Industrie aéronautique     Transport aérien     Défense     MRO & Support     Cabine & PaxExp     Décarbonation     L'Aviation Recrute     Passion    
 
 
Actualité aéronautique Passion L'Espace Air Passion en appelle au crowdfunding pour restaurer un Nord 3400

L'Espace Air Passion en appelle au crowdfunding pour restaurer un Nord 3400



L'Espace Air Passion à Angers est présent dans le monde de l'aviation ancienne depuis 35 ans. Spécialisé dans la préservation et la remise en état de vol d'avions légers et de planeurs de collection, ce musée associatif met cette année en lumière la resta
08 JUIN 2016 | Igor Biétry
L'Espace Air Passion en appelle au crowdfunding pour restaurer un Nord 3400
© Espace Air Passion d'Angers
Jusqu'au samedi 18 juin prochain, l'Espace Air Passion d'Angers organise une campagne de crowdfunding qui a pour ambition d'assister financièrement la restauration d'un Nord 3400, le n°78 construit par la SCAN. Les fonds recueillis à cette occasion permettront de réviser l'hélice et d'acheter un kit de pièces détachées, de réviser le moteur et ses accessoires ainsi que les instruments de bord existants en complétant ceux qui manquent, et de remettre à neuf la câblerie des commandes de vol et l'électricité de bord. Soit un budget de 15 000 euros. D'autres tranches de travaux seront programmées ensuite dont l'entoilage et la peinture, la radio de bord et la visite OSAC. Au total, il faudrait 30 000 euros.

Le Nord 3400 Norbarbe a été conçu à la fin des années 1950. Sa mission : l'observation et l'évacuation sanitaire pour le compte de l'armée de l'air, l'ALAT et la gendarmerie. Le premier vol de cet avion à ailes hautes se déroula le 20 janvier 1958. Le pilote d'essai de cet aéronef n'était autre qu'André Turcat. Il a été suivi d'un deuxième exemplaire légèrement différent et de 150 modèles de série.

Le Nord 3400 qui nous intéresse est le n°78, immatriculé F-AZRC. Produit en juin 1960, il a cumulé 1 777 heures de vol jusqu'à son dernier vol avec l'ALAT le 14 septembre 1977, date à laquelle l'appareil passe au musée de l'ALAT de Dax. Le musée de l'air d'Angers a acheté l'avion en décembre 2012. L'objectif de cette restauration vise à remettre en état de vol ce bel avion à moteur Potez.

Comme il est de coutume en crowdfunding, les contreparties sont nombreuses en fonction des montants de participation. Cela va de la simple entrée gratuite au musée, au vol de 30 mn dans un avion de collection d'Espace Air Passion. Evidemment au delà des « contreparties », c'est surtout l'envie de participer à la résurrection d'un avion méconnu de l'aviation française qui doit prévaloir.

https://fr.ulule.com/restauration-dun-avion-nord-3400-de-1960/
Abonnez-vous dès aujourd'hui au Journal de l'Aviation et prenez de l'altitude sur toute l'actualité aéronautique
L'accès à tous les articles payants du Journal de l'Aviation
La Newsletter Quotidienne en exclusivité
L'accès à l'actualité de la rubrique ALERTAVIA et aux outils de veille (agents, alertes...)
 
Une sélection d'articles réservés aux abonnés
Embraer continue d'afficher un carnet de commandes record et des livraisons en hausse Le groupe Saudia confirme ses engagements pour jusqu'à 100 Lilium Jets
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg Airbus estime que le secteur aura besoin de 42 430 nouveaux appareils d'ici 2043
Boeing débute les vols de certification du 777-9 Le groupe Lufthansa révise drastiquement à la baisse ses prévisions
Des GlobalEye pour remplacer les avions de détection E-3F AWACS français ? La Compagnie fête ses dix ans et attend de pouvoir se développer
Aircalin s'attend à des mois difficiles et prend des mesures de sauvegarde L'aéroport de Bordeaux présente son futur visage
IL Y A 2 HEURES
Farnborough 2024 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'A321XLR, le nouveau long-courrier d'Airbus
IL Y A 2 HEURES
Farnborough 2024 : Pratt & Whitney Canada et Collins Aerospace montent à bord du démonstrateur PioneerLab d'Airbus
19 JUIL. 2024
L'Airbus A321XLR décroche sa certification EASA
19 JUIL. 2024
Les ouvriers de Boeing valident massivement le principe d'une grève
19 JUIL. 2024
Air France baptise son dernier Airbus A350 Paris
Farnborough 2024 : le salon aéronautique des paradoxes
« Les e-commerçants deviennent les faiseurs de marché », Damien Mazaudier, DG de CMA CGM Air Cargo
« Notre priorité se situe au niveau des techniciens », Nicolas Godé, directeur du centre MRO Avionique de Collins Aerospace à Blagnac
Les articles les plus lus
Quand l'absence de perspective pour l'aéroport de Roissy CDG commence à faire grincer des dents
Airbus enregistre une commande pour 36 A321neo et un A350 d'un client anonyme
Sabena technics remporte un gros contrat de la part d'Airbus DS pour la flotte française d'A330 MRTT
Embraer a-t-il encore une réelle carte à jouer face au duopole Airbus/Boeing ?
Airbus inaugure sa dernière ligne d'assemblage structurel pour l'A321XLR à Hambourg
S'inscrire aux newsletters gratuites du Journal de l'Aviation

 Recevoir des E-mailings de nos partenaires


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos lettres d'information par courrier électronique. Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer nos lettres d'information. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans les newsletters.
Notre actualité | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionnel | Mentions légales | Confidentialité | CGV | Contact | Plan du site

© 2024 Le Journal de l'Aviation - Groupe AEROCONTACT