Actualité aéronautique L'Airbus A350 de Lufthansa fait son show
Inflight Services

Confort à bord

L'Airbus A350 de Lufthansa fait son show

Emilie Drab à Munich
09/02/2017 | 949 mots
L'Airbus A350 de Lufthansa fait son show
Le premier A350-900 de Lufthansa porte l'immatriculation D-AIXA. Il a été baptisé (au champagne) Nürnberg le 2 février à Munich © Le Journal de l'Aviation - tous droits réservés
Lufthansa a réceptionné son premier A350 en décembre dernier mais la compagnie a attendu le 2 février pour le présenter, le temps que Lufthansa Technik s'occupe d'installer la cabine. Et c'est justement dans un hangar de la société de maintenance à Munich que le groupe a organisé une grande soirée pour célébrer l'arrivée de cet appareil, marquant l'introduction d'un troisième type d'avion en à peine plus d'un an (après l'A320neo en janvier et le CSeries en juillet chez Swiss) comme l'a souligné Carsten Spohr, son président et CEO. Deux mille personnes étaient invitées parmi les effectifs de la compagnie, ses fournisseurs - Tom Enders et Fabrice Brégier notamment étaient présents - et ses clients. Le Journal de l'Aviation a lui aussi participé à cet événement, découvrant la cabine de la "nouvelle star de la flotte" qui entre en service sur la ligne Munich - New Delhi le 10 février.

Tom Enders, président d'Airbus, remet son trophée à Carsten Spohr, président de Lufthansa, pour célébrer la livraison du premier A350 © Le Journal de l'Aviation

La visite a débuté par l'arrière de l'appareil, Lufthansa ouvrant le bal avec la nouvelle cabine économique, qui compte 224 places disposées en 3-3-3. Les sièges, fournis par Zodiac Aerospace, sont espacés de 31 pouces et dotés d'un nouvel écran plus large, de 11 pouces. L'une des nouveautés de cette cabine est le choix d'un revêtement bleu pour les sièges, en dégradé pour donner un effet plus lumineux, moins triste et plus apaisant à cet espace. Les sièges sont bleu clair au centre de la cabine, où la luminosité est moindre, et d'un bleu plus soutenu au fur et à mesure que l'on se rapproche des hublots.

Un autre changement concerne le système de divertissement en vol, Lufthansa ayant opté pour la solution eX3 de Panasonic.

© Le Journal de l'Aviation

On remarque sur le panneau au fond de la cabine le Brand Panel, qui affiche la marque Lufthansa dans un cadre se voulant aérodynamique tout en gardant une impression de flou et rétroéclairé pour donner l'impression qu'il est détaché du mur. Bleu en cabine économique, il est marron en cabine affaires © Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

Toujours fournie par Zim, la cabine Premium Economy reste quant à elle inchangée par rapport au reste de la flotte long-courrier et compte 21 sièges, disposés en 2-3-2.

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

La classe affaires ne connaît pas non plus de grande modification. Les sièges, produits par Zodiac Aerospace comme ceux de classe économique, sont disposés en 2-2-2, Lufthansa renonçant encore à garantir l'accès direct au couloir à tous ses passagers. Ces 48 fauteuils sont toutefois dotés d'un nouveau panneau de commandes.

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

La nouveauté présentée en classe affaires est une zone présentée comme un self-service au niveau du galley central, où les voyageurs peuvent trouver de quoi se restaurer ou se désaltérer entre les périodes de repas.

© Le Journal de l'Aviation

© Le Journal de l'Aviation

Un effort particulier a été fait au niveau du mood-lighting, pour s'adapter autant que possible au biorythme du passager et limiter sa fatigue. Lufthansa a ainsi composé 24 ambiances cabine pour s'adapter à n'importe quelle phase de vol et de la journée - des ambiances qui seront par la suite recomposées sur 747-8.

Lufthansa a commandé 25 A350 au total. Elle a déjà annoncé que les dix premiers seraient basés à Munich et remplaceraient les A340-600 de la compagnie, trop gourmands en carburant - le premier a déjà quitté la flotte, après à peine dix ans de service. Sept A350 doivent être mis en service d'ici la fin de l'année. L'affectation des quinze appareils restants n'a pas encore été dévoilée.
 
 
La Newsletter et les Alertes du Journal de l'Aviation
Les articles dans la même thématique

GX Aviation d'Inmarsat entre en service et remporte un contrat en Europe

Connectivité sur le moyen-courrier : Inmarsat formalise son partenariat avec Lufthansa

Airline Services Interiors modernise les cabines des long-courriers de Lufthansa et British Airways

L’A350 de Qatar Airways équipé d’une connectivité complète fournie par OnAir

A lire dans la même rubrique
Le rapport préliminaire de l'accident du 747-400F turc à Bichkek rendu public
Finnair veut augmenter son chiffre d'affaires d'un demi-milliard d'euros
« Eurowings fonctionne en tant que plateforme de consolidation en Europe », K.U. Garnadt
 
Grosse frayeur à bord d'un Saab 340 en Australie
Turkish Airlines attendra la reprise plus longtemps que prévu
Transavia France poursuit sa croissance
30/03 Arnaud Martin, Président de Clip Industrie : « Nous comprenons et parlons aéronautique »
30/03 Des MRTT supplémentaires pour l'armée de l'air ?
30/03 CityJet convertit ses options sur 4 CRJ900
30/03 Premières réflexions sur l'avenir du transport stratégique
30/03 Le Global 7000 se rapproche du mur du son
30/03 L'E195-E2 d'Embraer décolle
INGÉNIEUR B2 SUR FALCON (H/F)
TAG Aviation SA
AGENT D’OPÉRATIONS AVIATION D’AFFAIRES H/F
G-OPS
INGÉNIEUR AÉRODYNAMIQUE FAN H/F
SAFRAN
SPÉCIALISTE SÉNIOR CIRCUIT DE COMMANDE, COMPOSANTS PASSIFS H/F
SAFRAN Siège - Safran Group
MANAGER TREQ AERONAUTIQUE H/F
UMANOVE
CHEF DE PROJET AEROSPACE H/F
THYSSENKRUPP AEROSPACE
MECANICIEN B1.3 HELICOPTERE (H/F)
HdF Maintenance
INGÉNIEUR PRODUIT H/F
Safran Landing Systems
© 2017 Le Journal de l'Aviation | Qui sommes-nous ? | Programme rédactionel | Tarifs | Mentions légales | CGV | Contact

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.  OK  En savoir plus