Alliances   |   Compagnies régulières   |   Cargo   |   Régionales   |   Low Cost   |   Charter   |   Aviation d'affaires   |   Inflight   |   Aéroports   |   Leasing   |   Sécurité
Actualité aéronautique Star Alliance, la 1ere alliance mondiale de compagnies aériennes fête ses 20 ans
Transport aérien

Alliances

L'édito

Star Alliance, la 1ere alliance mondiale de compagnies aériennes fête ses 20 ans

Romain Guillot à Francfort
15/05/2017 | 509 mots
Star Alliance, la 1ere alliance mondiale de compagnies aériennes fête ses 20 ans
© Star Alliance
Déjà 20 ans ! C'est à Francfort le 14 mai 1997 que les cinq compagnies aériennes pionnières, à savoir Air Canada, Lufthansa, Scandinavian Airlines, Thai Airways et United Airlines lançaient officiellement Star Alliance, le tout premier regroupement mondial de compagnies aériennes. On se souvient d'ailleurs encore des cinq gros-porteurs volant en formation serrée au-dessus de la plateforme aéroportuaire allemande, une opération rendue possible à l'époque par la présence de pilotes militaires à bord.

Depuis ce jour, Star Alliance n'a cessé de croître et reste la plus importante alliance de ce type au monde aujourd'hui, avec ses 28 compagnies membres*, ses quelque 1 300 destinations couvertes et ses 18 400 vols quotidiens.

Il s'agit incontestablement de l'un des principaux symboles, et vecteurs, de la mondialisation.

Ce succès n'a d'ailleurs pas tardé à être imité par d'autres avec la création des alliances Oneworld et Skyteam, respectivement une et deux années plus tard.

Comme l'a expliqué Jürgen Weber, le patron de Lufthansa à cette époque, à l'occasion de la cérémonie des 20 ans, le succès de la mise en place de Star Alliance n'aurait sans doute pas été possible si les grandes lignes des accords négociés entre les compagnies pionnières n'avaient pu tenir « sur une simple page A4 ». Carsten Spohr, l'actuel PDG de la compagnie allemande, a d'ailleurs bien rappelé que les membres de Star Alliance restaient évidemment des compagnies concurrentes, l'alliance créant de la valeur à ses membres en apportant des avantages à leurs passagers, par exemple avec l'invention de la prise en compte croisée des statuts des voyageurs fréquents. D'ailleurs, les fondements de l'alliance n'ont malheureusement pas empêché les disparitions d'Ansett, de Varig, de Spanair ou de Bmi.

Cette création de valeur restera bien évidemment le principal axe de développement de Star Alliance dans les prochaines années. C'est la mission complexe de Jeffrey Goh, nommé à la tête de l'alliance depuis le début de l'année, alors que les relations entre les compagnies aériennes sont elles aussi de plus en inégales, notamment avec la création de différentes joint-ventures au niveau mondial. La digitalisation croissante des outils de l'alliance, faisant face à des passagers de plus en plus connectés, est l'un des enjeux majeurs de cette stratégie.

En attendant, et pas plus tard que la semaine prochaine, la première alliance mondiale de compagnies aériennes reviendra se poser à Shanghaï avec l'intégration de la compagnie chinoise Juneyao Airlines en tant que « Connecting Partner ». La troisième décennie de Star Alliance commence déjà sous les meilleurs auspices !


(*) Les compagnies membres de Star Alliance sont aujourd'hui : Adria Airways, Aegean Airlines, Air Canada, Air China, Air India, Air New Zealand, ANA, Asiana Airlines, Austrian, Avianca, Avianca Brasil, Brussels Airlines, Copa Airlines, Croatia Airlines, Egyptair, Ethiopian Airlines, EVA Air, LOT Polish Airlines, Lufthansa, Scandinavian Airlines, Shenzhen Airlines, Singapore Airlines, South African Airways, Swiss, TAP Portugal, Turkish Airlines, Thai Airways et United.
 
 
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

Le jeu des alliances s'étiole en Chine

Star Alliance se renforce en Chine

Star Alliance lance son réseau de compagnies partenaires

L’aéroport international de Rio de Janeiro veut redevenir la principale porte d’entrée du Brésil

A lire dans la même rubrique
EBACE 2017 : Le Longitude franchit l'Atlantique
EBACE 2017 : Michael Amalfitano, le nouveau PDG d'Embraer Executive Jets mise sur la création de valeur
EasyJet se convertit à l'A321neo et recrute 450 pilotes
 
EBACE 2017 : Gulfstream présente son G500 à l'Europe
Le groupe Singapore Airlines annonce une chute de son bénéfice net annuel, plombé par la concurrence
William Huot-Marchand, Vice President, Global Sales Thales InFlyt Experience
25/05 Alitalia : 1.358 membres du personnel mis au chômage technique
25/05 Transavia France : « le bilan de Transavia sur ces dix dernières années, c'est une croissance extrêmement forte »
24/05 La Chine et la Russie officialisent leur partenariat sur le long-courrier
24/05 Air France accélère la surveillance de sa flotte d'Airbus
24/05 Safran révise son offre sur Zodiac Aerospace mais confirme son intérêt
24/05 Airbus Helicopters s'estime victime d'une fuite d'informations en Pologne
24/05 Avec Advance2, Rolls-Royce compte conserver sa position de motoriste leader dans l'aviation d'affaires
24/05 Elbit Systems remporte un nouveau contrat pour son DIRCM J-Music
MECANICIEN MONTEUR ESSAYEUR (H/F)
EQUIP AERO SERVICES
INGENIEUR JUNIOR AU BUREAU D'ETUDES TECHNIQUES DE L'OGMN (H/F)
AIR CORSICA
MÉCANICIEN CONTRÔLEUR AÉRONAUTIQUE (H/F)
Groupe Defense Conseil International (DCI)
INGÉNIEUR D'ORDONNANCEMENT (H/F)
SEGULA TECHNOLOGIES
H/F TECHNICIEN DE SOUTIEN SIMULATEURS SAV
SOGITEC INDUSTRIES
EMPLOYE(E) DE RESTAURATION RAPIDE (H/F)
EXCELLENCE INTERIM
ACHETEUR PRÉPARATEUR / GESTIONNAIRE STOCK (H/F)
XL AIRWAYS
MECANICIEN AERONAUTIQUE (H/F)
Aircalin
J - 25
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus