Le pool MMF s'agrandit

Helen Chachaty
le 25/10/2019 , Politiques de défense, Industrie de défense
Lancé à deux pays, les Pays-Bas et le Luxembourg, en 2016, le partenariat autour d'une exploitation conjointe d'A330 MRTT s'est peu à peu élargi, accueillant la Norvège et l'Allemagne en 2017, la Belgique en 2018 et, depuis le 24 octobre, la République tchèque. Les six nations exploiteront une flotte de huit avions, le premier exemplaire est sorti du hangar de peinture cet été et doit rejoindre Eindhoven en mai 2020, il sera suivi en juin par un deuxième appareil.

Application concrète du concept de « pooling and sharing » cher à l'Agence européenne de Défense, le pool MMF (Multinational MRTT fleet) vise à rationaliser la flotte d'avions de ravitaillement en vol et de transport stratégique à l'échelle européenne, tout en permettant de réduire les coûts d'exploitation et de maintenance par la mutualisation des moyens. Ce programme représente par ailleurs une opportunité pour des pays n'ayant pas les moyens de se doter de ces capacités en propre - seuls l'Allemagne et les Pays-Bas disposent d'avions pour effectuer des missions de ravitaillement en vol.

L'A330 MRTT s'impose ainsi en Europe en devenant la référence du transport stratégique et du ravitaillement en vol, le pool MMF rejoignant ainsi la Grande-Bretagne et la France dans le « club des utilisateurs MRTT ». Des opportunités de synergies sont par ailleurs à l'étude avec la France, puisque les MRTT de l'armée de l'air et du pool européen seront motorisés par les Trent 700 de Rolls-Royce.
 
 

Partager cet article :

 

Dans la même thématique

A330 MRTT MMF Airbus Defence & Space

 

l'actualité aéroNAUTIQUE à LA UNE