Actualité aéronautique Passion Orlowski : Le travail de l'hiver paye

Orlowski : Le travail de l'hiver paye

Propos recueillis par Igor Biétry
Publié 02/07/2016 | 567 mots
Orlowski : Le travail de l'hiver paye
© Le Journal de l'Aviation
A peine remis de son titre de Champion de France et juste avant le briefing pour l'épreuve du libre intégral qui attendait une éclaircie, Alexandre Orlowski revient sur les conditions de la compétition qui se tenait cette semaine à Dijon-Darois.

La gestion de la compétition a visiblement été différente cette année pour vous ?

En fait je me suis appuyé sur l'expérience de l'an passé. J'étais arrivé à Epernay très stressé et je n'avais pas su gérer les longues attentes. Cette année, fort du travail de cet hiver notamment en termes de préparation mentale, j'ai abordé les choses de façon totalement différente. J'étais beaucoup plus détendu. Les conditions météos n'étaient pas optimum et là aussi il y avait de longues attentes qui n'ont pas été appréhendées de la même façon cette fois-ci.

La première épreuve, le « connu-libre », c'est Mikael Brageot qui est devant. Comment avez vous vécu cette première épreuve et ce résultat ?

Là aussi, les choses ont évolué dans la perception du classement. Les enseignements que j'ai tirés de ma préparation m'ont servi. En fait, le secret c'est de considérer que le classement n'est que celui de la fin de la compétition. Les intermédiaires sont plus des sources de stress supplémentaires qu'autre chose. J'ai bien déroulé mon « connu-libre » et même si j'avais tiré le numéro 2, je considère que des détails doivent être améliorés pour être meilleur la prochaine fois.

Ce n'est pas une surprise car le niveau est très élevé au Championnat de France.

C'est clair que la concurrence est particulièrement rude et que pour moi ce titre de Champion de France a autant de valeur que le titre mondial de l'été dernier.

Revenons aux nouvelles règles de la compétition, qu'en pensez-vous ?

Les nouvelles règles rendent la compétition plus aléatoire, il faut être très concentré. Moi, j'aimais le « libre » qui me réussissait plutôt bien, mais je m'adapte aux règles. Dans ce contexte, c'est plus ouvert, mais ne dit-on pas qu'à vaincre sans péril on triomphe sans gloire !

Quels sont les autres enseignements de cette compétition dijonnaise ?

Il y a une chose qui est assez intéressante et notamment pour le Championnat d'Europe en République tchèque, c'est l'altitude de Darois (environ 1 500 pieds) qui procure une assez faible densité. Ça volait pas super ! Il se pourrait que nous ayons ce type de conditions au mois d'août, donc c'est très positif comme expérience. C'est aussi pour ça que j'étais très preneur d'un stage d'entrainement à Epernay (du 14 au 22 août prochain) où là, c'est le box qui ressemble à ce que nous devrions rencontrer à Moravska-Trebova. Un box qui nous a tous posé des problèmes l'an passé.

Quel est votre programme avant cette compétition ?

Je pars voler au meeting de Valence dimanche puis le week-end prochain nous serons au Versoud. Sinon, j'ai la très grande chance de voler pour le défilé sur les Champs-Elysées le 14 juillet en compagnie de deux Alphajet. Je serai à bord du biplace avec un journaliste de TF1.
Les articles dans la même thématique
Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française

Le Mirage 2000N, trente ans d'opérations au service de la dissuasion nucléaire française


Le Mirage 2000N, « un avion assez classique, avec un missile novateur qui a su traverser les âges », selon un spécialiste de l'aviation militaire, ... Lire la suite
05 JUIN 2018 Meetings aériens
Lorient se prépare au Naval Air Show

Lorient se prépare au Naval Air Show


Alors que la flottille 4F, qui vole sur E-2C Hawkeye fêtera son centenaire le 9 juin, la base aéronavale de Lann-Bihoué ouvrira ses portes le ... Lire la suite
15 MAI 2018 Meetings aériens
Dernière ligne droite pour le meeting de la Ferté-Alais

