Actualité aéronautique Transport aérien Portefeuille, passeport et téléphone mobile
L'édito

Portefeuille, passeport et téléphone mobile

Romain Guillot
Publié 13/12/2016 | 409 mots
Portefeuille, passeport et téléphone mobile
© DR
Au grand dam de la communauté aéronautique, il est désormais devenu habituel de constater que les passagers amenés à évacuer d'urgence un avion commercial se munissent inlassablement de l'ensemble de leurs effets personnels, en contradiction totale avec les consignes de sécurité ordonnées par l'équipage.

Mais comme l'expliquait Jonathan Casper, en charge du dossier « Cabin Safety » à l'IATA lors du dernier Global Media Day à Genève, cette habitude est loin d'être vraiment nouvelle. Ce qui par contre est récent, c'est la multiplication des images prises par les passagers une fois sortis de l'avion à l'aide de leur smartphone et qui se précipitent ensuite sur les réseaux sociaux pour partager ce qu'ils viennent de vivre. Ces images sont ainsi venu révéler l'ampleur du phénomène.

Il est par contre aussi vrai que les bagages accueillis en cabine se sont multipliés au cours des deux dernières décennies, aussi bien en nombre qu'en volume, une tendance accompagnée par l'accroissement de la capacité des coffres à bagages sur les différents programmes des avionneurs, voire lors d'opérations de retrofit des cabines quelques années plus tard. L'arrivée des « ancillaries », alimentée par l'essor des compagnies low-cost, a sans doute également contribué à l'augmentation du nombre d'effets personnels accompagnants les passagers en cabine.

Certains transporteurs ont bien envisagé des systèmes de verrouillage des coffres à bagages en vol, mais pour l'association mondiale des compagnies aériennes, ce système venait évidemment introduire d'autres risques à bord.

Bien qu'ultra-prévisible et malgré les consignes des équipages, rien n'y fait. Le personnel de cabine reste, devant chaque porte, confronté au dilemme de savoir s'il doit jeter les bagages hors de l'avion, les jeter en cabine ou laisser le passager quitter l'avion avec, avec les risques inhérents de blessures et de ralentissement de l'évacuation.

Il est inutile de rappeler ici que le délai d'une évacuation d'urgence est primordial pour la survie des occupants. L'accident du 737-200 de British Airtours en 1985 reste un exemple souvent cité lors de la formation des équipages à travers le monde.

Une des solutions pourrait être de simplement garder sur soi son portefeuille, son passeport et son téléphone mobile, trois objets qui, selon l'IATA, sont particulièrement utiles lors d'une très improbable évacuation d'urgence. C'est ainsi prendre une habitude qui pourra, peut-être un jour, vous sauver la vie.
Les articles dans la même thématique
Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
C'en est bel et bien fini de la torpeur de l'été et les esprits sont plus qu'alertes chez Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais a réuni ... Lire la suite
Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti Le fret aérien poursuit une croissance au ralenti
Avec une croissance chiffrée à 4,7% pour le premier semestre 2018 (en tonnes-kilomètres de marchandise - FTK), le secteur du fret aérien affiche une croissance ... Lire la suite
Sichuan Airlines reçoit son premier A350 Sichuan Airlines reçoit son premier A350
Coup double pour Airbus, qui a effectué le 8 août deux premières livraisons d'A350-900 : l'un pour Air China, l'autre pour Sichuan Airlines - acquis ... Lire la suite
Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900 Photo : Air China réceptionne son premier Airbus A350-900
Airbus a livré le premier des dix A350-900 destinés à Air China. Avec une capacité de 312 places, MSN 167 dispose d'une configuration tri-classe, avec ... Lire la suite
Bombardier valide le Q400 de 90 places Bombardier valide le Q400 de 90 places
Dans la grande compétition que se livre ATR et Bombardier sur le marché des turbopropulseurs, le seuil des 90 sièges est longtemps apparu comme le ... Lire la suite
Dans la rubrique Transport aérien, la Rédaction vous recommande
Ryanair réduit la voilure à Dublin Tony Fernandes détaille ses projets pour AirAsia X et ses nouveaux Airbus A330neo
Farnborough 2018 : Alliance inédite dans le régional LEVEL décolle d'Orly et commande deux nouveaux Airbus A330-200
L'aéroport de Nice lance deux nouveaux projets pour étendre ses capacités à 18 millions de passagers par an LEVEL devient aussi une compagnie moyen-courrier
17/08 L'Airbus A330-200P2F entre à son tour en service
17/08 Le 737 de Xiamen Airlines est très endommagé après sa sortie de piste à Manille et provoque des annulations de vols
17/08 L'Allemagne se met aux drones embarqués
16/08 Air France-KLM officialise la nomination de Benjamin Smith à sa tête
16/08 Bruno Lemaire estime que Benjamin Smith a un excellent profil pour Air France-KLM, vote du CA ce soir
16/08 Trump signe le budget 2019 du Pentagone et défend sa Force de l'espace
24 Alertes depuis 7 jours, 168 depuis 1 mois

Alertavia, édité par le Journal de l'Aviation,
est déjà l'une des principales sources
d'actualité aéronautique
en langue française
IL Y A 19 HEURES
Le Tu-22M3M a effectué son roll-out le 16 août. La version modernisée du bombardier de TUPOLEV comprend notamment une nouvelle avionique - très proche de celle du Tu-160M2. Selon l'agence de presse TASS, le vol inaugural est attendu avant la fin de l'année.
17 AOUT 2018
Le gouvernement du Tchad a annoncé le lancement d'une nouvelle compagnie nationale, CHADIAN AIRLINES. Elle devrait débuter ses opérations dès le mois d'octobre, avec le soutien d'ETHIOPIAN AIRLINES, qui en détient 49%.
17 AOUT 2018
L'Allemagne va se doter de drones hélicoptères embarqués. L'office fédéral pour l'acquisition d'armement a signé un accord pour l'acquisition d'un système de drone embarqué Skeldar V-200. Les deux vecteurs seront livrés fin 2019 et embarqués sur les corvettes type K130.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

Farnborough 2018 : un salon aux deux visages
Farnborough 2018 : Entretien exclusif avec David Dufrenois, Directeur des ventes de l'Airbus A220
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus