Le Rafale Marine sur une rampe de lancement en Inde

Romain Guillot
le 03/01/2022 , Aviation militaire, Défense & Sécurité
Peut-être de nouvelles perspectives pour le Rafale de Dassault Aviation en Inde. La marine indienne va bientôt procéder à une série de décollages du Rafale M à partir d'une rampe implantée à la base aéronavale de Hansa (INS Hansa), à proximité immédiate de l'aéroport international de Goa.

L'objectif de ces essais est bien sûr d'évaluer les capacités de la version Marine du chasseur multirôle français à pouvoir opérer à partir du nouveau porte-avions indien INS Vikrant. Ce porte-avions de type STOBAR (Short Take-Off But Arrested Recovery) doit entrer en service à partir de l'été prochain, très précisément le 15 août, date du 75e anniversaire de l'indépendance de l'Inde et de la sécession du Pakistan.

L'avion de chasse de Dassault Aviation va donc devoir démontrer qu'il peut décoller à partir d'un tremplin, et avec une charge utile suffisante. Ces essais doivent démarrer à partir du 6 janvier et s'étaler sur une douzaine de jours. Ils avaient été annoncés en octobre dernier.

La base aéronavale de Hansa dispose d'une installation d'essais dédiée (SBTF) avec une portion de piste de 283 mètres qui se termine par une rampe et qui reproduit ainsi fidèlement les dimensions du pont du nouveau porte-avions indien. Des essais de prototypes devant conduire à une version navalisée du chasseur indigène Tejas de HAL y avaient d'ailleurs été menés entre 2014 et 2019. Un chasseur embarqué biréacteur, le TEDBF (Twin Engine Deck Based Fighter) doit en principe devenir la future variante navale du Tejas, avec des premiers essais en vol attendus pour 2026 et une mise en service à l'horizon 2031.

La marine indienne doit remplacer ses 45 MiG-29K avec 57 nouveaux avions embarqués de fabrication occidentale. Seuls le Rafale M de Dassault Aviation et le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing sont en lice pour cet appel d'offres annoncé en 2017. La dernière génération du Hornet a pour sa part déjà effectué des essais de décollage sur rampe sur la base aéronavale de Patuxent River (Maryland) en décembre 2020. La marine indienne procédera cependant également à ses propres essais du nouveau F-18 à Hansa au mois de mars.

Pour rappel, l'Inde est déjà cliente du chasseur omnirôle de Dassault, avec 36 exemplaires commandés pour l'Indian Air Force (8 appareils livrés). Selon la presse indienne, New Delhi pourrait même aller jusqu'à louer temporairement quatre à cinq Rafale M de la Marine nationale pour participer à la mise en service de l'INS Vikrant. À suivre...
 
 

Partager cet article :

 

Dans la même thématique

Rafale Dassault Aviation Inde Indian Navy INS Vikrant

 

l'actualité aéroNAUTIQUE à LA UNE

il y a 5 jours
L'Aviation Recrute...