MRO : Vallair monte en puissance sur les Airbus gros-porteurs à Châteauroux

Romain Guillot
le 19/10/2022 ,
La nouvelle « cathédrale » de l'aéroport Marcel Dassault se remplit. Vallair vient de mettre en place une deuxième ligne de maintenance lourde pour avions gros-porteurs dans ses nouvelles installations de Châteauroux, alors que s'achève une première grande visite de contrôle de douze ans sur un Airbus A330-200 pour un loueur majeur.

La société de maintenance avait officiellement inauguré son nouveau hangar géant en juillet, quelques mois seulement après la signature de la convention d'occupation des installations pour une durée de 16 ans.

Depuis les choses se sont accélérées. Une première grande visite 6Y/12Y avec changement de train d'atterrissage a été réalisée par Vallair à partir du mois d'août sur un premier A330. Cet appareil avait été stocké aux États-Unis avant d'arriver dans les installations de Vallair pour sa grande visite et son transfert à l'opérateur suivant.

Malcolm Chandler, responsable commercial et marketing chez Vallair, précise que les travaux de maintenance ont été particulièrement intensifs, les équipes techniques de la société MRO ayant identifié des problèmes de corrosion sur la voilure du premier appareil ainsi que des réparations à effectuer au niveau de de ses mâts réacteur. La société de maintenance a également géré le processus complet de remise en peinture avec ses partenaires implantés à Châteauroux.

Un A330-300 motorisé par des Trent 700 a également été accueilli dans les nouvelles installations quelques semaines après le démarrage de la grande visite du premier A330, Vallair mettant alors en place sa deuxième ligne de maintenance pour gros-porteurs dans ses nouvelles installations.

Pour rappel, ce hangar de 8 520 m² pour une hauteur de 36 mètres peut accueillir un A380 ou deux A330 simultanément, ou un A330 et trois A321. Le deuxième A330 y subit une C-Check et sera également préparé pour une transition vers un nouvel opérateur.

Enfin, un troisième A330, un A330-200, vient d'être intronisé par Vallair à Châteauroux mi-octobre pour un contrôle intensif 6Y/12Y qui comprend également un changement de train d'atterrissage et une remise en peinture complète. L'appareil sera ensuite transféré vers un opérateur asiatique.

Selon Malcolm Chandler, les perspectives d'activité de maintenance pour les A330 sont aujourd'hui « extrêmement saines », Vallair ayant décroché des réservations en provenance des bailleurs et des compagnies aériennes jusqu'en 2023.
 
 

Partager cet article :

 

Dans la même thématique

Vallair A330 Châteauroux MRO Europe 2022

 

l'actualité aéroNAUTIQUE à LA UNE

il y a 5 jours
L'Aviation Recrute...