Dernière ligne droite pour le meeting de la Ferté-Alais


J-4 avant le traditionnel meeting de la Ferté Alais. La 46ème édition du temps des hélices se tiendra les 19 et 20 mai prochain sur ... Lire la suite
15 MAI 2018 Meetings aériens
Une première pour les ambassadeurs de l'armée de l'air

Une première pour les ambassadeurs de l'armée de l'air


La tradition de la « Première » de la Patrouille de France s'est enrichie cette année, avec la participation de l'ensemble des ambassadeurs de l'armée ... Lire la suite
17 AVR. 2018 Passion

La « première » de la PAF se transforme en « première » des ambassadeurs de l'armée de l'air


La première représentation de la Patrouille de France, qui se tiendra le 9 mai prochain sur la BA 701 de Salon de Provence, pourrait prendre cette année une dimension plus « politique » que les ... Lire la suite
Dans la rubrique Passion, la Rédaction vous recommande
La Cité de l'Espace a 20 ans La Ferté-Alais 2017 : petits vols pour l'Homme, grand envol pour l'Humanité
Mikaël Brageot et Mélanie Astles livrent leurs impressions sur le début de la Red Bull Air Race Le Journal de l'Aviation a fait son shopping de Noël
Nicolas Ivanoff fait voltiger le Journal de l'Aviation Championnat d'Europe de Voltige Unlimited : la France de nouveau titrée
22/06 Aegean Airlines mise sur l'Airbus A320neo pour poursuivre sa croissance
22/06 Rencontre au sommet entre Airbus et Boeing
22/06 Nouveau PDG d'Air France-KLM : le comité de nomination poursuit ses travaux (Bercy)
22/06 Sans accord sur le Brexit, Airbus menace de quitter le Royaume-Uni
22/06 Livraison controversée du premier F-35 à la Turquie
22/06 Avec l'A330neo de TAP Air Portugal, Airbus introduit la nouvelle cabine Airspace
78 Alertes depuis 7 jours, 388 depuis 1 mois

Alertavia, déjà l'une des principales sources d'actualité aéronautique en langue française
22 JUIN 2018
Le Groupe DUQUEINE, spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces et sous-ensembles aéronautiques en matériaux composites annonce une réorganisation de son actionnariat et une augmentation de capital de 8 millions d'euros. Ces deux opérations sont valorisées à un montant supérieur à 35 millions d'euros. IDIA Capital Investissement, Crédit Agricole Régions Investissement et ACE Management (Aerofund III) s'associent ainsi à Gilles DUQUEINE, dirigeant fondateur, qui reste actionnaire majoritaire.
22 JUIN 2018
L'IATA s'est montré inquiète vis-à-vis du processus visant à la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP), souhaitant que cette démarche vise à améliorer le parcours et l'expérience du passager ainsi que l'efficacité des compagnies aériennes, et non pas à récolter un maximum de recettes. L'IATA se réfère notamment à la possibilité que l'accord de privatisation ait une période de validité de 70 ans, « une erreur » selon elle car elle empêcherait toute flexibilité permettant de répondre aux exigences du marché qui ne peuvent être anticipées à si long terme.
22 JUIN 2018
BOMBARDIER renforce son partenariat avec DAIR (Downsview Aerospace Innovation and Research Consortium) dans le but de créer un pôle aéronautique dans la zone de Downsview à Toronto. L'avionneur investira six millions de dollars canadiens sur cinq ans pour financer des activités et de nouveaux centres de recherche et de développement.
ALERTAVIA, la nouvelle plateforme d'information du Journal de l'Aviation à destination des professionnels du secteur aéronautique et spatial.

MoM : Les armes du prochain combat entre Airbus et Boeing s'aiguisent
Derek Zimmerman (Gulfstream) : « Nous travaillons depuis plusieurs années pour l'arrivée de G500 et G600 »
© 2018 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact | Plan du site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus