air entre juin 1944 et octobre 1945, le 346 Squadron (II/23 « Guyenne ») et le 347 Squadron (I/15 « Tunisie »), qui ont notamment fait voler des quadrimoteurs Handley Page Halifax, avant d'être rapatriés à Bordeaux. Arrivés fin 1943 d'Alger pour être formés par le Bomber command de la RAF, les aviateurs français - jusqu'à 2 300 - ont à leur actif 2 834 sorties aériennes et le largage de 8 621 tonnes de bombes au cours de leur détachement britannique. Intégrées à la 21ème escadre de bombardement, les deux unités ont transmis leurs traditions à la 4ème escadre de chasse (ETR 2/92 « Aquitaine » et 1/91 « Gascogne », aujourd'hui basées à St Dizier).

Quant au Mirage IV A 45/BR, il a effectué son vol inaugural le 6 mai 1966, avec Elie Buge aux commandes, premier sous-officier à avoir franchi le mur du son. L'armée de l'air réceptionne l'avion en juin de la même année. Il se posera définitivement à Châteaudun le 11 septembre 1991, après avoir effectué 6 309 heures de vol. Il par la suite été exposé à la Cité des sciences de la Villette entre 1995 et 2009, avant de retourner sur l'EAR 279.


Photo © NYCO - Mirage2Elvington
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
A lire dans la même rubrique
La Cité de l'Espace a 20 ans
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation
 
La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
22/09 Une sonde de la Nasa catapultée vers un astéroïde par la gravitation terrestre
22/09 Ouragans : reprise samedi des vols commerciaux vers l'île de Saint-Martin (préfecture)
22/09 Les Tigre allemands retournent dans les airs
22/09 Bpifrance et le GIFAS veulent renforcer la base industrielle française avec Ambition PME-EPI
22/09 Turkish Airlines s'engage pour 40 Boeing 787-9
22/09 L'armée de l'air fête le centenaire de ses As
RESPONSABLE DE PROJETS MAINTENANCE H/F
ASSISTANT (E) BUREAU TECHNIQUE (H/F)
INGENIEUR ASSURANCE QUALITE MAINTENANCE AVION (H/F)
ASSITANT(E) AGENT D'OPÉRATIONS AÉRIENNES BILINGUE (H/F)
CALCUL TUYAUTERIE (H/F)
RESPONSABLE ACHATS LOGISTIQUE (H/F)
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus